Pirater le compte Facebook d’un ami, c’est facile !
credulite
Poisson d’avril : 25 blagues de bureau pour le 1er avril
raccourcis-clavier
Identité numérique

Une journée type sur Internet en 1999

Rappelez-vous 1999, et les débuts du web vraiment grand public. Un an avant l’éclatement de la bulle internet, les modems 56K et les PC de salon se généralisent. Il y avait uniquement 10 millions de sites internet en ligne mais certains resteront gravés dans nos souvenirs d’internautes. Petit instant nostalgie avec cette journée type sur le web en 1999, que les moins de 20 ans ne pourront pas connaître. Et vous, vous étiez déjà là aussi ?

1 – Démarrer son ordinateur sous Windows 95

Vous vous rappelez de votre machine de guerre version 1999 ? Un Pentium 166 Mhz (Pentium II ou III pour les mieux lotis), 64 Mo de RAM et 2Go de disque dur. Niveau connectique, c’était plutôt basique : lecteur disquette et lecteur CD. Oubliez l’USB, apparu en 1996, il se déployait à peine sur les machines grands public… Et niveau OS, vous étiez sûrement sous Windows 95 ou Windows 98. Autant dire qu’il fallait aimer les écrans bleus…

Pour les fans de la pomme, vous aviez la chance de pouvoir utiliser un ordinateur particulièrement novateur : l’iMac premier du nom. C’était le premier ordinateur « tout en un », et le design , surprenant pour l’époque était une vraie réussite.

2. Se connecter à AOL, Liberty surf, Wanadoo ou Club Internet

Rappelez-vous cette époque lointaine ou l’ADSL était un rêve uniquement accessible aux Américains et au Japonais. En France nous étions condamnés aux connexions 56K via les fameuses fenêtres Dial Up. Et les forfaits de l’époque limités à 20 heures suffiraient à peine à tenir 2 jours aujourd’hui. Personne n’aura oublié le bruit infernal du modem ni les prises de becs familiales pour cause de ligne occupée… Pour mémoire voici la Home Page d’AOL en 1999, heureusement que le webdesign a fait du chemin…

 

3- Ouvrir Netscape Communicator ou IE 5

Avant d’aller sur le web, il fallait d’abord se frotter à un des 2 navigateurs de l’époque : Internet Explorer 5 ou Netscape Communicator. Les abonnés AOL avaient « la chance » de pouvoir utiliser l’immonde navigateur intégré. A la vue de ce screen, Chrome ne vous aura jamais paru aussi accueillant et ergonomique.

 

4 – Va chercher Lycos

Difficile à croire mais en 1999 Google n’est qu’en version Bêta. Pour les recherches web il faut alors se tourner vers Lycos, Yahoo! ou Altavista. Seul Yahoo! a su résister au temps (même si Lycos existe toujours) et se réinventer.

5 – Consulter ses mails sur Caramail

La star des services mail ne s’appelle pas Gmail en 1999 mais… Caramail. Et en plus c’était un service français ! Pas encore de stockage de 15 Go (vous aviez droit à seulement 10 Mo) dans le cloud mais pour envoyer ses 10 emails mensuels, le service était largement suffisant !

6 – Drague en ligne sur AIM ou MSN

Ne nous le cachons pas nous avons tous fait des tentatives de drague plus ou moins fructueuses sur une des 2 plateformes. MSN (devenu Skype cette année), lancé en 1999,  a d’ailleurs sans doute à son actif un nombre assez impressionnant d’histoires de cœur. AIM aura quant à lui suivi le lent déclin du portail AOL.

7 – Une partie de Quake III ou de Half-Life

Si les services web vieillissent généralement assez mal, certains jeux de 1999 resteront à jamais des grands classiques : Quake III ou Half-Life notamment. Qui n’a pas tremblé armé de son pied de biche au son des « Gordon Freeman, it is you, isn’t it » ?

8 – Se créer une page sur Multimania

En 1999 vous consultiez nécessairement des pages sur Multimania. L’hébergeur était le 3ème site francophone le plus visité. La plateforme permettait en effet de se créer un site / blog relativement facilement. L’émergence des blogs et la bulle Internet scelleront le sort de la plateforme.

9 – Télécharger un MP3 sur Napster à 3.5 Kb/s

En 1999 apparaît Napster, le premier logiciel de Peer-to-Peer grand public qui fera littéralement exploser l’industrie du disque. Et si vous téléchargiez déjà en 1999 (c’est très mal rappelons-le) vous piratiez peut-être le dernier Manau (numéro 1 au Top Album 1999 !) à la vitesse folle de 3,5Kb/s. Il fallait à  peu près 30 minutes pour télécharger un MP3 soit 2 fois plus que le temps nécessaire pour télécharger un Blu-ray aujourd’hui.

10 – S’acheter un livre sur Amazon

Amazon aura suivi toutes les évolutions du web. Pour s’acheter un livre en ligne en 1999 il fallait passer par eux (ou feu Alapage pour les acheteurs français). Le site marchand faisait déjà un trafic important avec 10 millions de visiteurs uniques. On raille souvent le design pas franchement moderne d’Amazon mais il n’a que très peu changé depuis 1999.

L’instant nostalgie est terminé, allez vite scroller un site en parallaxe ou jouer en HTML5 sur votre dernière version de Chrome puis stocker des données dans le cloud ! Et n’oubliez pas de regarder quelques vidéos sur YouTube, qui n’est né qu’en 2005.

Commentaires

  1. tibibou
    3 septembre 2013 - 10h43

    Merci pour ces (j’ai hésité à mettre « bons ») souvenirs d’il y a moins de 15 ans. Ca donne le sourire en commençant la journée…

  2. lolilol
    3 septembre 2013 - 10h47

    En 99 des PII à 200/233/266/300Mhz avec de l’USB existait déjà.
    L’image de la « homepage » d’AOL est celle de leur navigateur maison de l’époque, pas de leur site web.
    Google était déjà très usuel en 1999 et les méta-moteur (logiciels) comme Copernic faisait des merveilles.
    Enfin, les débits permettait déjà de DL des MP3 à 5,5Ko/s quand ce n’était pas du midi…

  3. Coco
    3 septembre 2013 - 10h51

    1999? Trop mainstream! Je me rappelle avoir commencé en 1997 (1996?), une époque sans IE5 (une Rolls comparé à IE3), sans Google (Yahoo et Altavista, ces deux plaies), sans MSN ni AIM (ou en tout cas, bien moins populaires qu’ICQ à l’époque), sans Napster. La préhistoire, quoi.

    Les connexions AOL ou Club-Internet à la minute qui te coûtaient ton PEL quand tu oubliais par inadvertance de te connecter, le premier contact avec un tchat’ et la certitude que plus jamais tu ne t’ennuyeras, la main plaquée sur le modem 14kbps dans l’espoir insensé que tes parents ne t’entendent pas te connecter, le jeu en ligne via Kali… Quelle époque!

  4. Shark
    3 septembre 2013 - 10h59

    Google est resté en bêta pendant plus de dix ans, c’est la politique maison pour tous ses produits.
    L’USB existait depuis pas mal de temps déjà.
    Et sinon pour l’IM, vous avez entendu parler d’ICQ ? Plus populaire que MSN à cette époque.
    Les Parisiens bénéficiaient déjà de débits très corrects via le câble depuis quelques années.

  5. Scott
    3 septembre 2013 - 11h04

    chouette article qui nous mettrait presque la larme a l’œil :)

    Petite erreur cependant, dans la rubrique 1 – Le premier iMac n’est pas un iMac mais un eMac (pour education Mac)

  6. darklinux
    3 septembre 2013 - 11h19

    Il était IMPOSSIBLE de joué à Quake 3 sur un simple Pentium d ‘ ailleuts à cette époque ont en était au PIII Coppermine , pour dragué il y avait aussi Caramail , qui ne servait pas que de boite mail

  7. Charles Boone
    3 septembre 2013 - 11h32

    Comme Coco : ICQ
    Avant google, le « surf » c’était surtout BBS et forums. pour se connecter, Compuserve et ses identifiants numériques du genre 172015,220 :-)
    Pour naviguer j’utilisais un programme par type de ressources à lire (un pour les photos, un pour les forums, un pour les ftp, etc.) et puis arriva le premier navigateur : Mozaïc et là j’ai pleuré de joie, de plus avoir à ouvrir/fermer sans arrêt des programmes qui n’étaient pas multitâches.
    Ah les joies des connexions à 14,4ko … avec des cartes modems qui prenaient 2 slots et pesaient plus d’un kilo :-)
    Question jeux, il y avait UO Ultima Online, et Asheron’s Call :-)
    Et pour se connecter, c’était de 22h01 à 05:59, là où c’était avec les réductions téléphoniques de France Télécom :-)

  8. Machinchouette
    3 septembre 2013 - 11h37

    Et le porno dans tout ça ?

  9. Shark
    3 septembre 2013 - 11h41

    Je crois d’ailleurs que c’est en 1999 que Lybertysurf a fait exploser le marché des ISP en étant le premier à proposer des forfaits illimités.

  10. Simon Tripnaux
    3 septembre 2013 - 11h48

    Wow, voilà qui ne me rajeunit pas !

  11. GCastor
    3 septembre 2013 - 11h53

    L’imac premier ordinateur tout en un ??
    Apple avait d’autres modèles tout en un avant, compaq aussi, HP, etc…

    Il était juste super beau ^^ (et win95 ou macos 9, kif kif)

  12. exdsicol
    3 septembre 2013 - 12h09

    Et en 1995/96 ? trumpet Winsock à installer, 200 F. l’heure de connexion aux FAI (car en province, pas de FAI au tarif local), etc., etc.

    Mais le potentiel était déjà là, l’accès au « savoir universel » et les premières modélisations en VRML faisaient rêver…

    N. B. : pour l’illimité et le haut débit, l’ADSL n’était pas encore déployé, mais cela existait déjà en 1997 au Mans, avec « Cyber-Câble », à des tarifs adaptés pour les particuliers.

  13. Shiva
    3 septembre 2013 - 12h11

    Excellent, quand j’ai vu l’interface Caramail, ça m’a rappelé de bon souvenir.
    Pfiou … je me souviens aussi des débuggages de la mort avec des pixels transparent pour Netscape 3 et sus… des journées de prises de tête.
    Et les débuts de GG, avec le « J’ai de la chance »… maintenant c’est Panda et consort… il est bien moins gentil.
    Mon premier vrai PC, un 233 OC ^^.

  14. Laurent
    3 septembre 2013 - 12h18

    Rappelons aux plus jeunes :

    1- 95 et 98 n’avaient pas autant d’écran bleu, ça sent l’article de mac fan
    2- avantage d’aol, l’illimité et les 50h gratuite :D
    3- Netscape était vraiment bien / à IE
    4- Google a été en beta 10 ans voir plus
    5- C’était Hotmail surtout, Caramail c’était un peu le mail de la honte ou du noob :D
    6- ICQ et surtout IRC
    7- Hum, Q3 et HL, en réseau local les amis pas de jeu en ligne à part du mmo genre T4C ou Ultima
    8- Haaa Multimania
    9- Les chan irc avaient le dessus pour le dl
    10- Les achats en ligne étaient un peu comme une science occulte tellement les gens avaient peur de se faire pirater sa CB

    Nostalgie quand tu nous tiens

  15. Laurent
    3 septembre 2013 - 12h19

    1- 95 et 98 n’avaient pas autant d’écran bleu, ça sent l’article de mac fan
    2- Avantage d’aol, l’illimité et les 50h gratuite
    3- Netscape était vraiment bien / à IE
    4- Google a été en beta 10 ans voir plus
    5- C’était Hotmail surtout, caramail c’était un peu le mail de la honte ou du noob :D
    6- ICQ et surtout IRC
    7- Hum, Q3 et HL, en réseau local les amis pas de jeu en ligne à par du mmo genre T4C ou Ultima
    8- Haaa Multimania
    9- Les chan irc avaient le dessus pour le dl
    10- Les achats en ligne étaient un peu comme une science occulte tellement les gens avaient peur de se faire pirater sa CB

    Nostalgie quand tu nous tiens :)

  16. Jojo
    3 septembre 2013 - 12h20

    En 1999 il y avait Cybercable (ancêtre de Numéricable) qui proposait une connexion 2 Mbits à Paris et en région parisienne…. Ça a changé ma vie, au vrai sens du terme….

  17. Fabian Ropars
    3 septembre 2013 - 12h26

    1. Mac Fan ? Pas du tout, vraiment ; )
    2. Apparu en 2001.
    3. Question de point de vue…
    4. Certes mais en 1999 c’était loin d’être la norme Google.
    5. Caramail était quand même le service principal en France avec un vrai portail.

    Pour le reste, ça se discute ; ) Mais les achats en ligne n’étaient pas si occultes que cela, et Napster a très vite imposé le P2P comme une norme pour le DL.

  18. Cyrille Frank
    3 septembre 2013 - 12h39

    > Lolilol

    AOL n’avait qu’un site web « vitrine » à l’époque, avec pratiquement rien dedans. Tous les contenus n’étaient accessibles que via ce fameux navigateur par lequel il fallait impérativement passer pour se connecter à Internet.

    Pour voir la « vraie » Homepage du portail, il aurait fallu montrer l’étape d’après, une fois connecté.

    -Un ancien salarié d’AOL-

  19. Romain
    3 septembre 2013 - 12h39

    Naviguer 1 journée en 1999, c’était épuiser son forfait Wanadoo pour le reste du mois ! :)

  20. Monique
    3 septembre 2013 - 12h40

    Bonjour,

    Il manque le son si caractéristique de la connexion RTC… je l’ai encore dans l’oreille ;-)

    Amicalement,
    Monique

  21. Amelie
    3 septembre 2013 - 13h47

    J’aurais plutôt évoqué La Quatrième Prophétie (ou T4C) pour le jeu vidéo, d’autant que ce MMORPG est sorti en 1999, mais c’est bien amusant de revoir tous ces souvenirs !
    Bizarrement, le web de l’époque ne me manque pas tant que ça :)

  22. Natacha
    3 septembre 2013 - 14h06

    Moi je me souviens que c’est grâce à toibque j’ai pu avoir internet tout au debut! Enfin connectée au monde même si ça prenait beaucoup de temps! Lol

  23. FmR
    3 septembre 2013 - 14h24

    Le premier iMac était vraiment une bonne bécane, j’ai encore le mien, il fonctionne toujours et il y avait de l’USB dessus (pour brancher le graveur de CD) !

  24. audrey
    3 septembre 2013 - 15h14

    que de bons souvenirs;)

  25. Mathieu
    3 septembre 2013 - 15h28

    En 1999 l’USB était déjà là depuis longtemps ! (d’ailleurs le mac tout en un n’avait que ça, plus de port série ou PS/2).

    En 1999 le Pentium III arrivait avec ses 450, 500, 550 voire 600 MHz !

    Les disques durs frolaient les 10go.

  26. Julien
    3 septembre 2013 - 16h46

    Et dire que j’ai fait tout ça! Un très bon moment nostalgie, merci :)

  27. Dave L.
    3 septembre 2013 - 18h35

    Merci Coco !!!! Quake III ?! Mais on jouait à Quake I que tu n’étais même paaas néééé ! Doom, et Heretic ouais ! ICQ, mIRC voilà où trainait ! MSN…. Les jeunes jte jure !

  28. ben
    3 septembre 2013 - 20h09

    Moi j’ai commencé en 1993 au début de l’apparition d’internet en belgique.
    Sous windows 3.11 ou linux, sur des 286. Pas d’msn, pas de caramail (brol de drageurs), mais bien irc! enfin tout ca c’était le bon temps… maintenant internet c’est juste de la bouse de vache.

  29. Rocky
    3 septembre 2013 - 22h32

    Je pense que les années 90 au niveau informatique ça avait un charme tout à fait particulier qu’on ne retrouve peut être pas aujourd’hui. J’illustre par exemple tout le coté « social » sur le net :

    Aujourd’hui sur Facebook c’est bien plus fade qu’une vraie conversation MSN ou ICQ d’il y a 15 ans. Aujourd’hui c’est « regardez-moi je » plutôt que des dialogues qui dégageaient une certaine émotion. Il n’y a qu’à se remémorer la belle époque des salons IRC ultra fréquentés avec des dialogues animés, tous sujets confondus. Et les petits trucs charmants aussi où une copine venait à l’école avec 3 ou 4 disquettes contenant UN SEUL fichier MP3!

    La modernité du Web a aussi apporté des points négatifs comme la génération kikoolol, assistés en tous genre qui ne savent même plus faire un fichier zip etc etc. Nous sommes d’une autre génération, et personnellement, je ne regrette absolument pas cette époque et je la revivrais volontiers!

  30. ReD
    4 septembre 2013 - 0h39

    Franchement ça passe vite tout ça …

  31. rufen
    4 septembre 2013 - 4h49

    en 1999, au Quebec, l’ADSL et les modem-cable etait deja rependu et disponible a 70% de la population!

    IRC et les newsgroups étaient a leur apogé.

    Et surtout, tout le monde etait rendu sur Windows 98…

  32. Blackness
    4 septembre 2013 - 8h48

    Même pas un petit mot sur IRC :(

  33. Kaes
    4 septembre 2013 - 9h24

    Hmmm… Ca me rappel plein de souvenirs ! A l’époque, on était content quand on arrivait à poster une image en ligne dépassant les 200 Ko :D

  34. Kilroy
    4 septembre 2013 - 9h46

    Si mes souvenirs sont bons…

    En 1999, je devais déjà avoir mon Pentium II 233, une machine correcte à l’époque, mais pas le mythique 300. Avec un 17 pouces Iiyama qui pesait son poids !

    Free s’est lancé début 1999 et c’était déjà une révolution pour les accès RTC : pas d’abonnement ou de numéro surtaxé ! Mon compte date de cette époque. Et Free proposait aussi un hébergement de site web. Mon premier site chez eux date de fin 99 / début 2000.

    Je travaillais dans une agence web à l’époque. On montait des pages de 640 ou 800px de large en utilisant des frames, des tableaux imbriqués ou des images de calage. Les CSS n’étaient pas supportés par tous les navigateurs. IE4 était une vraie engeance.

    C’était la fin de l’âge d’or des logiciels de graphisme de la société Metacreation (Bryce, Poser, Infini-D, Painter) qui ont tous été cédés à la fin 1999.

    J’utilisais Eudora pour mes mails, bien que Microsoft Mail soit sorti déjà depuis quelques années.

    J’utilisais ICQ et Yahoo Messenger plutôt que MSN.

    J’avais un compte sur iBazar.

    Effectivement, une autre époque…

  35. Erwan18
    4 septembre 2013 - 10h58

    Que de bons souvenirs… Je me suis connecté à Internet fin 1996, j’ai créé mon premier site quelques mois après. C’était l’époque où Internet était vraiment libre et gratuit, où le partage entre passionnés régnait en maître, où l’argent n’avait pas encore tout gangréné.
    Il manque ICQ, encore plus étendu (et surtout plus intéressant) que MSN à l’époque. Mon n° ICQ ne comporte « que » 7 chiffres ;-)

  36. Cyril
    4 septembre 2013 - 11h16

    C’était le premier ordinateur « tout en un » : Non.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Macintosh

  37. Philou de Lou
    4 septembre 2013 - 11h21

    disque de 2 gigas !!! non hein ;) 40 Mb ou 80 avec dblspace

  38. Azety
    4 septembre 2013 - 11h54

    J’ai tout fait sauf Amazon.
    Par contre Quake 3 est ouvert et gratuit depuis pas mal d’années : http://www.quakelive.com/#!home

    Sinon la connexion AOL c’était un cauchemar.

  39. Joest
    4 septembre 2013 - 13h27

    Pas mal de souvenirs, mais c’est un peu simpliste. En 1999, les Pentium 166MHz sont dépassés et cela fait longtemps que le Top Album/Top 50 a disparu.

    En 1999, le web est déjà en train de se démocratiser, même en France.

    Il faut préciser qu’Aol fonctionnait avec des chats rooms. C’est d’ailleurs avec ça que les FAI ont fait leur beurre. Au début, c’est un rendez-vous de chercheurs, d’informaticiens (et de leurs enfants.) Puis, ils ont envahi d’ados (mâles) de 12 ans qui débarquent à coup de « Y’a Des meuf ici? ASL tlm. »
    1999, c’était aussi l’apparition de FAI gratuits. Les France Explorer, Liberty Surf, Freesbee et autres World Online ont fait long feu.
    Sur Yahoo, précisons qu’il fonctionnait par arborescence, avec catégories, sous-catégories… On pouvait aussi chercher parmi les « nouveautés du jour » ou la « sélection des internautes ». C’était la grande époque des sites sous Geocities.
    Il faut enfin se souvenir qu’au début du web, France Télécom a un monopole. Il faut donc payer son FAI ET payer France Télécom pour le temps passé sur le web.

    Enfin, il faut se souvenir de la « bulle internet ». Michel Bon (France Télécom) et Jean-Marie Messier (Vivendi) sont considérés comme des demi-dieux, craint par les uns et adulés par d’autres… Les sites marchands poussent comme des champignons. C’est aussi l’époque où on nous promet de devenir facilement riche, grâce aux sites de courtage en-ligne.

  40. Ludo
    4 septembre 2013 - 14h11

    Et ICQ ? et l’IRC ? :-)

  41. loulou
    4 septembre 2013 - 15h24

    Premieres connexions en 96 ou 97 je ne sais plus trop avec mon AMIGA 1200 et avec des comptes club-internet qu’on se partageait entre potes à la fac. (comptes qu’on piratait allègrement comme des gorets tellement c’était simple à l’époque :) )

    Puis vint Libertysurf et ses forfaits « illimités », mais il fallait qd même payer le téléphone…

    la bonne époque des BBS, FTP, IRC, newsgroup Aminet…

    nostalgie…

  42. Laurent Roze
    4 septembre 2013 - 16h32

    Quelques anachronismes :

    Les machines tournaient plus vite en 1999. Windows 1998 était très stable, de même que les dernières versions de 95.

    On pouvait déjà surfer avec le câble. Ce n’était pas toujours très stable, mais ça dépotait bien pour l’époque.

    Côtés browsers on avait déjà le choix avec mozilla et opera.

    MSN était très utilisé mais ICQ était encore bien présent.

  43. Allwand
    4 septembre 2013 - 17h58

    Attention!
    eMac (prononcez « iMac ») et iMac (prononcez « aïeMac ») sont deux produits différents!

  44. Don C
    4 septembre 2013 - 18h25

    « Coco
    3 septembre 2013 – 10h51

    1999? Trop mainstream! Je me rappelle avoir commencé en 1997 (1996?), une époque sans IE5 (une Rolls comparé à IE3), sans Google (Yahoo et Altavista, ces deux plaies), sans MSN ni AIM (ou en tout cas, bien moins populaires qu’ICQ à l’époque), sans Napster. La préhistoire, quoi. »

    Ça rend vraiment idiot la nostalgie, pas à dire. Se souvenir d’Altavista comme d’une « plaie », il faut vraiment être un gros c… blasé !

    Signé : un type ayant découvert Internet en 1995, et même pas blasé en 1996 quand il a utilisé Altavista pour la première fois.

  45. Snoopy
    4 septembre 2013 - 18h25

    1999??? En 1996 on avait déjà pas mal de truc en 28800, explosion vers 96/97 avec netscape et IE. Mais ça a commencé vers 94/95. Faudrait revoir vos sources :D

  46. Chris
    4 septembre 2013 - 21h44

    Que de souvenirs ! Et dans le genre inoubliable, il y a la fameuse tonalité de nos vieux modems 56k (ttiiiiii tiiiiiii boing boing chhhhhhpppp …). Nos petits enfants ne nous croiront jamais !

    Merci de m’avoir rappelé Napster. Généralement, on savourait ce qu’on venait de télécharger. Il faut dire qu’on l’avait bien mérité vu le temps que ça mettait à arriver.

  47. benlebowski
    5 septembre 2013 - 1h14

    En tout cas, de 99 a 2013, il y a toujours les memes raleurs dans les commentaires. ;)
    Bravo pour ton article.

    Pour ma part, je me retrouve bien la dedans meme si en bossant pour Aol je dldais a 1mb/s sur napster du boulot :P
    Icq manque ca c est sur.
    Et pour les ecrans bleus, c etait regulier… Faille dans le tcp/ip

  48. sadek
    5 septembre 2013 - 12h14

    Glory Days

  49. SPF
    5 septembre 2013 - 13h04

    @ lolilol : je m’appelle Lolilo et je casse l’ambiance. Au fait, tu faisais autant de fautes d’orthographe en 1999 ?

  50. Pemk
    5 septembre 2013 - 15h19

    Bonne idée, et merci pour ces copies d’écrans d’époque. Oui, j’étais déjà là aussi aux débuts du web vraiment grand public, j’ai la même @dresse depuis 1994 ! Et cette histoire passionnante, je la raconterais plutôt comme on la vivait à l’époque, plutôt que comme on la voit du haut de nos systèmes actuels. Juste pour éviter l’anachronisme.
    Ainsi, en 1999, nous n’étions pas « un an avant l’éclatement de la bulle internet », mais plutôt 6 ans après l’invention du WWW et des premiers navigateurs ou browsers, et 4 ans après l’ouverture des premiers grands sites institutionnels (banques, etc.). Les modems 56K, c’était un grand progrès et, loin d’être « condamnés aux connexions 56K », nous savions les utiliser au maximum. Si un autre membre de la famille voulait chercher une info, il n’avait qu’à allumer le Minitel, qui était plus fiable et allait bcp plus vite.
    « Le bruit infernal du modem » ? Mais non, c’était un bruitage de science-fiction qui nous faisait entrer dans le cyberespace ! Enfin, 10 millions de sites internet en ligne, c’était énorme comparé à ce qui existait 10 ans plus tôt. Et on savait que tout cela progressait à pas de géant !

  51. Sébi
    5 septembre 2013 - 16h58

    Nostalgie nostalgie…
    Par contre l’iMac n’était pas le premier ordinateur tout-en-un, quelques années avant lui (1990) il y avait déjà l’IBM PS/1…
    http://www.blogdumoderateur.com/journee-type-internet-en-1999/
    (et d’abord les premiers Macintosh étaient déjà des tout-en-un)

  52. zly83
    5 septembre 2013 - 20h35

    UT 99 !! x’D

  53. Nyamu
    5 septembre 2013 - 23h56

    « Et niveau OS, vous étiez sûrement sous Windows 95 ou Windows 98. Autant dire qu’il fallait aimer les écrans bleus… »
    Y’en avait quand même moins que sous Millenium ou Vista…

    « Personne n’aura oublié le bruit infernal du modem »
    Le bruit le plus nostalgique à mon goût… Mais qui a écrit ce truc, sérieux ?!!

    « 6 – Drague en ligne sur AIM ou MSN »
    Juste avant, il parle bien de caramail pour les mails, oubliant le célèbre tchat avec ses mythiques « asv ? » à tout va… Bien plus accès sur le social qu’AIM ou MSN qui ne regroupe que les contacts qu’on sélectionne…

    ‘Toute façon, je boude depuis que j’ai vu qu’on définissait le bruit du modem comme « infernal »… M’en fout…

  54. Studio Créations
    6 septembre 2013 - 13h51

    Ça m’as rappelé pas mal de vieux souvenirs cet article, ça me fais penser à un site que j’ai visité cet été, regroupant des screenshots de sites web datant du début des années 2000, j’ai bien du y passer une heure à me faire ressurgir mes débuts du net.

  55. anouar
    6 septembre 2013 - 22h05

    Le beau vieu temps.vous avez oublier les drague sur mirc lol

  56. laurenceperchet
    7 septembre 2013 - 11h39

    Oui, c’était tout à fait ça ! Merci pour cet intermède historique. On surfait avec Netscape, c’est vrai, on avait sa boite mail sur Caramail ou Libersysurf… Perso j’utilisais un mac (j’ai toujours détesté les PC), donc l’ergonomie était un peu moins rébarbative et le surf un peu plus plaisant, déjà, à l’époque sur ce type de machine…

  57. Nicroman
    7 septembre 2013 - 12h28

    Oui a mon avis il y a erreur….
    1999…
    voyons voir…
    fournisseur Easynet.., dual-band iteneris (128Kbps)…
    Windows NT4 (déjà vieillissant, Windows 2000 n’allait pas tarder), et on était déjà sur des Pentium II à plus de 200MHz.
    Free proposait déjà une connexion modem gratuite IIRC.

    Et puis ICQ/Trillian bien plus en vogue que MSN Et outlook etait déjà là pour les mail en POP (ou IMAP)…

  58. Raphaël AJ
    10 septembre 2013 - 19h48

    Merci pour ce retour aux sources. :) En ce qui me concerne, Internet, j’ai connu en 1998, un peu avant mes 18 ans. Tous mes potes jouaient à Quake (I ou II, je ne sais plus) et aussi Unreal Tournament, mais an LAN-parties et pas en ligne parce que ça laggait beaucoup trop. On trainaît sur IRC des heures et des heures, tout autant que sur les salons Caramail. Tout le monde avait son site perso avec une mise en page en tableaux, trois extraits sonores en Real Audio et des gifs moches partout.

    Très vite, j’ai laissé tomber IE et NS et je suis passé à K-Meleon, dont je gardais une installation compressée sur mes 10 Mo d’espace personnel sur le réseau de la fac.

    Merci pour les souvenirs, c’est cool.
    Raphaël aka LoOpInG_ aka cybertooth

    (Et les râleurs qui soulèvent les différences factuelles de leur expérience au regard de ce que qu’à vécu l’auteur, il y a un truc sur lequel on va se mettre d’accord: on faisait tous comme nos potes. Alors si le pote qui te montrait internet la première fois utilisait IE, Lycos, ICQ et mIRC, tu utilisais IE, Lycos, ICQ et mIRC. Et si le même était sur NS, Altavista, MSN et les salons Caramail, ben pareil. Bisous les mecs.)

  59. Bob (MC Melun)
    13 septembre 2013 - 16h28

    imac ou emac ? Le tout-en-un tel que présenté existe depuis le premier mac en fait non ? Même s’il n’y avait pas de lecteur de CD (normal, j’ai bossé sur le premier CD-ROM fait en France, bien longtemps après le premier Mac- On vient d’en récupérer un , qui fonctionne, orange…

    J’ai créé mon premier site en 98, et il existe toujours même s’il n’est plus chez Geocities comme à l’époque (voir le lien) car trop de pub sur Multimania et si l’association à un autre site maintenant, j’ai même eu la chance de le présenter à l’AG de l’assoc’ deux jours avant google, mais je ne suis pas devenu riche pour autant…

    J’ai du commencer chez France Surf avant de passer à Club Internet puis Free, 44K au mieux, utilisant la bande passante d’une ligne spécialisée au bureau pour faire mes envois de fichiers, c’était vraiment trop long depuis chez moi.

    J’utilisais Alta-Vista parce que j’avais longtemps bossé sur des DEC, IE (désolé, avec Netscape les textes clignotants, c’était quand même bof) , Word2 car les fichiers étaient déjà trop gros avec la version plus moderne, les outils Corel et Page-Plus… Mais bon, j’ai commencé avec un Sanyo 550 en 84 ou 85, en basic et Pascal, donc j’ai des nostalgies façon mille-feuilles :)

  60. Bastien
    6 octobre 2013 - 12h32

    Et ICQ, alors ? :-P

  61. david
    24 octobre 2013 - 23h45

    C’est l’instant nostalgique du cool ici. ^^
    Rendons hommage aux petits malins qui ont inventé le fake p0rn sur kazaa. Il y avait toujours ce petit suspense au moment de vérifier si c’était bien le bon fichier. Bien sûr, fallait coupé le son pour éviter tout mal entendu.

    Je me souviens aussi de l’internet avec ma dreamcast.

  62. MarkLeNet
    23 décembre 2013 - 15h07

    Juste un petit correctif, car cela n’est pas assez mis en valeur : LE navigateur phare de l’époque n’était pas celui de Microsoft, mais encore Netscape Navigator. Opera juste derrière ! IE n’était qu’en troisième ou 4° position, selon qu’on compte ou non les Macs (sur lequel Microsoft avait réussi à s’imposer en navigateur préférentiel, suite à investissement chez Apple) et les PCs des employés (qui, à la maison, utilisaient peu IE) ; et encore, Lynx qui était le premier –et de loin– sur les terminaux type VT100 (largement majoritaire sur les réseaux universitaires) n’est pas pris en compte. Imaginez : une version en texte uniquement! Même si l’on avait la bonne habitude de désactiver le chargement automatique des images dans les pags afin de gagner du temps… Et de lancer la récupération du courrier dès le début (Netscape encore!), pour le lire offline, répondre offline, et se reconnecter brièvement(?) pour l’envoyer…

    Enfin, une version de Netscape (Gold 2.0 si je me souviens bien) permettait même de créer/modifier ses propres pages ; Multimania ayant repris Mygale.org était alors le meilleur choix, bien que Free.fr lui faisait d’ores et déjà une concurrence sérieuse, sur la francophonie ! iFrance n’était pas loin…

    Deux oublis majeurs : la consommation de bande passante du web (http://) était une fraction du « véritable » internet que constituaient alors les autres protocoles, à savoir gopher://, wais:// ou ftp:// ; mais le plus consommateur de tous (le peer to peer type DirectConnect n’étant pas loin) était pour longtemps encore, et de loin, nntp:// .
    C’est là-dessus (ou plutôt là-dessous), et non pas sur la partie émergée de l’iceberg (http:// alias web, partie conviviale de l’internet), que se faisaient les plus grands échanges, en quantité et qualité, de données. Cette page vous en donnera un aperçu (toujours en vigueur). On y trouvait tout : les vidéos, trop volumineuses pour les sites, y étaient découpées en « énormes » tranches de 2 Mo au plus, et des outils permettaient de récupérer les dizaines ou centaines de messages nécessaires pour obtenir une archive complète… Avant qu’elle ne disparaisse, inexorablement remplacée par les suivantes.

    Et encore faut-il mentionner CompuServe, en chute libre. Trop cher, trop propriétaire : c’est ce qui attend probablement Facebook, car là aussi c’est (de plus en plus) propriétaire, et si l’inscription reste gratuite, la publication ne l’est plus : il faut payer pour que toute votre « audience » reçoive ce que vous publiez. Même si vous ne faites pas de publicité(s). Pubs qui sont, pour l’instant, les plus « ciblables » du web : mais jusqu’à quand ?

    Vivement qu’on refasse un bilan dans 15 ans pour voir les 40 dernières années ;)
    Bien à vous, M.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar