Newsfeed Facebook : moins de visibilité pour les pages, plus pour les amis

Vous le maudissez déjà, et ça ne devrait pas s’améliorer… Facebook vient en effet d’annoncer une mise à jour de son Newsfeed Ranking Algorithm qui ne va pas vous plaire si vous utilisez le réseau social à des fins professionnelles. Les pages et marques ont une visibilité de plus en plus restreinte, et cela devrait encore s’accentuer après les dernières annonces de Facebook sur le sujet. En effet, le Newsfeed devrait donner plus de poids aux posts d’amis, et moins aux posts de marque.

baisse-reach-une

Dans une annonce parue hier, Facebook affirme avoir fait 3 changements dans son algorithme. Le premier est plutôt intéressant puisqu’il concerne la quantité de contenu proposé dans le Newsfeed. Il y en aura plus qu’avant et il sera plus difficile d’arriver à la « fin » du Newsfeed, même pour les utilisateurs avec peu d’amis, et qui suivent peu de pages. Si avant il était rare d’avoir 2 publications du même ami ou de la même page dans son Newsfeed, ce sera désormais possible.

Autre nouveauté, les contenus des amis « à qui on tient le plus » seront mis en avant dans le Newsfeed. Là encore, Facebook travaille de façon assez légitime sur la pertinence du contenu proposé, sauf que cela se fera au détriment des marques et pages. Facebook affirme que le contenu des pages sera toujours visible, mais que les contenus d’amis seront plus « hauts » dans le Newsfeed. Plutôt une bonne nouvelle pour les utilisateurs, mais les CM continueront de pleurer en regardant leur reach organique…

La 3ème nouveauté est que Facebook ne donnera plus de visibilité au likes et commentaires sur des publications. Concrètement, les utilisateurs ne verront plus (ou très peu) les likes et commentaires de leurs amis sur des posts. Cela va encore contribuer à la baisse du reach et de l’engagement.

On ne sait pas encore dans quelle mesure tout cela affectera la performance des pages, ni quand cela rentrera en compte. Mais Facebook est très clair sur les impacts possibles : « le reach et le traffic référent pourraient baisser ». Vous êtes prévenus.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

  1. Jérémy
    22 avril 2015 - 10h39

    Il va falloir définitivement déplacé sa communauté de marque sur son site … on en parlait déjà fin 2013 : http://www.mycommunitymanager.fr/et-si-vous-imaginiez-une-strategie-sociale-sans-facebook/

  2. Yoan
    22 avril 2015 - 13h43

    Personnellement, je suis bien content de retourner du côté de la newsletter et de capitaliser dessus. Je crois ne pas être seul d’ailleurs 🙂
    Merci pour l’article.

  3. Adrien
    22 avril 2015 - 15h51

    C’est une très bonne nouvelle. Comme ça on est plus tranquille et on sera plus matraqué par les postes des pages pros.
    Merci pour l’article. ;l)

  4. Robin
    22 avril 2015 - 18h32

    C’est dommage quand même. On peut potentiellement toucher plus de monde avec Facebook qu’avec une newsletter. Ils nous restera toujours les post sponsorisés et je crois que c’est ce que veux Facebook.

  5. Simon Tripnaux
    24 avril 2015 - 16h06

    Ah, les joies des annonces qui plombent l’ambiance ! A mon humble avis, les CM n’ont pas trop à craindre, c’est un peu de l’ordre des annonces de Google pour déclarer ici ou là des ajustements qui n’impactent guère les meilleurs …

  6. geslin
    29 avril 2015 - 17h50

    Je suis intrigué par l’initiative consistant à réduire voire diminuer les « likes » et « commentaires ». OK, on voit que cette manoeuvre peut contraindre les annonceurs a dépenser plus de publicité sponsorisées pour exister. Mais côté utilisateurs ?

    Comment va réagir l’utilisateur qui depuis des années like et commente si on lui enlève ces deux pillers ?

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar