Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Les sites mobiles avec interstitiel sont pénalisés par Google depuis le 10 janvier 2017

Thomas Coëffé, le 12 janvier 2017

C’était attendu pour le 10 janvier 2017, c’est désormais officiel : les publicités intrusives sur mobile sont enfin pénalisées par Google. John Mueller et Garry Illyes l’ont confirmé hier sur Twitter.

Les publicités mobiles pénalisées par Google

Google avait évoqué la pénalisation des interstitiels en juin 2015, avant de préciser à la rentrée que les sites mobiles étaient particulièrement visés. En août 2016, le moteur de recherche avait indiqué que les sites mobiles qui intègrent ce type de publicités seraient pénalisés dès le 10 janvier 2017. Pour rappel, toutes les publicités ne sont pas concernées par cette pénalité Google. Le moteur de recherche vise :

  • Les pop-up qui recouvrent tout le contenu dès le chargement
  • Les interstitiels à fermer pour accéder au contenu
  • Les faux interstitiels (quand un site vous invite à installer l’application mobile pour accéder au contenu alors qu’il suffit de scroller pour y accéder).

Ces trois types de publicités sont représentés sur l’illustration ci-dessous.

Si vous utilisez ce type de publicité, les positions de votre site ont sans doute baissé sur l’index mobile depuis ce mardi 10 janvier. Vous pouvez, en revanche, continuer d’utiliser des interstitiels de taille raisonnable. Vous pouvez aussi, évidemment, informer les utilisateurs de l’ajout d’un cookie sur leur smartphone. Si l’interstitiel est en réalité une page de connexion, vous ne serez pas non plus pénalisé.

Recevez nos meilleurs articles

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Commentaires
  1. LoubnaB dit :

    Il était temps… Ces publicités POLLUAIENT notre navigation!

  2. Graf. dit :

    Nous avons une vidéo qui se lance sur un site web responsive pour expliquer son fonctionnement. Cela se fait sous forme de pop up lors de la première connexion au site. Est ce que nous risquons d’être pénalisés par Google également ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *