Navigateurs web : la guerre des chiffres

Les statistiques d’usage des navigateurs web existent depuis des annĂ©es et chaque mois, il est possible d’en suivre l’Ă©volution. Pour cela, plusieurs services font leur analyse et publient des rapports mensuels. Ces sites s’adaptent aussi Ă  l’Ă©volution d’internet dans sa globalitĂ© avec notamment des statistiques sur la navigation mobile ou encore sur les parts de marchĂ© des mĂ©dias sociaux.

Mais chaque mois, une bataille souterraine s’engage entre les diffĂ©rents services d’analyse, sortant des chiffres parfois complètement diffĂ©rents. Les deux sites majeurs sont NetMarketShare et StatCounter Global Stats, qui ont des mĂ©thodologies diamĂ©tralement opposĂ©es et donc, des rĂ©sultats sensiblement diffĂ©rents.

Les voici concernant le mois d’octobre 2012 (navigateurs desktop uniquement) :

Vous remarquerez alors un chiffre bien plus important pour Internet Explorer chez NetMarketShare (54% contre 32% chez StatCounter) ainsi qu’une quasi-Ă©galitĂ© entre Chrome (18,55%) et Firefox (près de 20%). StatCounter positionne Chrome en premier donc avec près de 35% de parts de marchĂ©, suivi d’IE et ses 32%. Firefox est ici Ă  la traĂ®ne avec 22,32%.

Comment expliquer cette diffĂ©rence significative ? Tout simplement en jetant un coup d’oeil aux mĂ©thodologies adoptĂ©es :

- NetMarketShare se base sur un échantillon de 40 000 sites à travers le monde en comptant le nombre de visites uniques, limitant à une par jour par visiteur et par site, ce qui fait 1300 visites uniques par jour environ. Le service pondère aussi les chiffres selon les pays.

- StatCounter se base lui sur un Ă©chantillon de 3 millions de sites en comptant le nombre de pages vues. Aucune pondĂ©ration n’est faite par pays.

Trois critères ressortent de ces méthodologies :

L’Ă©chantillon :

Il est important d’avoir un Ă©chantillon le plus large possible pour se rapprocher au maximum de la rĂ©alitĂ©. NetMarketShare n’en a que 40 000 (pour environ 160 millions de visites uniques) contre 3 millions pour StatCounter.

Visiteurs uniques vs. pages vues :

Gros clivage entre les deux sites sur ce critère. Pour NetMarketShare, le nombre de visiteurs uniques est bien plus reprĂ©sentatif car moins sujet Ă  des rĂ©sultats biaisĂ©es par les pages vues et les Ă©ventuels bots. StatCounter se dĂ©fend en critiquant la fragilitĂ© d’une mesure sur les visiteurs uniques : sur quelle base ? Les cookies ? L’adresse IP ? Quid des IP dynamiques ? Les pages vues seraient selon eux un indice bien plus fiable d’une tendance Ă  utiliser tel navigateur plutĂ´t qu’un autre (notamment dans le cas oĂą plusieurs navigateurs sont utilisĂ©s).

La pondération par pays :

Ici encore, grand sujet de discorde. NetMarketShare l’effectue sur ses chiffres et notamment pour la Chine qui, par son imposante population, pèse beaucoup dans les parts de marchĂ©. StatCounter a dĂ©cidĂ© de ne pas effectuer de pondĂ©ration et donc de mettre tous les pays au mĂŞme niveau, sans proportion selon les populations.

Le site se justifie en critiquant le peu de fiabilitĂ© des diffĂ©rents systèmes de pondĂ©ration disponibles et laissant Ă  l’utilisateur la possibilitĂ© de le faire lui-mĂŞme. Les deux sites ne s’entendent pas non plus sur l’utilisation des donnĂ©es de la CIA pour cette pondĂ©ration, StatCounter justifiant qu’elles sont obsolètes et ne font pas de distinction entre les utilisateurs mobiles et desktop.

Les divergences sont marquĂ©es, tout comme les diffĂ©rences de rĂ©sultats. Les deux camps ont leurs arguments et chacun estime que sa mĂ©thode est meilleure que les autres. Une page Wikipedia recense les chiffres des diffĂ©rents cabinets d’Ă©tudes statistiques et leurs mĂ©thodologies. On remarque alors que NetMarketShare et W3Counter sont les seuls Ă  utiliser le nombre de visites uniques, le premier Ă©tant le seul Ă  pondĂ©rer ses rĂ©sultats selon les pays. Et les diffĂ©rences s’en ressentent, NetMarketShare semble faire cavalier seul avec des rĂ©sultats assez Ă©loignĂ©s de ses concurrents.

Dans ce contexte, il est donc difficile de se faire une idĂ©e. Pourtant, pour des statistiques aussi importantes, on serait tentĂ© d’exiger une certaine homogĂ©nĂ©itĂ©. StatCounter est le plus utilisĂ© mais certains privilĂ©gient la mĂ©thodologie de NetMarketShare, notamment Ars Technica, qui en publie mensuellement les rĂ©sultats.

Commentaires

  1. Jeanviet
    7 novembre 2012 - 13h04

    Bonjour Hugo,

    Tu parles d’aller voir une page wikipedia qui recense diffĂ©rents chiffres de cabinets… mais le mieux c’est encore d’aller consulter directement les stats web analytics de wikipedia… Elles sont publiques et forcĂ©ment plus reprĂ©sentatives que NetMarketShare et StatsCounter. 450 millions d’internautes vont tous les mois sur Wikipedia dans le monde. Autre avantage, tu auras l’info pays par pays… cf mon article : Know better the average Internet user thanks to Wikipedia Analytics

  2. e-Choix
    11 novembre 2012 - 16h32

    D’après StatCounter, Firefox a récemment dépassé Internet Explorer en France, approchant les 39% de parts de marché. Si la lente chute d’Internet Explorer est importante à souligner, la progression de Chrome en France l’est tout autant, avec ses 14 % (environ) de parts de marché actuellement.

  3. Actualité du web
    4 décembre 2012 - 16h31

    Je suis assez surprise de voir Internet Explorer encore leader. Pourtant Google Chrome se donne de la peine pour finir premier, avec toutes ces publicitĂ©s, tous ses services qui s’emboĂ®tent…
    Perso, je suis sur Chrome mais je ne suis pas non plus une fanatique !

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar