Sélection : 10 livres cultes de la culture geek

La « culture geek » ce n’est pas uniquement un iPhone 5, Google Chrome et des vidéos YouTube… Elle est aussi fondée sur plusieurs livres, souvent de science-fiction, qui font figure de référence depuis l’apparition d’une culture informatique et par extension « geek ». Voici donc une petite sélection complètement subjective d’œuvres à lire pour leur imbrication dans l’univers du web. Cette liste est non-exhaustive, si vous voyez des livres immanquables à ajouter, mentionnez les en commentaires.

  • Le guide du voyageur intergalactique –  Douglas Adams

Sûrement LE livre de la culture geek, The Ultimate Hitchhiker’s Guide to the Galaxy publié par Douglas Adams en 1979 est une perle de la science fiction et de l’humour absurde. Il relate les aventure d’un humain embarqué dans un voyage rocambolesque à travers la galaxie. Si vous voulez une idée de l’influence du livre dans la culture moderne, c’est de là que vient l’idée que 42 régit le sens de la vie. Une référence qui sera reprise notamment dans Lost, Google, le jeu vidéo Spore, Open Office, XFiles, Stargate, Ubuntu, ou encore par Siri.

  • Dune – Franck Herbert

Une épopée futuriste en 6 tomes de Franck Herbert mêlant SF, aventure, écologie, vers géants, planète désertique, et mythologie. La trame géopolitique et économique derrière l’intrigue est aussi prenante que géniale. Le personnage principal Paul Atréide se mue peu à peu en figure messianique et visionnaire à mesure que l’intrigue avance. Une oeuvre complexe et belle à la fois qui a marqué son temps. Publié en 1965, le livre n’a pas pris une ride. Dune est aussi connu pour avoir été « adapté » au cinéma en 1984 par David Lynch avec Sting dans le rôle principal. Le film est kitchissime mais fait partie des classiques de la SF.

  • Le meilleur des mondes – Aldous Huxley 

Grand classique s’il en est, Le meilleur des mondes (Brave New World) d’Aldous Huxley est une œuvre à lire impérativement. Cette contre utopie paraît en 1932. Elle relate le fonctionnement d’une société mondiale et totalitaire régie par un système de castes. Les êtres humains sont tous créés en laboratoire selon la caste à laquelle ils appartiennent. Sexualité, théocratie, systèmes politiques, liberté…les thèmes abordés sont nombreux, et la trame de l’aventure rend le livre vivant et rythmé.
  • Les chroniques martiennes – Ray Bradburry

Les chroniques martiennes est un recueil de nouvelles d’un des maîtres de la littérature d’anticipation, Ray Bradburry. Il a été publié en 1954. Particulièrement bien écrite, cette fresque futuriste relate la colonisation de Mars par les hommes qui aura comme conséquence la disparition des martiens. Un livre phare.

  • 1984 – George Orwell

Encore un classique, qu’on lit même à l’école, c’est dire… Le livre publié en 1949 est encore une fois une contre-utopie (ou une dystopie) qui fait figure de référence. Le roman relate une société post guerre nucléaire régie par Big Brother. Un régime totalitaire qui reprend les grandes lignes de ce que l’on peut voir encore aujourd’hui. Et vu la propension des États à nous surveiller et à surveiller nos moyens de communications, l’œuvre d’Orwell est plus que jamais au goût du jour. Pour la petite histoire depuis les révélations sur le scandale PRISM, les ventes de 1984 ont bondi de 7000% sur Amazon. 

  • 2001 : l’odyssée de l’espace – Kubrick

Avant d’être brillamment adapté sur grand écran par Kubrick, L’odyssée de l’espace est une suite de nouvelles et de livres écrits par Arthur C. Clark. Les 4 tomes couvrent une durée d’1 millénaires, de 2001 à 3001. Le premier tome est tout particulier puisqu’il s’agit d’une collaboration avec Kubrik. On y suit les aventures du vaisseau Explore 1 et de son équipage à la recherche d’un mystérieux monolithe noir. Et bien sûr on y retrouve HAL 900, l’ordinateur le plus connu de la littérature et du cinéma. 
  • Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? – Philip K. Dick

Philip K. Dick est un des maîtres de la littérature d’anticipation. Il était difficile de choisir entre Ubik et « Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? » dans cette sélection. Ce dernier est sûrement le plus célèbre puisqu’il a été adapté par Ridely Scott au cinéma sous le nom de Blade Runner. Le livre relate l’histoire d’un chasseur de droïdes dans un monde post catastrophe nucléaire. Derrière l’intrigue se cache une grande réflexion sur ce qui différencie l’homme de la machine. Vaste débat…  

  • Fondation – Isaac Asimov

Fondation est un livre d’Issac Asimov composé de 5 nouvelles parues entre 1942 et 1944. Dans un futur très éloigné, un homme décide de conserver toute l’histoire et le savoir de l’humanité dans une fondation. L’histoire reprend cette grande peur de l’humanité de perte de savoir et d’histoire face à la barbarie. Un must-read. 

  • Game of Thrones – Geoges R. R. Martin

Sûrement le livre qu’il y a le moins à présenter dans cette sélection. Mais si vous ne le saviez pas, avant dêtre une série à succès diffusée par HBO, Game of Thrones est une épopée écrite par Geoges R. R. Martin sous le titre de A Song of Ice and Fire. Tous les éléments de la série sont évidemment présents. La parution a commencé en 1996 et déjà 5 tomes sur les 7 prévus sont publiés. Un bon moyen de suivre les aventures des Starks et des Lannisters à Westeros sans devoir attendre la saison 4.

 

  • Je suis une légende – Richard Matheson

Avant d’être un film (plutôt moyen), I am a legend est un roman de science fiction écrit par Richard Matheson et publié en 1954. Le livre retranscrit l’aventure du dernier homme sur terre, Robert Neville, dernier survivant d’une grande pandémie. Et très sincèrement, ce livre vaut bien 10 fois le film qui en a été tiré.

  

Vous avez d’autres livres cultes à ajouter ? Laissez un commentaire pour partager vos ouvrages de référence en culture geek. Et si nous avons oublié votre livre de chevet, ne nous jetez pas de pierres, cette liste est totalement subjective, et fortement orientée par les lectures de son auteur !

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet Monétisation H/F

Cdiscount, qui sommes-nous ? Pionnier du e-commerce en France, nous n'avons eu de cesse d'évoluer pour nous adapter et anticiper les besoins et aspirations des consommateurs. En nous engageant à démocratiser ...

Concepteur Développeur C# Dot Net H/F

APSIDE, 1ère ESN indépendante de France (+2000 salariés sur + 20 agences en France et à l'international) développe son activité en 1998 sur Rennes, qui regroupe aujourd'hui près de 100 ...

Chargé de Communication H/F

Promoteur Immobilier National recrute en CDI un Chargé de Communication H/F.Au sein d'une équipe de 5 personnes et sous la responsabilité directe de la responsable marketing et communication, vous serez ...

Commentaires

  1. Anna
    4 juillet 2013 - 11h53

    La stratégie Ender (Orson Scott Card)
    Une autre lecture indispensable 🙂

    En fait dans votre liste, beaucoup de classiques de SF ^^

  2. Julien
    4 juillet 2013 - 12h00

    MAIS MERCI !!!

    Tous les livres de mon enfance (sauf GOT), un frisson en voyant JE SUIS UNE LEGENDE dans la liste …. notre prof de français au collège nous l’ayant fait acheté avec cette phrase mythique : « si vous ne l’aimez pas, je vous rembourse » .. .pas eu un seul remboursement 😉
    Je suis d’ailleurs en train de relire Le Meilleur des Mondes 🙂

  3. Marco Bertolini
    4 juillet 2013 - 13h11

    Neuromancer, de William Gibson : l’homme qui a prévu le web et la cyberculture.

    Et je vais dans le sens d’un des commentaires plus haut : la plupart des livres de SF et de fantasy, y compris les délires du DiscWorld de Terry Pratchett ou l’univers de Dan Simmons.

    Au niveau du Net, l’Encyclopedia Drammatica est un concentré de la subculture geek ou encore La Spirale, l’e-zine des mutants digitaux.

    Difficile de résumer la culture geek – les cultures geeks ? – en une seule page de blog 😉

  4. Fabian Ropars
    4 juillet 2013 - 14h08

    D’excellents ajouts Marco. Mais effectivement, une liste « complète » serait interminable ; ) Il fallait bien faire des choix.

  5. Eric
    4 juillet 2013 - 16h48

    Bonne sélection, et deux livres ajoutés à ma liste de l’été. Je rajouterais cependant deux livres un peu plus « matheux » à cette sélection:

    « Cryptonomicon » de Neal Stephenson. Centré sur la cryptographie pendant la seconde guere mobndiale, avec une extension dans les années 1990.

    « Gödel, Escher, et Bach » de Douglas Hofstadter. Pas un roman, mais une vraie référence geek.

    Plus la superbe BD « Logicomix », d’Apostolos Doxiadis, Christos Papadimitriou, Alecos Papadatos et Annie Di Donna, qui suit les recherches en informatique fondamentale au début du XXe siècle.

    Et sans doute bien d’autres…

  6. Algérie
    4 juillet 2013 - 20h38

    Difficile de faire un choix parmi cette sélection, c’est vraiment les incontournables ! Mention spéciale à la saga Dune et à Isaac Asimov, un véritable génie.

  7. Hervé Borensztejn
    7 juillet 2013 - 17h53

    Ravi de voir que j’ai au moins en commun avec les geek la lecture de 10 livres ! J’ajouterais sans doute le Monde des non-A (Ā pour les matheux) de Van Vogt.

  8. J.-F.
    8 juillet 2013 - 9h08

    Je vais dans le sens d’Eric, et j’y ajoute pratiquement toutes les autres productions de Neal Stephenson, auteur génial mal connu au delà du cylce du Cryptonimicon, car les éditeurs français consièrent à tort qu’il n’intéresserait pas le lecteur hexagonal et ne le font pas traduire. Et pourtant, Neal Stephenson est le seul auteur que je connaisse capable de produire de façon récurrente des thrillers de plus de mille pages sans que le suspens ne retombe une seule fois, drôles et profonds à la fois, abordant des problèmes complexes à travers lesquels il nous guide avec une facilité déconcertante. Dans le registre « culture geek », je recommande notamment :

    – Snow Crash (qui sauf erreur, a dû être publié sous le titre « le samouraï virtuel » en Français),
    – Anathem, extraordinaire reflexion sur les univers multiples et leurs liens (méta)mathématiques, qui s’offre le luxe au passage de nous faire redécouvrir les grands auteurs de la philosophie, mais sous des noms différents
    -Reamde, une aventure picaresque se déroulant à la fois, comme c’était déjà le cas dans Snow Crash), à la fois dans le monde réel et dans le monde virtuel, cette fois dans l’univers des jeux multi-joueurs massivement parallèles.

    Je ne peux résister à l’envie d’y ajouter les trois volets du « Cycle Baroque » : Quicksilver, the Confusion et the System of the World. Bien qu’à priori plus éloignée de la culture geek au sens le plus étroit, cette trilogie nous fait assister, au 17e siècle, à la naissance de la science, de l’économie moderne et de l’informatique, avec en toile de fond un conflit entre deux conceptions de l’univers (celle de Newton et celle de Leibnitz) qui a fertilisé tout la physique du 19e et du 20e siècle et est encore d’actualité. Pour les lecteurs français, une belle occasion de redécouvrir Leibnitz comme l’immense penseur qu’il a été, bien loin de la caricature mesquine qu’en a fait Voltaire, et de rendre plus humain le personnage de Newton, qu’on présente encore dans notre enseignement des sciences comme une espèce de divinité éthérée de la physique, totalement infaillible et pas même remis en cause par l’apparition de la physique quantique ou relativiste. Pour ceux qui se poseraient la question, je vous rassure, il ne s’agit pas de manuels pour étudiants de classes prépa, mais bien de romans, avec tout ce qu’il faut d’action, d’intrigues complexes entremélées avec un savoir-faire diabolique, d’aventures à rebondissements, de suspens et d’humour. De quoi faire voyager tout l’été, en ayant l’impression d’être beaucoup plus intelligent une fois la dernière page tournée. Stephenson est un très, très grand auteur.

  9. Sh Ba
    9 juillet 2013 - 13h02

    C’pas faux tout ça, mais mettre Game of Thrones et oublier le Seigneur des Anneaux, ça me fait un peu mal!
    Sinon, j’ajouterai « Le cauchemar d’Innsmouth » de Lovecraft! Une vraie mythologie, un peu d’horreur et puis cet auteur misanthrope avait tout d’un geek. 😉

  10. Cedric
    10 juillet 2013 - 1h09

    Très bonne sélection, mais je trouve qu’il manque 2 ouvrages très important

    Les robots de Isaac Asimov (les 3 lois) , et bien sur toute la série de robots
    Le mondes à de A.E. Van Vogt

    Très bonne lecture aussi
    Voyage de Stephen Baxter (JFK est vivant)

  11. Florent
    10 juillet 2013 - 14h46

    Que des classiques, un petit retour dans le passé pour moi, occasion de me rappeler plein de souvenirs. J’aimerais rajouter à la liste deux de mes préférés qui n’y figurent pas à savoir: Ubik de Philip K. Dick et Fahrenheit 451 de Ray Bradbury.

  12. Delage Sandrine
    29 septembre 2013 - 13h09

    Bonjour,
    Je lis votre blog régulièrement et j’y trouve toutes les réponses pour le blogueur débutant. Votre article est toujours aussi pertinent et nous l’avons cité dans notre blog http://www.digitaltruelife.com/ avec le 1er article « T’est jeune, t’es Geek ? », écrit à 4 mains, 2 générations X et Y.
    En effet, l’article indique que les livres de la culture Geek ont été écrits bien avant l’appellation Geek et la Génération X a peut-être plus lu ces livres que la fameuse Génération Y. Notre culture est finalement commune.
    Au plaisir de vous suivre

  13. Carolane
    23 juillet 2015 - 16h34

    Excellente liste tant qu’à moi et c’est vrai qu’il pourrait y en avoir des centaines! En plus des titres mentionnés dans les commentaires, j’y rajouterais Blade Runner de Philip K. Dick. C’est un incontournable dans le genre SF.

  14. Carolane
    23 juillet 2015 - 16h53

    Ah j’me sens niaiseuse là! J’ai pas lu tous les paragraphes, je ne savais pas que Blade Runner était le second titre donné à son livre. Toutes mes excuses!

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar