Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Les langages utilisés par les développeurs le weekend

Fabian Ropars, le 14 février 2017

Les développeurs doivent perpétuellement s’auto-former. Les technologies évoluent, et un développeur sorti des bancs de l’école il y a 10 ans, n’a par exemple pas appris les langages de développement mobile. Les développeurs ont aussi tendance à se montrer curieux, et à apprendre sur leur temps libre des langages qui ne sont pas les langages qu’ils utilisent dans leur vie professionnelle. C’est en tout cas ce que suggère une étude des datas de Stack Overflow mise en ligne récemment.

Langages professionnels et langages « loisirs »

On apprend par exemple que Sharepoint est typiquement un langage uniquement dédié au travail. Les questions sur ce langage sont peu présentes sur la plateforme pendant le weekend. Une donnée qui ne surprendra sûrement pas les développeurs… Au contraire, haskell, assembly et opengl sont les langages qui voient la plus forte progression pendant le weekend, par rapport aux jours de semaine. On peut en déduire que les développeurs se forment à ces langages le weekend, ou qu’ils s’y intéressent. Le langage haskell est d’ailleurs très peu utilisé dans l’environnement de travail.

L’étude va plus loin, en compilant plusieurs dizaines de langages dans le graphique ci-dessus. On constate que certains langages (javascript, json, ajax…) sont autant utilisés dans le cadre professionnel que le weekend pour se former.

Les langages adoptés dans le cadre professionnel

On constate aussi, et c’est très intéressant, que certains langages sont en perte de vitesse le weekend, et sont de plus en plus utilisés la semaine. Ce qui veut dire que ces langages sont de plus plus adoptés dans l’espace de travail et deviennent mainstream. C’est notamment le cas de Ruby on rails, asp.net, azure ou scala.

Toutes les datas et analyses sont accessibles sur cet article. Notons que ces données sont été mises en perspective par un développeur de chez Google qui les a croisées avec les données GitHub.

Recevez nos meilleurs articles

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *