La chute des applications Social readers sur Facebook ?

A l’automne dernier, Facebook annonçait la nouvelle version de son Open Graph : les applications suivant ce protocole peuvent désormais donner lieu à de multiples interactions entre membres, allant plus loin que le traditionnel « J’aime ». Vous avez sans doute déjà vu passer, dans votre fil d’actualité, des amis qui indiquent avoir écouté un groupe sur Spotify, vu une vidéo sur Dailymotion… Pour les applications basées sur ce nouveau protocole, plus besoin de cliquer sur « J’aime » ou « Partager » pour que vos activités s’affichent sur Facebook, c’est automatique.

Les médias ont rapidement tiré profit de ces nouveautés, en lançant des Social readers : des applications permettant, entre autres, de partager automatiquement sur Facebook les articles que vous êtes en train de consulter. Le problème, c’est qu’il est facile d’oublier que l’on a accordé tel ou tel droit à une application, et de se retrouver avec toutes ses lectures à la vue de tous sur Facebook, sans qu’on l’ait forcément cherché. On voit bien les avantages pour les éditeurs et pour Facebook : la promesse d’une visibilité accrue pour les uns, et les fondations d’une plateforme allant au-delà du simple réseautage social pour l’autre. Mais ce qui devait être un apporteur de trafic conséquent pour les médias en ligne a-t-il fini par ennuyer les membres de Facebook ?

Le site BuzzFeed pointe du doigt les très mauvais résultats de différentes applications de Social reader au cours du mois dernier. Celle du Washington Post, premier journal à s’être lancé dans l’aventure, connaît en effet une chute pour le moins impressionnante.

Du côté du britannique Guardian, c’est peu ou prou la même chose :

Par ailleurs, le classement établi par AppData, un site qui analyse les différentes applications Facebook, montre bien que plusieurs appli Social reader « décrochent » au cours du mois d’avril.

BuzzFeed estime que la raison de cette chute pourrait résider dans le caractère très intrusif de ces applications. Il est vrai que cela peut être pénible de voir les articles qu’on lit être partagés automatiquement, et d’un autre côté, ne pas avoir accès directement au contenu qui nous semble intéressant. En effet, lorsque l’on clique dans son fil d’actualité sur un contenu qui nous plaît et qui est apparu par le biais de ces applications sociales, on n’a pas accès à l’article directement. Il faut auparavant donner l’autorisation à l’application, un processus qui peut être décourageant… Les utilisateurs rejetteraient-ils en masse les applications sociales ?

Cependant, une autre théorie pour expliquer cette chute est émise par l’un des membres du Guardian. Facebook ayant en effet modifié son algorithme récemment, une fois de plus, cela aurait impacté les Social readers. Vous avez en effet peut-être remarqué l’apparition des « Articles tendance », qui minimisent la visibilité des articles partagés à l’aide des applications de Social readers. C’est une explication possible… Quoi qu’il en soit, trop de partage nuirait-il au partage ?

Source : BuzzFeed

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar