60 secondes sur Internet en 2014 : les chiffres clés
60-secondes-internet
La taille idéale des articles de blog et des publications sur les réseaux sociaux
taille-ideale-publication
Identité numérique

La taille idéale des articles de blog et des publications sur les réseaux sociaux

Sur les étals des grandes surfaces, les fruits et les légumes se ressemblent de plus en plus. Les oranges sont calibrées, les tomates sont identiques et visuellement, les fraises sont parfaites. Sur Internet, on assiste petit à petit à ce même calibrage des contenus : la plupart des tweets contiennent un texte court, suivi d’un lien voire d’une image. Les titres des pages web font en général entre 50 et 60 caractères. Et les articles de blogs suivent cette même tendance. Si cette standardisation des contenus publiés sur Internet est dommageable, elle n’est pas le fruit du hasard. Petit à petit, les auteurs de contenus ont repéré les dimensions idéales des publications sur le web ou des partages sur les réseaux sociaux. Buffer a sélectionné diverses études pour définir la longueur idéale des publications sur Internet et sur les réseaux sociaux, afin de maximiser leur engagement.

taille-ideale-publication

La longueur idéale d’un tweet : 100 caractères

Selon une étude Track Social, la taille idéale d’un tweet est de 100 caractères. Cette mesure est basée sur le nombre de ReTweets obtenus selon la taille en caractères des messages publiés.

tweetlength102912sk

La longueur idéale d’une publication Facebook : < 40 caractères

Buffer cite cette-fois une étude de Jeff Bullas : la taille à privilégier pour les statuts Facebook serait de 40 caractères. Dépasser 80 caractères entraîne une baisse importante de l’engagement.

Keep-Facebook-posts-short

D’autres études (de BlitzLocal notamment) indiquent que la longueur à privilégier est plus importante : entre 100 et 119 caractères. Quoi qu’il en soit, évitez les longues publications !

Pic1

La longueur idéale d’une publication Google+

Selon Copyblogger, le mieux est de ne pas dépasser 60 caractères sur Google+. Tout du moins pour le titres de post, souvent visibles sur Google+ : souvent affichées en gras, au tout début des publications, ces titres permettent de définir le sujet rapidement, un peu comme un titre d’article de blog. Restreindre cet élément à 60 caractères permet de le faire tenir sur une ligne, et cela maximise l’engagement.

Selon Qunitly Research cette fois-ci, les publications Google+ doivent être très courtes ou très longues pour engager l’internaute. L’institut indique que les publications Google+ font 156 caractères en moyenne, et observent deux pics d’engagement : à 5 caractères et à 442 caractères. Bref, privilégiez un mot ou un roman, selon le sujet.

La longueur idéale d’un titre d’article : 6 mots et 55 caractères

Évidemment, cette mesure fournie par KISSmetrics concerne les publications rédigées en anglais. En français, n’hésitez pas à faire un peu plus long. 14 mots pour le titre de ce billet, c’est peut-être un peu long. Mais ça permet aussi d’informer l’internaute du contenu précis de l’article.

55 caractères, c’est parfois court pour un titre de blog. Seulement voilà : les titres de 70 caractères ne sont pas affichés en entier dans les résultats de recherche Google, ce qui a pour conséquence de réduire drastiquement la taille des titres sur Internet. Selon Moz, Google tronque ainsi les titres d’articles à partir de 55 caractères en général. Mais tout dépend des lettres contenues dans le tire : un « i » est moins large qu’un « w », et c’est la taille en pixels des titres qui définit leur limite.

taille-titre-serp

La longueur idéale d’une article de blog : 1 600 mots et 7 minutes

C’est un secret pour personne : sur Internet, les internautes ne lisent pas les articles en entier. Certains sont peut-être trop longs. Selon Medium, le mieux est de se limiter à 1 600 mots. Et la lecture ne doit pas dépasser 7 minutes. C’est déjà beaucoup, 94% des articles de blogs pouvant être lus en moins de 6 minutes sur Internet (et 74% en moins de 3 minutes).

taille-article-blog

Si vous écrivez dans une logique SEO, la taille de vos publications devrait être encore plus grande, selon une étude SerpIQ. Les chiffres indiqués ci-dessous représentent la taille moyenne en mots des publications positionnées sur la première page des résultats Google. Mais deux données viennent nuancer ces relevés : les sidebars sont comprises dans les mesures, et l’hégémonie des articles Wikipédia sur la première page des résultats Google augmente sans doute ces statistiques.

taille-articles-premiere-page-google

La longueur idéale d’un objet d’email : entre 28 et 39 caractères

Pour maximiser le taux d’ouverture d’un email, son objet doit contenir entre 28 et 39 caractères, selon une étude menée par MailChimp. Mais les différences sont minces :

  • Entre 4 et 15 caractères : 15,2% d’ouverture ; 3,1% de clics
  • Entre 16 et 27 caractères : 11,6% d’ouverture ; 3.8% de clics
  • Entre 28 et 39 caractères : 12,2% d’ouverture ; 4% de clics
  • Entre 40 et 50 caractères : 11,9% d’ouverture ; 2,8% de clics
  • Plus de 51 caractères : 10,4% d’ouverture ; 1,8% de clics

email-ouverture

La longueur idéale d’un domaine : 8 caractères

Dernière chose : la taille idéale d’un domaine sur Internet. Selon Daily Blog Tips, qui a analysé les 250 sites les plus populaires dans le monde, le mieux est de se limiter à 8 caractères. Votre domaine doit être court, facile à retenir, facile à dire, être descriptif ou représenter une marque, il ne doit pas contenir de traits d’union ou de chiffre et vous devez privilégier l’extension .com.

domaines

Commentaires

  1. Super
    7 avril 2014 - 18h49

    Ça parait peut-être court de placer une accroche en 100 ou 40 caractères, mais je pense que la tendance va se poursuivre dans ce sens : toujours plus court, toujours plus vite, toujours plus synthétique, pour consommer toujours plus dans le même temps.

  2. Christian Bensi
    8 avril 2014 - 12h20

    Je suis d’ordinaire un fidèle de ce blog. Mais là je suis consterné. Un nom de domaine ne doit pas faire plus de 8 caractères. Ex : blogdumoderateur Ah !

    Et puis il y a aussi un article ne doit pas faire plus de 1 600 mots. Incroyable, c’est énorme. Parlons plus raisonnablement de 400 mots.

    Bref, cet article m’étonne !

    Bonne journée.

  3. Thomas Coëffé
    11 avril 2014 - 12h22

    Et « informer-autrement », on en parle ? ;)

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar