Retour vers le futur : l’informatique en 1985, c’était comment ?

21 octobre 2015 : nous y sommes. Marty McFly et Doc sont arrivés dans le futur. Un futur légèrement différent de celui imaginé en 1989, lorsque Retour vers le Futur 2 est sorti, bien que certains objets soient aujourd’hui disponibles : quelques variantes de l’hoverboard, le Pepsi Perfect en édition limitée… Aujourd’hui, nous vous proposons de prendre la DeLorean dans l’autre sens, pour (re)découvrir l’informatique en 1985. Une époque où nous étions heureux de disposer de 48Ko d’espace disque.

Amstrad CPC 464 et CPC 6128

En 1984, Amstrad présentait le premier ordinateur de sa gamme CPC : le 464. Il fut amélioré l’année suivante (CPC 6128). Une mémoire vive doublée (128Ko vs. 64Ko) et 48Ko de ROM. Une capacité énorme pour l’époque. Il était assez bon marché, moins de 4000 Francs, il a donc été très populaire (2 millions d’exemplaires vendus), notamment dans les familles françaises. C’était aussi l’occasion, pour beaucoup, de découvrir les jeux vidéo pour la première fois.

Pour les plus nostalgiques, sachez qu’il existe des émulateurs d’Amstrad, comme CPC Box.

2015-10-21 10_52_31

Commodore SX-64

Autre ordinateur mythique, également commercialisé en 1984 : le Commodore SX-64. Il s’agit d’un ordinateur portable (ou plutôt transportable, puisqu’il pesait tout de même plus de 10 kg). Le système était doté d’une résolution de 320×200 pixels et tournait sur BASIC 2.0.

SX64Full

Windows 1.0

Du côté des systèmes d’exploitation, l’année 1985 est un tournant : le 20 novembre 1985, Microsoft distribuait la première version de Windows, son système d’exploitation graphique basé sur MS-DOS, moyennant 99 dollars. Vous deviez disposer de MS-DOS 2.0 et 256Ko RAM pour faire tourner l’OS.

windows-1

Apple Macintosh

Un an plus tôt, un autre monument de la micro-informatique était commercialisé : l’Apple Macintosh, premier du nom. Une véritable révolution, qui a permis à beaucoup de découvrir l’informatique, grâce à une interface graphique compréhensible pour le grand public. Le grand public devait néanmoins être assez riche pour s’offrir un Apple Macintosh, puisqu’il coûtait 2 495 dollars à sa sortie. Et à l’époque, le SMIC mensuel n’était que de 3 850 Francs (590 euros) pour 39 heures travaillées.

Macintosh-128k

Le Minitel

Ah, et comment peut-on oublier le Médium interactif par numérisation d’information téléphonique ? Le Minitel (c’est plus simple à prononcer) a été inventé par les PTT dans les années 1980. Énormément répandus en France, les Minitel ont peu à peu disparu dans les années 90 avec l’émergence d’Internet.

minitel

Le plan informatique pour tous

En janvier 1985, Laurent Fabius annonçait un grand « plan informatique » pour moderniser les écoles. Objectif : équiper les écoles de 120 000 ordinateurs à la rentrée 1985, contre seulement 40 000 en janvier. Le « made in France » était déjà à la mode, puisque la solution choisie était 100% française : Thomson MO5 et TO7/70. Autre but de ce plan informatique : former les enseignants et encourager les développeurs à concevoir de nouveaux logiciels.

Pour faire connaître le plan informatique pour tous, le Gouvernement avait opté pour de la publicité à la TV. Voici un des spots diffusé pour l’occasion. Car « apprendre l’informatique à nos enfants, c’est les préparer aux emplois de demain ».

Les métiers informatiques en 1985

Les années 80 ont effectivement vu le développement des premiers métiers de l’informatique. Les ordinateurs investissaient les entreprises, des professionnels étaient requis pour utiliser ces nouveaux outils et former les autres professionnels de l’entreprise. Les passionnés de micro-informatique pouvaient vivre de leur passion en transmettant leurs savoirs en entreprise : les premiers responsable du parc informatique sont apparus, ainsi que les formateurs dédiés à la bureautique. Le développement des réseaux informatiques ont été à l’origine d’autres métiers, tel qu’ingénieur réseau. Il faudra encore attendre quelques années pour que les professionnels de l’infographie et de l’Internet intègrent les entreprises, puisque le premier site internet ne fut mis en ligne qu’en 1993 (les dates clés d’Internet).

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à emprunter la DeLorean dans l’autre sens pour quelques années, et (re)découvrir une journée type sur Internet en 1999. Une époque où les PC tournaient sur Windows 95, et où Google n’était proposé qu’en version Bêta.

google-beta

Bonus : et si Doc et Marty  étaient vraiment revenus en 2015 ?

OFFRES D'EMPLOI WEB

Rédacteur Web H/F

N#1 des services recrutement, emploi et carrière en France, Regionsjob imagine et développe depuis 16 ans des solutions RH à forte valeur ajoutée. Précurseur dans l'application des technologies web au ...

Chef de Projet Digital Commerce-Clients H/F

Le Groupe Pomona (3, 1 milliards d'Euros de CA, 10200 collaborateurs) est leader de la distribution livrée de produits alimentaires auprès des professionnels de la restauration et des commerces spécialisés ...

Chargé de Projet Web H/F

Acteur majeur de la prévention et de la maîtrise des risques, le groupe Socotec (5 000 collaborateurs) exerce ses métiers auprès des entreprises de tous secteurs : construction & immobilier, ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar