Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Voici la pire page Facebook d’entreprise possible

Flavien Chantrel, le 31 août 2012

Le community management connait actuellement une période charnière. La tendance est à l’uniformisation. On a compris que certaines techniques fonctionnent mieux que d’autres et on les surexploite. Il y a bien sûr eu la fameuse affaire du jeu des carrés, mais pas seulement. Images drôles ou décalées, appels stéréotypés à commenter (Complétez la phrase : ce post est ______), formules de politesse d’usage (bon appétit, bon week-end)… Rien ne se perd, tout se recycle. Les techniques bien sûr, mais de plus en plus le contenu même des publications.

Ces techniques ne sont pas mauvaises, la preuve, elles fonctionnent. Mais jusqu’à quand ? Avoir 15 fois les mêmes posts dans sa timeline n’encourage pas à échanger. En devenant trop prévisible et en courant après les chiffres bruts, on se tire une balle dans le pied. C’est de l’originalité qu’arrivera le succès… Cette tendance à l’uniformisation enlève toute saveur aux échanges, qui deviennent mécaniques et froids. On a perdu la candeur et la spontanéité des débuts. Plus de professionnalisme ne fait pas de mal, tant qu’il y a une adaptation à ses propres problématiques, et non aux publications jetables qui apportent du like, mais rien d’autre à la marque.

Cet état de fait est parfaitement résumé par une page Facebook : Condescending Corporate Brand Page. Conçue comme la pire page Facebook de marque qui soit, elle se rapproche dangereusement de ce que l’on peut voir en ligne. Sauf que tout est explicité. Ainsi, la photo de couverture est « une image libre de droits de ce à quoi ressemblent nos employés souriants dans l’espoir de susciter en vous un sentiment positif à l’égard de notre marque« . Les publications sont toutes plus aguicheuses et racoleuses les unes que les autres. « Aime cette photo si tu as un pouce gauche ! » ou encore « Si tu n’aimes pas ce statut, c’est que tu es raciste« . Une excellente manière de pointer du doigt ce qui ne va pas avec de nombreuses pages sur Facebook. Il est juste un peu parfois dérangeant de voir que la parodie n’est pas si éloignée que cela de la réalité… A voir absolument !

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Aratta dit :

    Yeah ! Merci pour cette magnifique page 🙂

    Par contre pour la traduction de la Cover : « a stock photo » n’est pas vraiment une image libre de droits…. plutôt le contraire 🙂

  2. Flavien Chantrel dit :

    @Aratta : stock photos et libre de droits ne s’opposent pas vraiment, au contraire. Libre de droits ne veut pas dire gratuit 😉 Mais c’est vrai que ce n’est pas la meilleure traduc, mais je trouvais que cela collait bien à l’esprit, et je n’avais pas d’autre idée 🙂

  3. CRBR dit :

    dans le genre pages fb pas mal, il y a aussi celles qui se permettent de copier un dessin d’actu en retirant la signature pour y mettre la leur, et en changeant le texte des bulles, le tout « liké » et partagé des milliers de fois alors que l’auteur a du mal à se faire connaitre.Sans compter que certaines de ces pages montent un site/boutique pour vendre leurs copies sur des t-shirts, bref, la classe quoi.CRBR, dessinateur copié mais jamais égalé.

  4. thehiboux dit :

    « J’aime! »

  5. L’idée de la photo stock c’est surtout que ce n’est pas la véritable fine équipe sur la photo …

  6. SVL dit :

    Drôle de page effectivement !

  7. SVL dit :

    Tiens, mon commentaire a été effacé ?

  8. Almicel dit :

    Je voulais juste remercier Flavien Chantrel pour ses articles de qualité sur ce blog. Je sors tout juste d’un stage en CM et ces articles étaient mes seuls réconforts lorsque je sortais d’une déprimante recherche sur les « bonnes partiques facebook ». Aujourd’hui c’est ce type d’articles qui me permet de dire que le CM peut être un boulot intéressant si on sais voir plus loin que le bout de son nez.
    Alors merci Flavien et continue de remettre un peu de sens dans cette web-frénésie qui s’ignore ! (car c’est bien cela le problème)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *