Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

YouTube : mise à jour des règles à respecter pour monétiser une vidéo

Thomas Coëffé, le 1 septembre 2016

Ces derniers jours, de nombreux YouTubeurs se sont plaints sur les réseaux sociaux. Ils ont reçu une notification leur indiquant que leurs vidéos n’étaient plus éligibles aux publicités sur YouTube, car le contenu de leurs vidéos était visiblement « inapproprié à la diffusion de publicités ». Si c’est votre cas, sachez que YouTube vient de clarifier ses « consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs » (advertiser-friendly).

Les vidéos inappropriées aux publicités sur YouTube

Si vous souhaitez monétiser une vidéo sur YouTube, elle ne doit pas contenir de :

  • contenu à caractère sexuel, même si c’est humoristique
  • contenu violent, notamment lié à l’extrémisme
  • langage inapproprié : harcèlement, blasphème et langage vulgaire
  • contenu faisant la promotion de substances interdites (drogues…)
  • contenu « traitant de sujets et d’événements controversés ou sensibles, tels qu’une guerre, un conflit politique, une catastrophe naturelle ou une tragédie »

Si votre vidéo est concernée, vous ne pourrez plus monétiser votre vidéo ; ou certains formats d’annonce ne pourront pas être intégrés à votre vidéo sur YouTube.

Le placement produit interdit sur YouTube ?

YouTube souhaite aussi lutter contre une tendance de fond : le sponsoring des vidéos par les annonceurs. Visiblement, YouTube n’apprécie pas le fait que des YouTubeurs soient directement rémunérés par des marques (placement produit, vidéo sponsorisée…). C’est clairement indiqué dans les règles à respecter pour monétiser une vidéo :

« N’intégrez pas de promotions de vos propres sponsors dans votre vidéo, car elles pourraient interférer avec celles des potentiels annonceurs » (plus d’infos)

YouTube se réserve donc le droit de démonétiser les vidéos concernées – et même de les supprimer. La publicité dissimulée sur YouTube est dans le viseur de la DGCCRF, qui mène l’enquête pour mesurer ce phénomène et sanctionner les YouTubeurs fautifs. La mise à jour de ces règles permet surtout à YouTube d’être plus clair sur ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas pour les annonceurs, la philosophie de la plateforme ne change pas vraiment. Mais désormais, les (nombreux) YouTubeurs concernés par la suppression des publicités sur leurs vidéos sauront pourquoi leurs vidéos ne sont plus éligibles aux publicités.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Dan dit :

    Youtube est mort avec cette mise à jour

  2. Tom4fr dit :

    En gros tout pour YouTube rien pour les créateurs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *