Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Les résultats trimestriels de Facebook, Google, Apple et Microsoft

Thomas Coëffé, le 25 juillet 2013

Tous les trois mois, les grandes entreprises américaines présentent leurs résultats. C’est l’occasion de faire le point sur les principaux chiffres clés. Facebook détaille l’utilisation de son réseau social, alors que les autres géants du secteur se contentent des résultats financiers (chiffre d’affaires, bénéfice…). Si Facebook tire son épingle du jeu, Google et Microsoft s’en sortent moins bien. Dans le même temps, Apple peut dire merci à l’iPhone : les ventes du téléphones permettent à la firme de Cupertino de présenter des résultats meilleurs que prévus.

Facebook : tous les voyants sont au vert

Facebook accueille désormais 1,15 milliard d’utilisateurs actifs mensuels : +21% sur l’année. La progression du nombre de mobinautes est impressionnante : +51% depuis juillet 2012, soit 819 millions d’utilisateurs. Chaque jour, 699 millions de membres se connectent sur le réseau social. Au second trimestre 2013, le nombre d’utilisateurs mensuels accédant à Facebook uniquement sur mobile s’élève à 219 millions. Les résultats financiers n’ont jamais été aussi élevés. Le réseau social de Mark Zuckerberg enregistre un chiffre d’affaires record, estimé à 1,813 milliards de dollars (+53% comparé au second trimestre 2012). La publicité représente 88% du CA. Le bénéfice net s’établit quant à lui à 333 millions de dollars. Facebook ne s’est jamais porté aussi bien, malgré les rumeurs de déclin entendues ces derniers mois.

Google : des résultats financiers décevants

Google a présenté ses résultats en début de semaine. Contrairement à Facebook, seuls les résultats financiers sont présentés. Google préfère dévoiler les statistiques d’usage de ses services séparément. Le chiffre d’affaires de Google a atteint des sommets au second trimestre 2013, à 14,11 milliards de dollars. Mais la progression annuelle est moindre qu’au premier trimestre (+19% contre +31%). La part de la publicité dans le CA est similaire à Facebook : elle représente 89%. Le bénéfice net s’élève à 3,228 milliards de dollars, en légère baisse vis-à-vis du premier trimestre. Google fournit quelques statistiques liées aux publicités : le nombre de clics enregistrés a augmenté de 23% sur l’année. Sur la même période, le CPC moyen (coût par clic) a baissé de 6%.

Apple : l’iPhone qui cache le déclin

Le marché a plutôt bien réagi aux résultats d’Apple. Tim Cook peut remercier l’iPhone, qui sauve les chiffres présentés cette semaine. En seulement trois mois, il s’est vendu 31,2 millions d’iPhone (+20% en un an). Mais ce sont les anciens modèles qui boostent les ventes, notamment l’iPhone 4 et l’iPhone 4S. Les revenus par smartphone vendu sont en baisse de 5% mais culminent tout de même à 581 dollars. Les ventes d’iPad sont en baisse de 14% sur l’année, tout comme les ventes de Mac : -7%. Le chiffre d’affaires trimestriel de l’entreprise est de 35,32 milliards de dollars, soit une baisse de 19% par rapport au premier trimestre. Le bénéfice net est en chute libre : -27% en seulement trois mois. Il s’établit à 6,9 milliards de dollars. Les faibles volumes de vente en Asie et en Europe ont fortement affecté les résultats d’Apple. L’entreprise de Cupertino s’en sort mieux aux États-Unis et au Canada.

Microsoft : des résultats plombés en Surface

L’offre de tablettes s’étoffe de jour en jour. Entre l’iPad, les Nexus de Google et les Samsung Galaxy, la concurrence est assez rude et les utilisateurs ont le choix. Mais les résultats de Microsoft sont venus confirmer ce que beaucoup pensent tout bas : la Surface est un échec. Les résultats du géant américain sont plombés par la tablette, qui représente à elle seule 900 millions de perte. Microsoft a récemment baissé le prix de sa tablette afin d’écouler les stocks, les revenus par Surface vendue ont été fortement affectés par cette décision. Mais Microsoft estime que cette baisse de prix suffira à rendre populaire la Surface. Globalement, Microsoft annonce un bénéfice net de 6,07 milliards de dollars (-20% en trois mois) et un chiffre d’affaires de 19,87 milliards (-2,3%).

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Glipo dit :

    Hahaha…je crois qu’on aura jamais finis de rire avec la prestation de Facebook.

    Mais vous avez raison, c’est « sensationnel », il n’ont pas gagné d’utilisateur, mais des utilisateur « actif » (what?) , et visiblement, tout le monde s’extasie sur le fait qu’un cinquième de la population mondiale est sur Facebook « mensuellement » (What?), et que le bénéfice net par trimestre…est de 300 millions? Ah bon? Ils ont pas acheté Instagram 1 milliard? soit 1 an de bénéfice…

    A coté de ça, coté indicateur : PRISM, ligne de mire de toute les associations de consommateur, perception « has been » par les plus jeunes, mais tout va bien !! Ils commencent tout juste à être rentable alors que les problèmes commencent à s’accumuler et que le réseau social est déjà en pleine transformation et va passer à un autre cycle…

    Ah ben oui, il en faut peu pour certain hein.

    Décide ment, certains n’ont toujours rien compris à l’E-Economie actuelle ! Facebook reste et restera un nain dans la pub….parce qu’il n’a jamais été bon en ciblage!

    Visiblement, Google (qui vit de la même manière que Facebook mais avec beaucoup plus d’efficacité) et Apple ont quand même de bien meilleurs résultat!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *