Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

5 questions à … Jean-Philippe, auteur d’Un homme auxiliaire de vie sociale

Flavien Chantrel, le 27 juillet 2007

auxiliairedeviesocialeJean-Philippe est auxiliaire de vie sociale à Marseille. Passionné par son métier, il présente très régulièrement de nouveaux billets sur son secteur et son expertise est indéniable ! En moins d’un mois, il a réussi à réaliser un blog de grande qualité qui, j’en suis sûr, vous intéressera autant que moi. Je vous propose d’en savoir un peu plus sur lui à travers cette interview. Pour voir son blog, çà se passe ici !

Tout d’abord, présente nous ton métier.

Je suis auxiliaire de vie sociale, j’interviens à domicile auprès de toute personne qui ne peut assumer seule les tâches de la vie quotidienne: personnes âgées, personnes handicapées, malades, familles en difficulté,etc…).

C’est aux AVS de faire en sorte que la personne ne tombe dans la déchéance, puisse manger correctement et équilibré, puisse vivre dans un environnement propre, et ait des vêtements lavés et repassés. Sorties, courses, aide à la toilette, aide à la prise des repas, aide aux taches administratives… sont autant de tâches courantes quand on intervient chez une personne âgée, par exemple.

Comme tu le dis toi même sur ton blog, un homme auxiliaire de vie sociale c’est rare. Qu’est-ce qui t’as attiré dans cette branche?

Une personne que je connaissais s’est retrouvée dans une situation de détresse, du jour au lendemain: malade, plus de fric, et pour couronner le tout, ses amis, sa famille qui lui tournent le dos… Il dépérissait et se « cachait » chez lui, un peu par honte, un peu parce que le moral ça n’allait pas du tout…J’étais un des rares à faire quelque chose, et à venir chez lui pour éviter qu’il ne devienne un vrai zombi…

Finalement, après pas mal de galères, il a fini par guérir et sa situation s’est arrangée elle aussi… Il a changé de métier (c’était un commercial expérimenté), changé de fréquentations (il avait des tas d’amis), et sa vision du monde et des gens n’est plus du tout la même maintenant…

Quand à moi, j’ai découvert une certaine misère humaine, la solitude et la souffrance, non pas celle que l’on a sous les yeux, dans la rue, mais celle qui se cache derrière des portes closes. J’ai compris qu’aider et soigner les autres était ma vocation, et quelques mois plus tard je décidais d’en faire mon métier, de passer des diplômes. D’ailleurs je compte continuer après le DEAVS.

Donner de soi n’est pas quelque chose d’exclusivement féminin!

Le secteur de l’aide à domicile est amené à considérablement se développer dans les prochaines années. Dans quelle conditions peut on exercer dans ce milieu ?

C’est normal, je pense avec le « papy boom » et le vieillissement de la population.

Il y a une volonté du gouvernement de former des gens, d’avoir des gens diplômés, efficaces. Je pense que ce métier peut s’exercer à tout âge, de plus le niveau de la formation du DEAVS n’est pas très élevé (niveau V).

Mais! je pense qu’il y a plusieurs problèmes: les apprioris quand l’AVS est un homme (je sais de quoi je parle) et le fait que l’on ne connaisse pas très bien ce diplôme: on confond le métier d’AVS avec celui de femme de ménage. Ce n’est pas le même travail, ni la même responsabilité, ni le même salaire. Il y a aussi le travail au noir…

Tu viens d’être diplômé, tu es donc nouveau sur le marché du travail. Comment se déroule ta recherche ?

Ne jamais se décourager!

J’ai refait mon CV avec l’aide d’un professionnel. Même maintenant je fais en sorte de toujours le peaufiner, l’améliorer!

Ensuite me faire connaitre: en postulant de façon spontanée auprès des associations d’aide à domicile, des maisons de retraite, en donnant ma carte de visite aux SSIAD, cabinets d’infirmier, médecins, aux particuliers même…

Répondre aux annonces de l’ANPE, des journeaux gratuits, et petites annonces en tout genre. Je suis la piste POLE13 en ce moment, ils ont une liste de contacts professionnels impressionnante!

J’espère que cette piste est la bonne…

Qu’attends tu de ton blog dans ce cadre ?

Pouvoir m’exprimer, dire ce que je pense, ne pas être isolé,mais aussi susciter des réactions, avoir des témoignages et bien sûr me faire connaître. Plusieurs personnes m’ont conseillé de quitter Marseille, j’y pense de plus en plus!

C’est mon premier blog, j’attend beaucoup de lui! C’est un peu mon bébé! Je passe bien 4 heures par jour à le corriger, chercher de nouveaux sujets, répondre aux gens…

Visitez le blog Auxiliaire de vie sociale et n’hésitez pas à lui faire part de vos réactions!

Recevez nos meilleurs articles

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Commentaires
  1. Christian dit :

    Jean Philippe sera dans la lumière à deux reprises, aujourd’hui sur le blog du modérateur et la semaine prochaine sur mon blog…quelle STAR…

  2. Sylve Isis dit :

    Il s’agit en effet d’un beau métier et heureusement qu’il existe des personnes comme vous, c’est rassurant pour nos vieux jours !
    Merci de ce que vous êtes… Je ne doute pas que vous trouviez bien vite du travail…
    Encore bravo à vous !

  3. Jean-Philippe ONTATO dit :

    C’est vrai que je suis une star! Mais une star encore au chômage! (pour l’instant)…

  4. christophe dit :

    Le secteur de l’aide à la personne se dévelppe beaucoup, alors peut être une création d’entreprise pourrais être une solution. En tout cas bravo pour votre courage et votre dévotion envers les personnes en détresse.
    Je ne manquerais pas de commenter vos billets.

    Cordialement

  5. Carole dit :

    J’ai découvert le blog de Jean-Philippe tout récemment, et je l’ai mis en lien sur le mien car je le trouve passionnant. Et paf voici son interview, c’est magique !

  6. Jean-Philippe ONTATO dit :

    Merci à tous, vous êtes les bienvenus sur mon blog, n’hésitez pas à donner votre avis!

  7. perrine dit :

    il é vraiment bien votre blog mé je voudré savoir si on pe evolué par la suite é si oui komen tu pouré me rep stp merci d’avance a+

  8. christine du finistere dit :

    bonjour ,je suis avs depuis 2003 mais j’exerce ce metier depuis 10 ans j’adore mon métier mais je suis souvent lassee du regard que la societe porte sur nous.
    petite anecdote :le medecin de famille passe dans une maison
    « -vous êtes l’ infirmiere ?
    – non, je suis …
    -HHHaa vous n’êtes que l’aide ménagére!!! »
    qu’en pensez vous ? réguliérement j’essuie ce genre d’affront pourtant je suis convaincue d’être dans le vrai quand je suis auprès des personnes dont je m’occupe .Cruel dilemme!!!
    Au plaisr de vous lire!

  9. sand dit :

    Bonjour,j’ai pris plaisir à vous lire.Je suis moi-même auxiliaire de vie depuis 2004 et j’étais aide à domicile de 2000 à 2004.J’ai passé mon deavs en avril 2004 par la validation des acquis de l’expérience et j’ai obtenu les 11 modules de compétences d’un coup.Je voulais vous dire aussi que je suis souvent référente de stagiaires.J’ai formé à la toilette un jeune homme qui faisait la formation d’auxiliaire de vie à l’ufcv.J’étais réticente à l’idée qu’un homme doive réaliser une toilette féminine et il s’est avéré que j’ai changé d’avis car il était doux et discret et que certaines dames l’avait accepté de suite.Mon fils passe actuellement un bep carrière sanitaire et sociale et je l’encourage fortement dans sa démarche mais il est vrai qu’il ne sont que 2 garçons sur 70 élèves.J’exerce chaque jour ce beau métier et je me lasse uniquement des trop gros changements d’intervenants auprès des publics aidés.La continuité auprès d’eux est plus bénéfique à leur bien-être et leur permet de garder leurs repères.Bonne continuation dans votre recherche.

  10. Alice dit :

    Oh, jeanfi tu es une star !

    n’exagérarons rien.

    certes tu as de charmants atouts et un grand coeur…et tu es tout entier dévoué à ta carrière …mais quand-même !!!

    ceinture noire de Aïkïdo en plus !!!!!

    finalement oui…t’es une star !!!!

  11. Alice dit :

    j’aimerais savoir s’il est possible d’obtenir les coordonnées de jean philippe que j’ai perdues ;

    merci par avance…je ne suis pas du tout surprise lorsqu’il dit que les histoires cochonnes de la mamie centenaire lui plaisaient bien…….c’est tout jean philippe ca !!!!!!

  12. lo dit :

    salut jean philippe,
    je suis moi même en train de préparer mon DEAVS à l’INFA de Nogent sur Marne (94), si tu veux aller plus loin tu peux faire une passerelle en complètant ton diplome par quelques modules pour devenir TISF ou même préparer un diplome d’aide soignant. Il existe une autre alternative pour te mettre à ton compte, sans trop de risques : l’auto-entrepreneur, tu peux regarder sur le web, c’est très simple et peu contraignant. je te souhaite bon courage dans tes démarches.

  13. marc08 dit :

    bonjour, blog sympa mais j’ai tilté sur cette phrase : »J’ai compris qu’aider et soigner les autres était ma vocation »
    Attention ! nous ne sommes pas de le soin !! mais dans l’aide à ..!

    Marc

  14. jéjé dit :

    Bonjour, superbe et courageux, moi je suis un homme et aide a domicile depuis 10ans, dur dur mais je tiens. Car je trouve et je persiste l’homme a sa place.

    Salut!!!, jéjé

  15. Nisus dit :

    jevoudrais bien faire cette formation d’auxiliaire de vie . Dans la vie actuel avec un tot de chomage de plus en plus haut je me pose la question esceque il y a des métiers pour des hommes et pour des femmes . Je suis un homme et je connais faire tout qui peut se faire dans comme menage en plus ma mere avent sa mort était dans un etat le plus critique ni freres ni soeurs ne voullais pas s’éccupé alors je me suis atteler a cette tache elle a été pendent six toujour bien prope et les visiteres etaient ne voullais y croire que c’était moi son fils qui entretenir sa mere comme cela alors moi je me informer et je vais passer la formation d’auxiliaire de vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *