Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

La checklist du community manager

Flavien Chantrel, le 12 septembre 2012

Être community manager n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Ce dernier ne fait pas que passer ses journées sur Facebook. Selon les missions qui lui sont confiées et le niveau de responsabilité qui est le sien, il peut être amené à intervenir sur de nombreux espaces différents. Les réseaux sociaux bien sûr : Facebook, Twitter, Pinterest, LinkedIn, Google Plus… Mais aussi rédiger sur le ou les blogs de son entreprise ou son site corpo. Sans compter les documents à préparer, les reportings à faire, les évènements en préparation…

La difficulté est souvent la multiplicité des tâches courtes. Il est important de ne pas en oublier, et de les réaliser dans le bon ordre. Tout est souvent une question de timing en community management… Mais aussi de routine, certaines actions devant être planifiées pour respecter l’activité déterminée à l’avance. Chacun a ses méthodes pour bien faire les choses. Des to-do-lists en ligne, par exemple. Personnellement, j’utilise encore un bloc-note et un crayon. Certains se font carrément des checklists reprenant chaque action devant être effectuée chaque jour. Un bon moyen de ne rien oublier de ses journées-types. The Whole Brain Group en a réalisé une sous forme d’infographie. Elle reprend les grands classiques d’une journée de community manager : billets de blog, mots clés à cibler, messages à poster sur Facebook, ajout de personnes dans vos cercles Google Plus… A vous de voir lesquels vous seront utiles, mais l’idée est plutôt bonne. A refaire soi-même, si ce n’est pas déjà fait.







Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Ne pas faire la data viz en image : se couper de tout traffic potentiel sur Pinterest.

    En conséquence : fail

    Sur le contenu maintenant, cool, mais loin d’être parfait, comment à l’air de l’automatisation on peut encore se compliquer la vie avec ce genre de « fiche » ?

    Sur le fond, ce genre de checklist est super important, et je la trouve cool !

  2. Bonjour

    « Se compliquer la vie avec ce genre de fiche » a un intérêt certain à mes yeux : cela permet de transmettre efficacement le savoir, ce que Flavien Chantrel vient de faire avec talent, même si le plus gros du boulot a consisté en un travail de traduction. Le jeu en valait largement la chandelle, et c’est le résultat qui compte.

    Pour ma part, si dans l’avenir je suis amené à initier un groupe de personnes à l’activité de community manager, la projection de cet article constituera un plus indéniable. Et si au passage cela contribue à la promotion de son auteur, ce ne sera que justice.

    Ne pas faire la data viz en image = se couper de toute efficacité potentielle dans les situations de face-à-face 😉

  3. RATOMAHENINA dit :

    Sans etre community manager, j’ ai de gros soucis d’organisation.Merci pour les infos.

  4. Ping : Revue de presse #3I love startups

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *