Trop de contenu de marque va tuer le contenu de marque

La rĂ©flexion lancĂ©e dans cette prĂ©sentation de Velocity Partners est excellente. C’est un mouvement de fond auquel on assiste depuis quelques annĂ©es dĂ©jĂ , avec une accĂ©lĂ©ration ces derniers mois : les prises de parole des entreprise se multiplient, et le « content marketing » est devenu roi. Et la plupart des marketeurs avouent vouloir en crĂ©er encore plus l’an prochain. Avant d’en faire encore plus l’annĂ©e d’après ? Le problème repose sur cette offre qui devient beaucoup trop abondante, sans pour autant que la qualitĂ© suive la mĂŞme voie que la quantitĂ©. La paupĂ©risation des idĂ©es guette, de mĂŞme que les multiples articles creux ou vidĂ©o brassant du vide.

Le rĂ©sultat probable ? Un public qui se dĂ©tourne de ce type de contenu. Donc des retours moins nombreux et moins qualitatifs, moins de clics, moins d’achats liĂ©s… Et des efforts de plus en plus inutiles. La solution ? CrĂ©er du contenu d’excellente qualitĂ©. Et cela repose sur 6 principes selon la prĂ©sentation :

  1. Mettez-vous Ă  la place du client pour mieux comprendre ses besoins.
  2. Restez dans votre zone de confort, là où vous êtes légitime et où votre discours rejoint les préoccupations de vos clients.
  3. Soyez stratégique, un gros bloc de contenu ne se substitue pas à une vraie stratégie.
  4. Soyez régulier, la création de contenu est un marathon.
  5. Soyez passionné, si vous ne vous intéressez pas à votre sujet, qui le fera pour vous ?
  6. Soyez exigeant avec vous-mĂŞme, ne soyez pas faignant !

Voici la présentation, à lire pour prendre un peu de recul sur les pratiques actuelles.

Via Karine

Commentaires

  1. Thierry Delorme
    9 juillet 2013 - 19h20

    Bonsoir. il me semble important de ne pas confondre « content marketing » ( ou brand content) et « production de contenus Ă  tout et Ă  n’importe quel prix », qui est plutĂ´t visĂ© dans la prĂ©sentation.

    Le brand content ou content marketing ne se contente pas de produire des flots de contenus au bĂ©nĂ©fice du rĂ©fĂ©rencement et au risque de l’overdose, mais des contenus utiles ou visible par le plus grand nombre dont l’objectif est d’apporter un « supplĂ©ment d’âme » (du contenu) Ă  la Marque. Bien avant que le terme ne soit popularisĂ©, Michelin lançait un guide pour accompagner la mobilitĂ© de tous et, plus proche de nous, Red Bull confortait son positionnement de boisson de l’extrĂŞme avec le spectaculaire saut stratosphĂ©rique. Et si ces 2 exemples (plutĂ´t rĂ©ussis, je trouve) avaient respectĂ© les 6 principes Ă©noncĂ©s, il est probable qu’ils n’aient jamais existĂ©…

    Et si c’Ă©taient les principes et les règles qui tuaient les idĂ©es ? …

  2. casque
    10 juillet 2013 - 19h18

    Brillant post. Merci, Cependant j’aimerais voir un exemple concret en application. Ou pourrais je me rendre?

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar