Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Rapport Deloitte sur la transformation digitale des PME en France

Thomas Coëffé, le 2 février 2017

Facebook a commandé un rapport à Deloitte sur la transformation digitale des PME. Le constat est sans appel vis-à-vis des autres pays européens : les entreprises françaises adoptent moins vite les solutions digitales à leur disposition. Elles accusent un retard par rapport aux voisins européens dans au moins trois domaines : les présences sur les réseaux sociaux, le e-commerce et l’usage d’outils digitaux dans l’entreprise pour améliorer la productivité.

Les petites entreprises ont beaucoup de retard

Plus les entreprises sont petites, moins elles sont digitalisées. 11,5% des PME françaises sont capables de vendre leurs produits en ligne, contre 47% des entreprises d’au moins 250 salariés. L’usage d’outils numériques en interne est également moins important : 11% dans les PME contre 36% dans les ETI et grandes entreprises. On constate également un plus grand écart dans l’adoption des outils digitaux entre les TPE et les PME en France que dans le reste de l’Europe.

Les PME françaises pointent du doigt le manque de savoir-faire technique, considéré comme un frein à l’intégration des outils digitaux – d’où l’importance de la formation aux compétences digitales, essentielles pour amorcer la transformation numérique.

Un fossé digital entre les PME et les consommateurs

Deloitte remarque également un écart important entre l’usage du digital par les entreprises françaises et celui de leurs clients. En France, 7 consommateurs sur 10 achètent des produits sur Internet et paient directement en ligne. Dans le même temps, seule une grande entreprise sur 2 et une PME sur 8 dispose d’une solution e-commerce. Du coup, les consommateurs français se tournent vers les entreprises étrangères. Les Français sont six fois plus susceptibles que les Allemands d’avoir recours à l’importation de produits étrangers lors de leurs achats sur Internet.

L’intérêt de la digitalisation des entreprises françaises

Le rapport fournit un certain nombre de chiffres qui prouvent l’intérêt de la digitalisation des entreprises, en France comme ailleurs. Ces dernières années, le e-commerce a contribué à 40% de la croissance des ventes en France. La croissance du e-commerce est vingt fois supérieure à la celle des ventes offline. Dans le monde, le e-commerce a généré 1 300 milliards d’euros de CA dont 300 grâce à des produits fabriqués en Europe de l’Ouest. La croissance du e-commerce mondial est estimée à 110% entre 2014 et 2020, celle du e-commerce en Europe de l’Ouest à 70%.

La digitalisation des régions françaises

En France, nous remarquons une digitalisation relativement homogène entre les différentes régions. Ce tableau représente la part du e-commerce pour les PME de chaque région française. L’Île-de-France, les Pays de la Loire, la région Auvergne-Rhône-Alpes et la Bretagne s’en sortent un peu mieux que les autres.

Ci-dessous, vous retrouvez les chiffres clés de chaque région française : taux de pénétration d’Internet à haut débit, nombre de PME, chiffre d’affaires, nombre de touristes, nombre de PME réalisant des ventes en ligne, chiffre d’affaires réalisé sur Internet et les dépenses dans l’e-tourisme.

Recevez nos meilleurs articles

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Commentaires
  1. John #community manager dit :

    Une entreprise hors le digital est une entreprise qui perd chaque jour un grand trafic. Le monde se digitalise d’une façon assez rapide. Soyons dans la course de la transformation digitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *