Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Moins d’un internaute sur deux fait la différence entre résultat naturel et résultat sponsorisé

Thomas Coëffé, le 12 août 2016

Plus les années passent et plus le caractère sponsorisé des publicités sur Google est discret. En 2007, elles étaient affichées sur fond jaune avec la mention « Sponsored link ». En 2016, un simple tag vert « Annonce » est affiché juste avant l’URL du résultat de recherche. C’est encore plus subtil en anglais, puisque 2 lettres suffisent : « Ad ».

history-google-ad-backgrounds-labels

Simple coïncidence ou relation de cause à effet : les internautes sont de moins en moins nombreux à faire la différence entre les résultats sponsorisés et les résultats naturels, comme en témoigne cette nouvelle étude de Varn réalisée en juillet 2016. L’agence avait déjà interrogé plus de 1000 personnes en février, pour mesurer leur connaissance de la structure des résultats de recherche sur Google. À l’époque, 50,6% des participants n’étaient pas en mesure de dire quels étaient les résultats sponsorisés sur une page de résultats. Depuis, les SERP ont connu au moins trois modifications : la fin de la sidebar, le passage de 3 à 4 publicités en début de liste et le passage du jaune au vert pour l’indication « Ad ». Résultat : désormais, près de 55% des internautes ne sont pas en mesure de repérer les résultats sponsorisés sur Google.

google-search-results

Autre fait intéressant : seuls 18% de ceux qui comprennent la distinction entre résultat naturel et sponsorisé cliquent sur les publicités Google. 82% d’entre eux préfèrent se concentrer sur les résultats naturels, sans doute plus pertinents à leur yeux car dépendant d’un algorithme et non d’un carnet de chèques. Pour aller plus loin, Varn s’est demandé s’il y avait une corrélation entre l’âge des internautes et leur capacité à faire la distinction entre les résultats naturels et sponsorisés. Sans surprise, la réponse est oui : les 25-34 sont les plus avertis – ils le sont davantage que les plus jeunes. Ensuite, plus l’internaute est âgé, moins il est à même de distinguer les résultats sponsorisés. Seul 30% des 65 ans et plus réussissent à identifier les publicités sur une page de résultats Google.

Ages

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Coralie dit :

    Très bon à savoir, cela vaut donc peut-être bien la peine d’investir dans une campagne adwords après tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *