60 secondes sur Internet en 2014 : les chiffres clés
60-secondes-internet
La taille idéale des articles de blog et des publications sur les réseaux sociaux
taille-ideale-publication
Identité numérique

Stipple, le réseau social de la photo

Pour rassembler les contenus présents sur les réseaux sociaux, il existe plusieurs outils. On pense notamment à l’application web Jolicloud qui permet de centraliser ses données présentes sur de nombreux médias sociaux. Stipple est quant à lui un outil proposant notamment de rassembler l’ensemble des photos présentes sur les réseaux sociaux, de Flickr à Instagram en passant par Google+…

 

Vous pouvez créer un compte directement, ou utiliser le social login. Ensuite, il est possible d’importer des images, et peu importe où elles se trouvent sur le web. Ainsi, vous pouvez importer une image via :

  • Son adresse URL ; à noter que le service crédite automatiquement le site d’où elle provient.
  • Son propre blog ; Stipple propose de rapatrier automatiquement les contenus d’un site.
  • Une boutique en ligne ; les informations liées au produit sont récupérées.
  • Stipple, directement ; et son outil dédié au téléchargement d’image.
  • Les réseaux sociaux ; Facebook, Flickr, Instagram, et Google+ sont supportés.

 

 

Rassurez-vous, connecter ses réseaux sociaux favoris ne lancera pas l’import automatique des images. Vous devrez choisir quelles photos (ou quels albums) ont leur place sur Stipple : car une fois ajoutées, celles-ci seront visibles « publiquement », ou plutôt à ceux qui auront décidé de vous suivre. Contrairement à Twitter par exemple, il est impossible de « privatiser » son compte et ses contenus. C’est vraiment dommage…

En effet, outre la possibilité de rassembler ses images publiées en ligne, Stipple met à disposition de ses utilisateurs les fonctionnalités habituelles des réseaux sociaux :

  • Vous pouvez suivre les publications d’une personne, et être suivi à votre tour.
  • Un flux d’actualité permet de visualiser les derniers ajouts des personnes suivies.
  • Vous pouvez également « découvrir » les meilleures photographies ajoutées sur le service.
  • Chaque utilisateur dispose de son propre profil, une sorte de mix entre Facebook et Pinterest.
  • Chaque photographie peut être re-postée, aimée, ou commentée.
  • Il est possible de partager une photo via un code embed dédié.

 

Mais ce n’est pas tout : Stipple propose de nombreux outils, permettant de suivre la popularité des photos (mesure détaillée de l’engagement, du reach, nombre de vues par site ayant intégré le média…). Il est également possible de créer des albums et déclarer être le propriétaire des photos ajoutées.

Dernière fonctionnalité appréciable de l’outil, il est possible de taguer des points précis des images avec des liens, des photos, une bande-son, des profils sur les réseaux sociaux, ou déclarer qu’il s’agit d’un produit précis et renseigner son nom ou sa marque. Une entreprise ou un particulier peut même mettre en ligne une photo par exemple, et intégrer une vidéo YouTube directement sur le média.

Les photographes, quant à eux, peuvent rapatrier les données EXIF liées à leur prise de vue.

Les boutiques en ligne ne manqueront pas d’ajouter un lien vers la fiche du produit en vente.

L’ergonomie du site est très appréciable, et ressemble un peu à Jolicloud en plus évolué. Un outil à tester, même si rien n’indique qu’il réussira à se tailler la part du lion face à Pinterest notamment.

Découvrir Stipple

via Fredzone

Commentaires

  1. ElleB
    20 janvier 2013 - 19h04

    Pas mal ! Je vais tester ;)

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar