Test : Ptengine, des heatmaps pour analyser le comportement des internautes sur son site web

Google Analytics permet d’obtenir de nombreuses informations sur les internautes de son site web. On sait qui ils sont (audience), d’où ils viennent (acquisition), les pages qu’ils consultent (comportement) et ce qu’ils apportent à votre business (conversion). Pour mieux comprendre l’usage réel de son site web, Google propose l’extension « Page Analytics » sur Chrome et l’Analyse de pages web sur Analytics ; mais ces outils se contentent de colorer les liens des pages les plus vues en fonction de leur popularité. Pour aller plus loin, nous avons testé Ptengine, un outil pour analyser les performances de son site web grâce à des cartes représentant les zones chaudes (heatmaps).

Connaître les zones chaudes d’un site web

Le création de heatmaps est l’une des trois fonctionnalités de Ptengine, avec l’analyse des zones d’attention et l’analyse des données (voir plus bas). Pour permettre à Ptengine d’analyser votre site web, il suffit d’inclure un petit code Javascript à toutes les pages de votre site, comme avec Google Analytics et la plupart des outils d’analyse d’audience. Une fois installé, Ptengine permet d’analyser toutes les pages de votre site web.

Ptengine va plus loin que la simple coloration des liens des pages les plus visitées : il colore les zones qui génèrent le plus de clics. On accède ainsi à davantage d’informations que via Google Analytics : on sait si les internautes cliquent davantage sur les images, sur les titres ou sur les liens « Lire la suite ». L’outil distingue également deux liens similaires placés à deux endroits différents, ce que ne propose pas Google Analytics.

La page d’accueil du Blog du Modérateur

Nous avons donc installé Ptengine sur le Blog du Modérateur et attendu quelques semaines pour accéder à des données pertinentes. Voici à quoi ressemble la heatmap du haut de la page d’accueil du Blog du Modérateur.

ptengine-bdm-homepage

Cette analyse des zones de chaleur permet de faire plusieurs remarques. Le menu est beaucoup utilisé, notamment les catégories « Réseaux sociaux » et « Métiers du web« . Le lien vers les offres d’emploi du web est également très populaire. En haut à droite du header, le flux RSS et les comptes du blog sur les réseaux sociaux sont référencés : les internautes cliquent fréquemment sur Twitter, Facebook et sur le flux RSS, mais rarement sur Google+. Sur l’article à la une, les internautes préfèrent cliquer sur le titre et sur le texte « Lire la suite » plutôt que sur l’image d’illustration. Plus bas, on constate le même phénomène : le lien « Lire la suite » est toujours très populaire.

La sidebar et le footer du Blog du Modérateur

Sur la colonne de droite, les internautes utilisent beaucoup le champ de recherche. En revanche, le pavé display (interne) et les dossiers, qui constituent pourtant des contenus importants pour le blog, obtiennent de moins bons résultats. En continuant l’analyse sur la partie inférieure de la page d’accueil, on remarque que les internautes n’utilisent que certaines catégories du menu latéral situé sous les dossiers : Facebook, Twitter, Instagram, État des lieux et chiffres, Actualité du web, Outils web et Marque employeur. La newsletter, le bouton « Voir plus d’offres » (d’emploi) sont beaucoup utilisés, tout comme la pagination située en bas de la page d’accueil.

ptengine-footer-bdm

Un article du Blog du Modérateur

Ptengine permet de générer un heatmap pour chaque URL du site web analysé, sur la période de son choix : aujourd’hui, hier, la semaine dernière, le mois dernier, les 7 ou les 30 derniers jours. Il est également possible de spécifier une période personnalisée.

ptengine-pages-heatmaps

Nous pouvons donc analyser toutes les pages d’un site web. Sur nos articles, nous avons remarqué que la sidebar était relativement peu utilisée, mise à part le champ de recherche. Nous pourrions donc essayer d’y placer d’autres contenus, qui seraient peut-être plus utiles aux internautes. L’analyse du contenu des articles est également très intéressante. Nous avons ainsi pu comprendre quels sont les raccourcis clavier les plus populaires (grâce aux copier-coller des internautes, puisqu’il s’agit d’un clic). Nous avons également pu remarquer que certains médias intégrés à nos articles étaient mal compris : sur l’exemple ci-dessous, beaucoup d’entre-vous ont essayé de cliquer sur les vidéos pour lancer la lecture, alors qu’il s’agit d’un screenshot.

ptengine-article-bdm

Comparer les heatmaps de deux pages web

Il est également possible de comparer les zones chaudes de deux pages simultanément. Vous pouvez afficher les heatmaps sur PC, les heatmaps sur mobile et les heatmaps sur tablette, afin de mesurer l’efficacité de toutes les déclinaisons de votre site web.

ptengine-comparaison

Savoir où se concentre l’attention des internautes

Outre l’analyse des clics effectués par les internautes, Ptengine propose une analyse des zones d’attention. Il s’agit des zones de votre site web qui captent le plus l’attention des internautes lorsqu’ils font défiler votre page. Sur une page comme celle qui référence les 50 chiffres à connaître sur les réseaux sociaux, on remarque que vous scrollez relativement vite. Le chapô n’attire pas votre attention. En revanche, les chiffres clés des réseaux sociaux et le top 10 des réseaux sociaux sont particulièrement scrutés. Vous vous intéressez relativement peu aux messageries les plus populaires, mais vous lisez davantage les chiffres des réseaux sociaux en France en 2016. Ensuite, nous avons listé les chiffres clés des principaux réseaux sociaux : la plupart de ces chiffres sont peu regardés, mais votre attention est maximale sur les chiffres Instagram. Pourtant, nous n’avons créé de page dédiée aux chiffres Instagram, alors qu’il en existe pour les chiffres Facebook et les chiffres Twitter. Ce type d’analyse prouve qu’il y a une vraie demande, et peut nous inciter à créer une page qui référence les principaux chiffres Instagram.

ptengine-attention

Vous avez peut-être remarqué que des pourcentages étaient affichés sur les screenshots : il s’agit de la part d’internautes ayant au moins scrollé jusqu’ici. Et c’est prouvé : les internautes ne lisent pas les articles jusqu’au bout sur Internet.

Accéder aux statistiques de son site web

Ptengine propose également un « Centre de données » : c’est l’équivalent de Google Analytics. Il permet de connaître le nombre de visites de son site web sur une période donnée, le nombre de visiteurs uniques, les nombres d’affichages de pages (pages vues), la part de nouvelles visites, les conversions obtenues… La composition des sources d’acquisition (recherche, réseaux sociaux, accès direct) est également indiquée, ainsi que les appareils les plus utilisés pour accéder à son site web (PC, smartphone, tablette…). Le tableau de bord permet aussi de connaître les pages les plus populaires et de filtrer les données par URL. Vous pouvez aussi filtrer tous ces résultats par campagne ou par source d’acquisition. Ci-dessous, un aperçu du tableau de bord filtré sur un seul réseau social.

ptengine-dashboard

Les données du tableau de bord peuvent être téléchargées au format CSV.

Les statistiques de son site web en temps réel

Enfin, on peut également accéder aux statistiques de son site en temps réel. Le nombre de visiteurs (au cours des 10 dernières minutes), le nombre de pages vues, les sources d’acquisition, les appareils, les OS et les navigateurs sont indiqués. On peut également connaître les pages les plus visitées à l’instant T et d’où viennent les internautes qui visitent actuellement son site web.

ptengine-temps-reel

Le pricing

Côté pricing, Ptengine est un outil freemium. Pour accéder à 1 heatmap sur 1 domaine, c’est gratuit (mais vous serez limité à 1000 pages vues par mois). Pratique pour de petits sites, mais pour une utilisation professionnelle vous devrez opter pour l’un des plans payants. Dans tous les cas, vous bénéficiez de 14 jours de test gratuit.

ptengine-pricing

Cet article a été rédigé dans le cadre d'un partenariat avec Ptengine

OFFRES D'EMPLOI WEB

Rédacteur Web H/F

N#1 des services recrutement, emploi et carrière en France, Regionsjob imagine et développe depuis 16 ans des solutions RH à forte valeur ajoutée. Précurseur dans l'application des technologies web au ...

Chef de Projet Digital Commerce-Clients H/F

Le Groupe Pomona (3, 1 milliards d'Euros de CA, 10200 collaborateurs) est leader de la distribution livrée de produits alimentaires auprès des professionnels de la restauration et des commerces spécialisés ...

Chargé de Projet Web H/F

Acteur majeur de la prévention et de la maîtrise des risques, le groupe Socotec (5 000 collaborateurs) exerce ses métiers auprès des entreprises de tous secteurs : construction & immobilier, ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar