Office Online : Microsoft Word, Excel et PowerPoint disponibles gratuitement
powerpoint-online
Recevoir un accusé de lecture sur Gmail ou Outlook sans prévenir le destinataire
tracking-email
Identité numérique

10 sites de photos gratuites et libres de droits

Si les banques d’images permettent de payer pour utiliser telle ou telle photo, à des prix plus ou moins onéreux suivant la qualité et les droits associés, certaines proposent également un catalogue de photos libres de droits gratuites. Pratique pour utiliser des photos de bonne qualité ! D’autres banques d’images sont totalement gratuites : si la qualité des photographies est en général un peu moins aboutie, le nombre d’images disponibles est parfois gigantesque ! Chaque banque d’images gratuites dispose de ses propres conditions d’utilisation, renseignez-vous bien sur les usages possibles. Certains sites autorisent l’usage des photographies pour un projet commercial, comme Bajstock. Vous trouverez sans doute votre bonheur avec ces 10 sites de photos gratuites et libres de droits !

Fotolia, une sélection de photographies gratuites

Le site propose un certain nombre de fichiers gratuits et libres de droits (0 crédits). Si l’accès au service est totalement libre, vous devrez créer un compte ou utiliser un compte existant pour les télécharger. Les images sont disponibles sous divers formats, les définitions dépendent de chaque photo. Certaines sont gigantesques : la photo ci-contre, d’Alexander Schmelzer, peut-être téléchargée au format Standard XXL, en résolution 6861×6969, soit plus de 47 mégapixels ! Certains usages sont autorisés, d’autres non : tout dépend de la licence appliquée. Ces informations sont disponibles juste avant que vous ne téléchargiez l’image sans watermark.

Stock.XCHNG

Stock.XCHNG est une banque d’images libres de droits gratuite. Elle appartient à la banque d’images libres de droits payante Getty Images. Les photos disponibles sur le site sont globalement de qualité. Vous devez simplement créer un compte pour télécharger les images en haute définition et les aperçus sont affichés sans watermark. Il est possible d’ajouter ses propres photos sur Stock.XCHNG. Pour chaque photo, vous trouverez des informations vis-à-vis de l’usage (possibilités, interdictions, demande de permission du photographe pour certaines utilisations…). Le site indique qu’il n’est pas responsable en cas de violation du droit d’auteur (il ne contrôle pas les ajouts) et encourage les utilisateurs à vérifier les sources des photos, pour s’assurer que celles-ci sont bien libres de droits.

Flickr, la référence des photographies en Creative Commons

Depuis quelques années, de nombreux concurrents sont venus ébranler Flickr. Depuis son rachat par Yahoo, le site spécialisé dans la photographie a vu de nombreuses alternatives se lancer. On pense à 500px ou aux réseaux sociaux comme Instagram qui captent aujourd’hui une grande partie des partages d’images (bien que quantité ne rime pas toujours avec qualité). Néanmoins, le site reste une référence. Les photographes peuvent choisir entre plusieurs licences lorsqu’ils ajoutent une photographie sur Flickr. Le service propose même un moteur de recherche spécialisé pour trouver des photographies sous licence Creative Commons.

L’internaute doit simplement choisir entre les différentes licences Creative Commons, puis indiquer le mot-clef correspondant à la photographie recherchée. N’hésitez pas à consulter notre article relatif au droit d’auteur et aux photos libres de droits pour tout savoir des licences Creative Commons.

Stockvault

Stockvault est un site indépendant, permettant aux photographes, designers et étudiants de partager leurs créations (photographies, illustrations, images vectorielles…) avec les internautes. Le service accueille en moyenne 10 000 visiteurs uniques par jour, près de 60 000 personnes détiennent un compte et plus de 38 000 images gratuites sont disponibles ! Les usages autorisés sont les mêmes pour toutes les photographies récupérées sur le site : vous pouvez par exemple les utiliser sur un site non-commercial ou comme fond d’écran, mais il est interdit (en autres) de les utiliser pour créer un logo déposé, une illustration destinée à être vendue etc.

Google Images, limiter la recherche aux photos libres de droits

Lorsqu’on est à la recherche d’une photo ou d’une illustration, le premier réflexe peut être de se tourner vers Google Images. Si le moteur est performant pour rechercher des pages web, il s’avère tout aussi efficace pour obtenir des photos et des images. Mais attention : par défaut, la recherche inclut toutes les photos, les images libres de droits comme celles protégées par le droit d’auteur !

Vous devrez donc indiquer à Google que vous ne cherchez que des images libres. Rendez-vous tout d’abord sur la recherche avancée de Google Images et modifiez le menu déroulant « droits d’usage ». Quatre licences sont disponibles :

  • Libre de droits d’usage ou de distribution
  • Libre de droits d’usage ou de distribution, y compris à des fins commerciales
  • Libre de droits d’usage, de distribution, ou de modification
  • Libre de droits d’usage, de distribution, ou de modification, y compris à des fins commerciales

Every Stock Photo

Le service Every Stock Photo est un moteur de recherche de photos libres de droits et gratuites. Ses sources sont notamment Flickr et Stock.XCHNG. L’index recense au total près de 20 millions de photographies gratuites, c’est énorme ! Vous pouvez trier les résultats sur plusieurs colonnes, pour visualiser les photos disponibles librement, celles sous licences Creative Commons… et celles pour lesquelles il est nécessaire de payer.

Le site affiche effectivement des photos payantes issues de Fotolia, mais ces résultats sont clairement séparés des autres résultats de recherche. D’ailleurs, la plupart des sites proposant des photographies gratuites utilisent ce procédé pour se rémunérer (Stock.XCHNG notamment).

Wikimedia Commons

Vous connaissez sans doute Wikipédia. Mais saviez-vous qu’il existait un équivalent pour trouver des médias disponibles gratuitement ? Le projet Wikimedia Commons permet de découvrir de nombreux fichiers. Outre les images, on y trouve notamment des sons et des vidéos. Vous pouvez parcourir les meilleures photos, réparties sur trois catégories assez proches : images de qualité, images remarquables et images de valeur. La page d’accueil du service permet de découvrir l’image du jour et de parcourir les catégories. Vous pouvez naviguer sur le site en choisissant le sujet (nature, société, culture, science, ingénierie…), le lieu (terre, îles, océans, espace…), le type (images, cartographie, dessins, symboles…), l’auteur, la licence (GNU, domaine public, Creative Commons…) ou encore la source. Vous pouvez contribuer au site sur le même principe que Wikipédia.

Free Range Stock, des photos gratuites en haute résolution

Si les banques d’images gratuites et libres de droits se ressemblent, Free Range Stock se démarque. Les photos disponibles sont en très haute définition, puisque les images font au minimum 2400 par 1600 pixels. De quoi habiller votre ordinateur d’un joli fond d’écran quelle que soit la taille de votre moniteur ! Comme souvent, vous devez vous inscrire sur le site pour pouvoir télécharger les images en haute résolution sans watermark.

Free Pixels

Free Pixels est une banque de photos gratuites et libres de droits assez classiques. Vous pouvez rechercher vos photos favorites par mot-clef. Le téléchargement des images est possible sans inscription, une caractéristique agréable vis-à-vis des autres sites ! Certaines photos sont disponibles en très haute définition. La qualité des photographies et des illustrations varie très fortement d’une catégorie à l’autre, mais certaines sont de très bonne qualité.

Bajstock, des photos gratuites pour un usage commercial

On termine avec une banque d’images gratuites très efficace. Elle dispose de moins de photos que la plupart des autres sites, mais la qualité est clairement au rendez-vous. Les photographies disponibles sont toutes des créations de Jean-Baptiste ou Jean Maradeix et les conditions d’utilisation sont assez souples, puisque vous pouvez utiliser les photos gratuitement pour un usage commercial ! L’utilisation non-commerciale est bien évidemment autorisée, vous ne pouvez simplement pas redistribuer ou revendre les photographies sans l’accord des administrateurs du site. Les catégories sont nombreuses, de photographies du monde à celles de paysages français, d’éléments visibles dans les maisons aux illustrations plus abstraites. En bref, des photographies gratuites et de qualité, des conditions d’utilisation très souples… un vrai must à ne pas rater !

Commentaires

  1. Tony
    16 avril 2013 - 13h59

    Attention à ne pas faire l’amalgame trop fréquent, qui consiste à penser que gratuit signifie libre de droit. Même si une image est dites « gratuite », cela ne signifie pas qu’elle est libre de droit. Selon la licence des images gratuites, il est demandé parfois de citer le nom de l’auteur, d’autoriser ou non de modifier l’image …
    Çà fait toute la différence.
    Personnellement si j’étais photographe et que je publiais mes photos sous une licence creative commons, je n’aimerais pas que les gens ignore cette licence et se crois tous permis avec ma création.

  2. Patriq Chénier
    16 avril 2013 - 17h40

    Je suis bien d’accord avec toi Tony. Pour ma part, je mentionne toujours le site et l’auteur. Il faut bien rendre à César la paternité de ses photos.

  3. David
    17 avril 2013 - 16h45

    La source est excellente, on peut ainsi facilement améliorer la présentation de son sit web ou de son blog de manière gratuite.
    Cependant, un semble manquer à l’appel!
    Freepik qui est dans les tops.

  4. Thomas Coëffé
    17 avril 2013 - 17h45

    Je pense que le problème vient surtout des termes utilisés en français : « libre de droits », traduction un peu rapide de « Royalty-Free ». Libre de droit ne signifie pas exempt de tout droit, et l’amalgame est souvent faît à ce niveau à mon sens. Un contenu peut très bien être gratuit, libre de droits, mais utilisable qu’à certaines conditions (mention de l’auteur, etc.). C’est d’ailleurs souvent le cas pour les photos disponibles sur les sites mentionnés dans cet article.

  5. Maria
    17 avril 2013 - 23h18

    Merci pour ce listing. Il me sera d’une grande utilité désormais.

  6. Nayka
    18 avril 2013 - 9h18

    Je rajoute : http://www.sxc.hu/

  7. Thomas Coëffé
    18 avril 2013 - 9h48

    Merci Nayka… mais le service est déjà dans la liste (Stock.XCHNG) ;)

  8. 100rhymes
    18 avril 2013 - 12h01

    Comme le dit, @Tony, il faut faire très attention à ce qui est dit « gratuit » et ce qui est dit « libre de droit ». Après les polices d’écritures, je crois que les images sont la seconde chose la plus réglementé du web.
    Soyons donc prudent :)

  9. Bruno TRITSCH
    25 avril 2013 - 15h19

    Bonjour,

    Je ne connaissais pas la plupart de ces banques d’images, alors je mets cette liste dans mes favoris et je vais la partager!
    Il est vrai que gratuit ne veut pas dire qu’on puisse faire n’importe quoi, c’est pourquoi il est indispensable de bien lire les conditions d’utilisation de chaque site.

  10. baptiste
    3 novembre 2013 - 9h47

    Bonjour,

    Je ne comprend pas bien ce que vous voulez dire par gratuit?
    Il faut payer des crédits à chaque fois?! Les photos sur ces sites ne sont pas gratuites?

    Je me suis inscrits suite à votre article sur stock par exemple mais je ne peux prendre des photos sans payer.

    Merci pour votre réponse

  11. Thomas Coëffé
    7 novembre 2013 - 15h40

    Bonjour Baptiste,

    Les photos hébergées sur Stock sont gratuites.
    Néanmoins, de la publicité pour des photos payantes (iStock) sont présentes sur les pages de résultats.
    La délimitation n’est pas très claire, d’où votre impression de devoir payer pour obtenir des photos ; mais ce n’est pas le cas.

    Les résultats payants sont souvent parfaits, mais les résultats gratuits aussi sont de très bonne qualité.
    Bonne journée,

  12. MOUNA
    4 avril 2014 - 7h36

    elles sont trre belle les photos

  13. elie wood and john doe brother
    25 juin 2014 - 16h06

    Hello il existe aussi des banques pour le son :
    http://www.generation-nt.com/audiobank-fm-musique-libre-droits-pour-tous-actualite-1829092.html

    Si le blog du modérateur en connaît ?

  14. GAULTIER
    24 juillet 2014 - 14h04

    Thomas et merci, Tu m’enlèves une belle épine du pied ! Et merci à tous ceux qui partagent leurs images.

    Je découvre aujourd’hui ton blog par « hasard » (je ne suis pas du tout une pro du net) et il tombe à pic ! Je vois plutôt les choses d’un point de vue plus idéaliste et j’avais donc grand besoin des conseils qui tu as édité.
    Merci donc de nous faire partager une liste complète de sites … de partage. J’avais justement cette discussion hier avec des amis. Je trouvais « joli » et « flatteur » d’utiliser une photo trouvée sur Google pour autre chose, la mienne ou celle de quelqu’un d’autre. Je veux dire par là que si je fais une photo et qu’elle plaît à une tierce personne, je serais ravie de la voir ailleurs. Tout a commencé par une photo de citron vert que je trouvais jolie et que j’ai copié – naïvement – sur ma page facebook de conseils santés (gratuits eux…)
    De là les réflexions, les mises en garde et les conseils (heureusement) ont fusés…

    – « Une photo est un travail et donc doit être rémunéré ».
    – “C’est du vol”.
    – « Si quelqu’un avait la bonne idée de placer, au bon endroit, au bon moment “ta” photo et qu’il gagnait des millions avec… est-ce que je ne voudrais pas ma part du gâteau ? »
    – “ le partage gratuit d’image n’existe pas !”

    En fait j’ai fait sursauter tout le monde en disant que « non ». Si quelqu’un a pris « ma » photo pour en faire quelque chose de « mieux »… c’est son idée. Avec mon support, soit, mais c’est son idée. C’est comme si je faisais payer mon gendre pour être heureux avec ma fille ! (ça me donne une idée tien !)

    N’étant pas du tout dans cette démarche revancharde ou procédurière (sans pour autant voir le monde selon la philosophie des Bisournours), mais beaucoup plus dans l’échange et le partage, j’avais un peu de mal avec cette idée de payer, de faire payer, de scruter qui utilise quoi, quand, comment… de faire des procés, de ruiner la vie de quelqu’un pour une photo copiée sur Google… .

    Combien de gens respirent chaque jour et ne payent pas l’air produit et nettoyer par les plantes et la Terre sans que cela les dérange ? Et les photos de nature ? qui paye la nature ? On paye bien des mannequins ? Le Goden Gate, un des « mannequin » le plus connu au monde. Le photographe paye-t-il l’architecte, le constructeur, les mines de fer, les mineurs, les peintres, les poseurs de câbles ? Ils y ont tous travaillé pourtant et sûrement un peu plus dur que le photographe (sans vouloir dénigrer son travail, mais rien qu’en nombre d’heures… il est perdant).

    Le droit à la propriété. En quoi s’approprie-t-on une image qu’on n’a pas créé, juste copiée ? Le photographe lui même fait un copier coller de la réalité (qu’il ne paye pas lui). Ne peut-on pas le mettre plus à l’honneur en l’utilisant joliment et sereinement ? Juste pour l’apprécier ? (je ne parle pas de l’utilisation méchante d’une photo qui peut nuire à l’intégrité d’une personne, mais là on a à faire à des personnes mal intentionnées dés le départ donc le débat philosophique ne se pose même pas).

    Le prix. Un photographe fait-il des images pour plumer les gens, ou pour qu’on regarde ses images ? Je me doute bien qu’un photographe doive se nourrir et nourrir sa famille et qu’il prend parfois des risques et que certaines photos sont le fruit d’un long travail… mais une fois qu’elles sont sur le net ?

    Je suis la première a acheter un tableau ou même une photo dans une galerie. Si je fais la démarche de vouloir investir dans une oeuvre UNIQUE, c’est pour garder son côté unique. Une photo qu’on trouve sur Google pour moi, aussi jolie soit-elle, même si elle n’a plus de caractère unique et peut donc être réutilisée. Je parle bien entendu de mon point de vue et non de celui du droit. Hors sujet les personnes qui cherchent à s’approprier une photo pour la revendre et se faire de l’argent. De toute manière les tricheurs se punissent eux-même. Admettons que le coup arche une fois, si on leur demande une autre photo ils seront bien en mal de reproduire ce qu’ils n’ont jamais produit ! Je reste dans le cadre de la bonne foi, lorsque l’on veut juste embélir un site ou une page avec quelque chose de “joli” trouvé sur le net et qu’on se retrouve avec un procès aux fesses. C’est à se demander qui est le plus pervers dans ce cas ?!? On peut aussi voir le mal partout dans ce cas là !

    Je trouve donc tout à fait logique et plus que convenable de demander l’autorisation à l’auteur de la photo. Rien que pour l’égo… “ta photo va prendre vie quelque part”… je trouve ça motivant ! Je trouve aussi tout à son honneur de la donner gratuitement à quelqu’un qui va pouvoir la mettre en valeur ailleurs que sur l’immense mur Google. Par contre (et ensuite promis j’arrête) j’aimerai bien savoir:

    – comment met-on en valeur qui est l’auteur de la photo pour que légalement ça passe et qu’en plus ça fasse de la pub au photographe, amateur ou pas ?
    – Est-ce qu’une liste en fin de page est suffisante (comme dans les livres pour lister les citations) ?
    – Est-ce qu’on doit mettre ou réécrire le lien url (auquel cas comment ça se fait) ?
    – Est-ce qu’on doit écrire le nom de l’artiste sur la photo (moins joli tout de suite… et si il s’appelle Michel Dupont ou Marc Durand… c’est plus de la pub, personne ne le retrouvera) et enfin…
    – Quand on a l’autorisation écrite du propriétaire de l’image… on la met où cette autorisation ?
    – Existe-t-il des sites d’autorisations avec le lien des personnes ?
    – Doit-on la garder sur son ordi tout bêtement ?
    – Peut-on mettre un lien quelque part pour que tout le monde puisse le voir ?
    Bref, comment on fait ?

    Je te remercie Thomas pour ton blog (j’ai bien sûr transmis ton lien aux potes d’hier en question)
    Vraiment, vraiment.
    Longue vie au partage et à la transparence !
    et merci pour ta réponse à venir
    AJ

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar