Les emojis, nouveau terrain de jeu pour la communication des marques ?

Nous vous présentions la semaine dernière la définition, l’histoire et les usages des emojis. Devenus des éléments incontournables dans notre manière de nous exprimer en ligne ou sur nos smartphones et autres nouveaux outils de communication, ils commencent à intéresser les marques. Mieux, certaines sociétés commercialisent des solutions pour les intégrer dans des stratégies de prises de parole. Une d’elles est française, il s’agit de Feeligo. Nous leur avons posé quelques questions sur ce marché et les perspectives qu’il offre. Voici les réponses de Davide Bonapersona et Jonathan Levy Bencheton, les deux fondateurs de Feeligo.

feeligo

Pouvez-vous commencer à vous présenter, ainsi que la société Feeligo et l’étendue de ses activités ?

Feeligo est le leader européen du Brand Sticker. La société offre aux marques et aux annonceurs un nouvel espace de communication sur les services de messagerie (réseaux sociaux, forums, applications de chat…). Elle fédère à travers ses communautés partenaires (aufeminin.com, Tom’s Guide, M6 Web…) une audience de plus de 200 millions de visiteurs uniques mensuels. Soutenue par Petit Poucet, l’incubateur HEC, BPI France et scientipôle, elle a levé plus de 750K€ depuis sa création en 2012.

Feeligo est une start-up, elle repose sur innovation de rupture, a un potentiel de forte croissance permise par la technologie, un modèle économique innovant bien que démontré par des campagnes avec des annonceurs prestigieux. Elle est fortement technologique (3 ingénieurs dans l’équipe dont un fondateur), internationale (5 nationalités dans l’équipe avec l’anglais comme première langue de travail et de des clients et partenaires dans plusieurs pays) et orientée produit.

On ne soupçonne pas forcément que les émoticônes représentent un marché économique. Quelle importance a-t-il ?

Personne ne connait les chiffres exacts du marché, mais c’est un marché déjà florissant. 6 milliards de stickers sont envoyés tous les jours dans le monde. Le précurseur, Line, fait environ 130 millions de CA annuel.

stickers

Sur quels types de supports sont utilisées les émoticônes créées ? N’y-a-t-il pas un risque de devenir dépendant des plateformes et applis de messagerie partenaires, ou de les voir commencer à créer leurs propres émoticônes ?

Feeligo ne fournit pas de stickers directement aux utilisateurs, elle édite une technologie permettant aux communautés de proposer des stickers à leurs utilisateurs. Concernant le risque, il est minime car Feeligo est la seule entreprise du secteur à fournir une véritable solution cross-platformes : web (desktop et web mobile) et mobile (iOS et Android + toutes autres plateformes via API). C’est également la seule à maîtriser toute sa chaîne de valeur : relation avec les marques, création des stickers, diffusion, analytics, monétisation… Cela permet ainsi d’optimiser l’expérience de ses clients et partenaires. La technologie Feeligo est unique et a été développée en interne, limitant les risques de copies.

Feeligo est un spécialiste du « Brand Sticker », de quoi s’agit-il ?

Ce sont des stickers créés à l’image d’une marque, représentant sa mascotte ou ses produits, et/ou reprenant ses codes visuels, qui incarnent ses valeurs et représentent des situations pertinentes pour la marque et son audience. C’est une forme de “native advertising” avec l’intégration de la publicité à l’expérience utilisateur. Comme tout sticker, un Brand Sticker est là pour apporter du sens et de l’émotion à la conversation, il lui est utile. Aucun autre format dit “natif” (tweets sponsorisés, posts facebook sponsorisés, articles Buzzfeed de marque) n’est aussi adapté à l’expérience dans laquelle il s’insère. C’est également une “signature visuelle” pour les marques, qui utilisent depuis longtemps des signatures sonores dans leur communication (TV et radio notamment). Ils peuvent être animés et donc se rapprocher du format vidéo, afin de mieux attirer l’attention et mieux véhiculer l’esprit de la marque (dynamisme, attitude…).

Quel est l’intérêt pour une marque d’avoir recours à ce genre de campagne ?

Il y a une plus forte émergence que les formats digitaux traditionnels : les utilisateurs (notamment les jeunes) ont appris à ignorer les formats classiques, qu’ils jugent souvent intrusifs et désagréables, et qu’ils bloquent parfois avec des logiciels dédiés (AdBlock). Les nouvelles générations délaissent les médias traditionnels en faveur d’internet, qu’ils consomment principalement à travers leurs périphériques mobiles. Il y a également une meilleure reconnaissance de la marque : Feeligo a constaté jusqu’à 70% de reconnaissance suite à ses campagnes [campagne Rio 2, voir ci-après], à comparer avec 30-40% en moyenne pour les formats classiques. Le fait de diffuser de manière intense les personnages de la marque au cœur des conversations des gens, là où leur attention est focalisée, pendant une période donnée, entraîne une exposition répétée au message de la marque. Or la répétition est la base de la mémorisation, de l’apprentissage, et donc de la reconnaissance.

Les Brand Stickers sont générateurs d’adhésion : puisqu’ils sont envoyés par un autre membre de la communauté, qui peut être un proche (famille, amis, collègues), ils sont accueillis de manière plus positive. Ainsi, les Brand Stickers transforment les audiences en ambassadeurs ; ils ne sont pas imposés mais proposés aux utilisateurs, qui choisissent de les publier, et ce faisant ils manifestent leur préférence pour la marque et décident de relayer son message, son identité. Le choix d’un utilisateur d’exprimer une émotion par un sticker de marque alors qu’il a le choix d’autres stickers (d’autres marques ou sans marque) dénote une préférence claire pour la marque et son univers. La marque n’est plus là pour interrompre l’expérience, elle en devient partie intégrante et l’améliore.

Toute campagne de Brand Stickers Feeligo comporte des indicateurs de performance mesurables, qui résultent d’actions prises volontairement par les utilisateurs (les insertions) ainsi que de manière indirecte de la diffusion par ces derniers du message de la marque (les impressions).

stickers 2

Avez-vous des exemples chiffrés d’utilisations réussies ?

Nos émoticônes sont vues par 25 millions de visiteurs uniques par mois en France. 100 millions de stickers sont vus tous les mois dans les conversations. Pour prendre un exemple précis, nous avons diffusé une campagne pour Rio 2 (20th Century Fox) en mars 2014, qui a cumulé 3 millions d’entrées en France. Le résultat a été très bon : 7,5 millions de stickers vus au seins des conversations, avec 70% de reconnaissance de la marque lors d’un post-test.

Autre exemple, Duracell à Noël 2014. Plus de 19 millions de stickers ont été vus dans les conversations. Les Pingouins de Madagascar (20th Century Fox) a de son côté cumulé 7,5 millions de stickers vus.

Quel sont les perspectives de Feeligo pour les mois à venir ?

Après avoir levé 750 000 euros et recruté huit personnes en France, Feeligo va ouvrir un bureau à New-York cette année. Pour se démarquer face à ses concurrents américains, il mise sur son algorithme de recommandation. Côté Business, Feeligo compte élargir son offre aux peoples souhaitant réaliser des stickers à leur effigie pour leurs communautés de fans.

decryptages

OFFRES D'EMPLOI WEB

Directeur Associé H/F

Nous recherchons pour notre client, une agence spécialisée dans le digital, un(e) :

Directeur Associé H/F

Vous serez en charge du conseil en stratégie digitale et CRM des comptes ...

Assistant Chef de Produit H/F

C3 Alternance recrute pour l'une de ses entreprises partenaire un Assistant Chef de Produit H/F en alternanceN°1 de la communication digitale locale, propose des contenus digitaux, des solutions publicitaires et ...

Community Manager H/F

Le manager e-commerce, achats et logistique développe la stratégie du site e-commerce, en décidant des différents leviers webmarketing à activer pour accroître le trafic, la notoriété et fidéliser les internautes. C'est ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar