Google Plus vu du futur

Edit : ce billet a provoqué de très nombreuses réactions des utilisateurs de Google Plus. Ma réponse peut se lire ici : Google Plus est bien vivant, et ses utilisateurs le prouvent.

Google+ a soufflé sa première bougie il y a une dizaine de jours et malgré son jeune âge, une avalanche de chiffres circule à son propos. Nous avions déjà fait un point à ce sujet il y a quelques mois qui s’était révélé assez catastrophique pour le réseau social. C’est au tour de l’agence Marketing Browser Media d’en tirer quelques enseignements et d’afficher un avis assez tranché sur la question de sa réussite ou de son échec en réalisant une infographie mettant en scène une hypothétique conversation entre un père et son fils en 2050. Elle nous rappelle donc ces quelques chiffres :

  • Google+ compte 20 millions d’utilisateurs actifs, c’est presque la moitié de Twitter et plus que Pinterest, pas mal en seulement 1 ans d’existence…
  • … Mais pour 1 minute passée sur Google+, on en passe 1000 sur Facebook
  • 30% des utilisateurs n’ont pas posté plus d’une fois sur le réseau
  • la faute au manque d’interactions, le nombre de réponses, de +1 et le nombre de partage moyen par utilisateur qui est inférieur à 1
Pourtant, Google a mis toute sa puissance pour faire émerger son réseau social :
  • Pour 1 dollar investi par Pinterest, Google a investi 15.6 dollars
  • en comparaison avec Facebook, si Google+ était en bourse son action serait évaluée à 0.04 dollar

Les chiffres sont sans appel, mais comparer Google+ avec ses aînés que sont Twitter et Facebook ne lui rend pas justice et n’est pas très équitable tant ceux-ci sont profondément installés dans l’écosystème du web. G+ souffre effectivement d’un problème de timing en ayant été lancé si tard (trop tard ?). Il a ouvert ses portes en Juin 2011, 5 ans après Twitter, 7 ans après Facebook, peu de temps après  le retour d’un de ses fondateurs,  Larry Page, à la tête de Google. Un ex-employé avait alors expliqué dans un blog l’obsession de Page pour Facebook et le virage du social raté par Google. De grands espoirs sont donc fondés dans ce réseau social et Larry Page a personnellement veillé à son développement, ce qui explique l’avalanche de moyens accordés.

Google peut-il réussir sur le terrain de Mark Zuckerberg et de son réseau social aux 900 millions d’utilisateurs ? Google+ est désormais présenté comme un fil rouge social entre tous les services de Google, un point de repère autant pour les utilisateurs que pour les développeurs servant à fédérer les actuels et futurs services de la firme de Mountain View qui effectue depuis quelque temps du ménage au sein de ceux-ci. Au final ce sont toujours les utilisateurs qui font le succès d’un réseau social et il est peut-être encore un peu tôt pour envoyer Google+ au cimetière.

Peut-être que le débarquement massif des 15-24 ans sur Twitter comme le montre une étude, va inciter de nouveaux utilisateurs à migrer vers de nouveaux territoires.

Source

Commentaires

  1. EagleOfDeath13
    11 juillet 2012 - 15h12

    On a tendance à le comparer aux autres réseaux sociaux, pseudo auto-suffisants. Alors que G+ est surtout la centralisation de tous les services Google ^^

  2. guyiom
    11 juillet 2012 - 15h48

    Juste pour dire que l action google est valorisee a 573$, celle de fb a 31.20$…effectivement il n y a rien a comparer !

  3. Cyber-Cible
    11 juillet 2012 - 15h55

    J’avoue faire partie de ces personnes qui ont un compte G+ et qui ne l’alimente pas plus que cela.
    Je vais beaucoup plus facilement sur Facebook que G+. Habitude? Oui, mais je trouve que Facebook s’est amélioré au fil du temps avec des fonctionnalités qui nous permettent également de compartimenter les informations…
    Si G+ nous permettait également de faire des liens entre Facebook/Twitter et G+ pour auto-publier certaines infos, déjà je m’y attarderais plus!

49 commentaires supplémentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar