Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Qui va racheter Twitter : Google, Salesforce, Disney, Microsoft ou Verizon ?

Thomas Coëffé, le 27 septembre 2016

Depuis début septembre, nous savons que plusieurs membres du Conseil d’Administration de Twitter envisagent de vendre le réseau social. Une réunion s’est tenue le 8 septembre à ce sujet, sans que nous sachions précisément la décision prise par les dirigeants de Twitter. Mais les rumeurs de rachat ont été ravivées en fin de semaine : CNBC a annoncé que des offres seraient bientôt formulées officiellement par Google et par Salesforce. D’autres entreprises sont sur les rangs : Microsoft, Verizon et même Disney seraient intéressés.

twitter-rachat

Twitter racheté par Google ?

Selon CNBC, Google envisagerait donc de faire une offre officielle pour racheter Twitter. C’est sans doute le candidat le plus cité parmi les prétendants au rachat de Twitter, un serpent de mer qui revient régulièrement depuis plusieurs années. La santé financière fragile de Twitter comparée aux liquidités impressionnantes d’Alphabet, la maison-mère de Google, font de la firme de Mountain View un candidat de choix à l’acquisition du réseau social. Pour Google, ce serait aussi l’occasion de (re)venir avec force sur le secteur des réseaux sociaux. Pour le moment, force de constater les échecs de Google en la matière :

  • Google Buzz, lancé en 2010 et fermé dès l’année suivante, en 2011
  • Orkut, lancé en 2004 et fermé en 2014,
  • Google+, qui devait être la surcouche sociale de tous les produits Google, devient progressivement une coquille presque vide, centrée sur des communautés de niche.

Les synergies qui résulteraient d’une fusion des produits Google avec Twitter sont nombreuses : Google pourrait améliorer son moteur de recherche grâce aux données partagées en temps réel sur Twitter, YouTube et Twitter réunis auraient plus d’impact pour négocier les droits de diffusion des événements sportifs. Et surtout, Google pourrait faire bénéficier les annonceurs de son expertise publicitaire pour mieux cibler les internautes sur le réseau social. Les résultats financiers catastrophiques de Twitter creusent un peu plus sa tombe chaque jour, Google est sans doute l’une des entreprises les mieux placées pour permettre à Twitter de redresser la barre à ce sujet.

twitter-google-plus

Twitter racheté par Salesforce ?

En confirmant les intérêts de Google, CNBC a également cité un autre candidat au rachat de Twitter : Salesforce. L’entreprise, spécialiste de la gestion de la relation client, est peu connue du grand public mais ses outils sont utilisés par de nombreux professionnels. Ce tweet, publié par le Chief Digital Evangelist de Salesforce, a beaucoup fait parler.

Comme pour Google, le volume de données générées en temps réel sur Twitter semble intéresser Salesforce. On peut imaginer une intégration de ces données sur Salesforce, pour permettre aux commerciaux de mieux connaître leurs clients et prospects. L’analyse de ces données semblent en tout cas un enjeu majeur, permettant d’affiner les produits de l’entreprise pour faciliter les prises de décision et la priorisation des tâches commerciales. Twitter pourrait permettre à Salesforce de diversifier les données dont il dispose, mais les analystes ne sont pas certains des bénéfices d’une telle acquisition.

Twitter racheté par Microsoft ?

Toujours selon CNBC, Microsoft ferait partie des prétendants au rachat de Twitter. En revanche, les discussions ne seraient pas entamées avec le réseau social, alors que des négociations seraient en cours avec Google et Salesforce. Après le rachat de LinkedIn par Microsoft cet été pour 26 milliards de dollars, ce serait la seconde acquisition majeure de la firme de Redmond, qui deviendrait de facto l’un des acteurs majeurs des réseaux sociaux. Cela semble donc compliqué, et les synergies entre les produits Microsoft et Twitter semblent plus difficiles à souligner. À moins que Microsoft souhaite participer aux négociations pour faire monter les enchères ?

Twitter racheté par Verizon ?

Verizon Communications, l’un des principaux opérateurs de télécom outre-Atlantique, a pratiquement finalisé l’acquisition de Yahoo. Mais la semaine dernière, l’entreprise a annoncé le piratage de 500 millions de comptes Yahoo. C’est tout simplement le plus grand hack de l’histoire d’Internet, jamais autant de personnes n’avaient été impactées par une telle intrusion. Les experts de Verizon tentent aujourd’hui d’évaluer les effets du piratage Yahoo sur la confiance, la solidité et les activités de l’entreprise. Leurs conclusions pourraient permettre de revoir à la baisse le prix annoncé du rachat de Yahoo (près de 5 milliards de dollars), voire faire annuler la vente. Ces liquidités inattendues pourraient permettre à Verizon de s’intéresser à Twitter, qui possède plusieurs points communs avec Yahoo : de médiocres résultats financiers mais des points forts côté contenu.

Twitter racheté par Disney ?

Enfin, un nouveau candidat au rachat de Twitter a rejoint les géants du net que sont Google, Salesforce, Microsoft et Verizon : Walt Disney. Bloomberg l’a annoncé hier soir. L’entreprise, spécialisée dans l’entertainment, aurait engagé un conseiller financier pour estimer le coût et les bénéfices, et les risques inhérents au rachat de Twitter. Si l’intérêt de Disney n’est pas aussi évident que celui de Google ou Salesforce, plusieurs indices sont à signaler : Jack Dorsey, CEO de Twitter, fait partie du board de Walt Disney, et l’entreprise détient notamment ESPN et ABC. Les synergies entre Disney et Twitter sont donc bel et bien présentes du côté des contenus en vidéo en streaming et des droits de diffusion.

Ces rumeurs ont permis à l’action de Twitter de grimper en flèche, surtout ce vendredi.

stock-twtr

Selon CNBC, le rachat de Twitter par une autre entreprise devrait être actée d’ici 30 à 45 jours. Nous devrions savoir très prochainement qui de Google, Salesforce, Disney, Verizon ou Microsoft réussira à racheter Twitter. Ces entreprises espèrent sans doute que le log de la dernière mise à jour de l’application Twitter sur Android, « Happy Tweeting! » n’a rien à voir avec la devise de Snapchat, « Happy Snapping! » 😉

happy-tweeting

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. J’espère que l’acheteur éventuel réussira à vraiment bien relancer et rentabiliser Twitter. Trop génial comme outil d’info en temps réel.
    Bien sûr en apportant que les changements nécessaires sans dénaturer ce qui rend Twitter unique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *