60 secondes sur Internet en 2014 : les chiffres clés
60-secondes-internet
La taille idéale des articles de blog et des publications sur les réseaux sociaux
taille-ideale-publication
Identité numérique

Google Plus vu du futur

Edit : ce billet a provoqué de très nombreuses réactions des utilisateurs de Google Plus. Ma réponse peut se lire ici : Google Plus est bien vivant, et ses utilisateurs le prouvent.

Google+ a soufflé sa première bougie il y a une dizaine de jours et malgré son jeune âge, une avalanche de chiffres circule à son propos. Nous avions déjà fait un point à ce sujet il y a quelques mois qui s’était révélé assez catastrophique pour le réseau social. C’est au tour de l’agence Marketing Browser Media d’en tirer quelques enseignements et d’afficher un avis assez tranché sur la question de sa réussite ou de son échec en réalisant une infographie mettant en scène une hypothétique conversation entre un père et son fils en 2050. Elle nous rappelle donc ces quelques chiffres :

  • Google+ compte 20 millions d’utilisateurs actifs, c’est presque la moitié de Twitter et plus que Pinterest, pas mal en seulement 1 ans d’existence…
  • … Mais pour 1 minute passée sur Google+, on en passe 1000 sur Facebook
  • 30% des utilisateurs n’ont pas posté plus d’une fois sur le réseau
  • la faute au manque d’interactions, le nombre de réponses, de +1 et le nombre de partage moyen par utilisateur qui est inférieur à 1
Pourtant, Google a mis toute sa puissance pour faire émerger son réseau social :
  • Pour 1 dollar investi par Pinterest, Google a investi 15.6 dollars
  • en comparaison avec Facebook, si Google+ était en bourse son action serait évaluée à 0.04 dollar

Les chiffres sont sans appel, mais comparer Google+ avec ses aînés que sont Twitter et Facebook ne lui rend pas justice et n’est pas très équitable tant ceux-ci sont profondément installés dans l’écosystème du web. G+ souffre effectivement d’un problème de timing en ayant été lancé si tard (trop tard ?). Il a ouvert ses portes en Juin 2011, 5 ans après Twitter, 7 ans après Facebook, peu de temps après  le retour d’un de ses fondateurs,  Larry Page, à la tête de Google. Un ex-employé avait alors expliqué dans un blog l’obsession de Page pour Facebook et le virage du social raté par Google. De grands espoirs sont donc fondés dans ce réseau social et Larry Page a personnellement veillé à son développement, ce qui explique l’avalanche de moyens accordés.

Google peut-il réussir sur le terrain de Mark Zuckerberg et de son réseau social aux 900 millions d’utilisateurs ? Google+ est désormais présenté comme un fil rouge social entre tous les services de Google, un point de repère autant pour les utilisateurs que pour les développeurs servant à fédérer les actuels et futurs services de la firme de Mountain View qui effectue depuis quelque temps du ménage au sein de ceux-ci. Au final ce sont toujours les utilisateurs qui font le succès d’un réseau social et il est peut-être encore un peu tôt pour envoyer Google+ au cimetière.

Peut-être que le débarquement massif des 15-24 ans sur Twitter comme le montre une étude, va inciter de nouveaux utilisateurs à migrer vers de nouveaux territoires.

Source

Commentaires

  1. EagleOfDeath13
    11 juillet 2012 - 15h12

    On a tendance à le comparer aux autres réseaux sociaux, pseudo auto-suffisants. Alors que G+ est surtout la centralisation de tous les services Google ^^

  2. guyiom
    11 juillet 2012 - 15h48

    Juste pour dire que l action google est valorisee a 573$, celle de fb a 31.20$…effectivement il n y a rien a comparer !

  3. Cyber-Cible
    11 juillet 2012 - 15h55

    J’avoue faire partie de ces personnes qui ont un compte G+ et qui ne l’alimente pas plus que cela.
    Je vais beaucoup plus facilement sur Facebook que G+. Habitude? Oui, mais je trouve que Facebook s’est amélioré au fil du temps avec des fonctionnalités qui nous permettent également de compartimenter les informations…
    Si G+ nous permettait également de faire des liens entre Facebook/Twitter et G+ pour auto-publier certaines infos, déjà je m’y attarderais plus!

  4. Meh
    11 juillet 2012 - 16h34

    Juste un détail : il ne faut pas hésiter à rappeler que les chiffres publiés font état du côté « public » de G+. Une de ses grandes forces, s’il en est, est sa gestion du partage, et de très nombreuses personnes, qui n’ont jamais publié un post « public », publient quasiment chaque heure un post en « privé ». Or, les différents logiciels d’évaluation (= robots), ne référencent que les posts « publics » – heureusement, d’ailleurs !
    C’est un membre actif du réseau qui a parlé. Hugh !

  5. Rhume
    11 juillet 2012 - 16h57

    22 « +1″ contre 17 « J’aime ». What do you say, now?

  6. Clément
    11 juillet 2012 - 17h09

    Oula, j’avais fait tout un beau post :(, qui n’est visiblement pas passé.

    Bref, je n’en ferai qu’un résumé :

    Voir LE chiffre (3min/mois) repris dans 150 infographies commence à être assez lassant.
    D’autant plus quand Google a annoncé des chiffres officiels…

    250 millions d’utilisateurs, dont 150 millions d’actifs.

    Sur ces 150 millions d’actifs, une moyenne de 12 minutes PAR JOUR passés « dans le flux », et 1h sur l’environnement Google, soit 360 minutes par mois sur Google+… et 900 minutes sur Google.

    Bref, se fier à un chiffre pareil et aussi peu crédible (plutôt que 3 minutes par mois, autant dire 0 pour aller dans les extrêmes :)) est assez… faible.

    Comme le dit l’article, ce sont de toutes façons les utilisateurs qui font et défont la réussite des services.

  7. Kevin
    11 juillet 2012 - 17h39

    Dommage qu’il n’y ait pas de bouton « +1″ ou « j’aime » sur ce blog :D

  8. Kevin
    11 juillet 2012 - 17h46

    … je précise, sur les commentaires

  9. boronali
    11 juillet 2012 - 17h55

    il est où le bouton +1?

  10. JanoD
    11 juillet 2012 - 18h05

    Si l’on passe bcp de temps sur FB , ne serait-ce pas parce qu’on arrive pas à le maîtriser ? Perso , j’ai indiqué une école militaire fréquentée pendant 3 mois de mon service militaire obilgatoire à l’époque pour que des anciens puissent encore plus facilement me retrouver . Avec ça , cette « dernière activité » éclipse mes études d’ingénieur industriel ! Et je n’arrive plus à l’effacer !
    FB c’est dur de chez « Dur » !

  11. ivanoff
    11 juillet 2012 - 18h08

    Titre un peu racoleur ;) ce n’est qu’une infographie de plus avec des chiffres plus ou moins vérifiables.

    Pour moi Google+ est actuellement un échec et une déception (je n’y poste presque plus) mais c’est l’avenir :
    - a cause du référencement naturel et l’intégration des autres outils google dans G+ (exemple google adresse dernièrement)
    - a cause de l’amélioration des outils de G+, dernièrement les évènements qui sont prometteurs

    Maintenant le seul paramètre qui fera décoller l’outil : l’arrivée du grand public. Moi perso j’ai pas grand monde a qui parler sur G+ ;)
    Le passage de leur bouton de partage pour les non inscrits et un bon pas en avant pour démocratiser G+

  12. Pibou
    11 juillet 2012 - 18h23

    Entièrement d’accord avec Meh. Comparer G+ à FB n’a pas de sens, justement en raison de la souplesse des cercles. La plupart des interventions sur G+ se font dans des cercles, donc non accessibles au public.
    Les « +1″ qui sont les pendants des « I like » sur FB sont donc forcément moins utilisés. J’ai eu un compte FB où la confidentialité à l’époque était peu facile à gérer, je l’ai supprimé à l’arrivée de G+ qui correspond parfaitement à mon attente d’un réseau social, càd la communication entre proches ou sur base d’un intérêt commun et cela en connexion quasi permanente.
    De toutes mes connaissances qui sont passées de FB à G+, aucune n’est revenue en arrière, séduites par l’interconnexion entre tous les services que sont les posts, la messagerie instantanée, les bulles, les agendas et documents partagés, la gestion des rendez-vous, etc, etc
    A côté Facebook fait vraiment réseau pour ados.

  13. Xor
    11 juillet 2012 - 18h25

    De la connerie.
    De 1 ya pas besoin de passer sa vie sur G+ car on a des notifications dans la barre si il y a du nouveau. C’est clair que G+ n’est pas rempli de « Kevin » qui ne font que rester là à rien faire d’autre dans la vie.
    De 2 , comment ils font pour voir si l’utilisateur est actif s’il ne partage qu’en privé ?

    J’y suis depuis le debut, il y a plein d’utilisateur actifs, des nouveaux contacts presque tt les jours, de plus en plus d’entreprise y sont présente.

  14. le cam
    11 juillet 2012 - 18h43

    Je fais partie de ces + de 20 millions d’utilisateur de G+, avant de faire un article sur le sujet, il faudrait peut être au moins y faire un tour pour ce rendre compte qu’il est bien vivant

    mon flux est remplis d’interaction entre participants, mais il faut prendre la peine d’encercler des gens, de chercher un peu après eux au départ, mais il est bien plus facile d’y passer 5 minutes, ne rien voir bouger et d’en tirer des conclusions hâtive

    moi aussi je peux en faire, ton blog est a chier, mais j’avoue ne pas l’avoir lu

  15. Detilly
    11 juillet 2012 - 18h43

    Google+ est bien vivant et loin d’être un échec. Ou en était Facebook un an après sa création? Et twitter? Bien moins loin que Google+ ;)

  16. Clément Toulemonde
    11 juillet 2012 - 18h56

    Bon, c’est francement ce genre d’infographie///

    Le truc à comprendre c’est quoi:
    1. Google ne communique que très rarement sur les stats de google+.
    Il faut donc prendre les chiffres à la source, et non sur des pseudo recherches. surtout que:
    2. Comparer le traffic sur le site plus.google.com est forcément érronné: L’idée de G+ est d’intégrer les différents services de Google. Donc forcément une grosse partie de l’activité se passe sur les autres services/domaines.
    3. Comme vous l’avez expliqué, le service à un an, donc les objectifs (même pour Google) ne sont pas vraiment comparable à FB ou Twitter.
    4. Il faut bien commencer qqpart: faites un hangout public, vous verrez bien que ce n’est pas une ville morte.

  17. PaMpLeMoUsSe
    11 juillet 2012 - 19h01

    moi aussi j’aime bien les nouvelles fonctionnalités de FB comme dénoncer ses amis utilisant des pseudos …

  18. Serajadeyn
    11 juillet 2012 - 19h03

    Target Cyber -

    Actually, as far as G+ is concerned with sharing posts/content with other services, it always has been perfectly fine with it. However, facebook has gone even so far as to have G+ posts shared on fb FLAGGED by norton as being ‘potentially harmful’ in attempted misdirection.

    Facebook wants you to keep in touch with old friends, G+ wants you to make new ones. It’s a different structure for it’s social interactivity and thus look statistically inferior to fb, but I assure you the quality of user i believe is a lot better on average. I could not imagine myself for a moment going to a bigger place with more idiots and less relevant (to me) content.

  19. Monique
    11 juillet 2012 - 19h08

    Bonjour,

    Cette infographie ne veut pas dire grand chose, basée sur des critères qui n’ont rien à voir avec la réalité ni avec le mode de fonctionnement des différents réseaux.

    J’ai partagé sur G+… pour dire que je ne suis pas d’accord !

    Amicalement,
    Monique

  20. Paul
    11 juillet 2012 - 19h12

    G+ a encore quelques atouts dans sa manche tout de même. Notamment l’ouverture de son API et vu le temps qu’ils prennent je pense qu’ils peaufinent ça comme il se doit.

    Dès que l’API ouvre, tous les applications de gestion de réseaux la reprendront, tous les outils de publications la reprendront et la quantité de contenu sur G+ va grandement augmenter.

    Je ne pense pas que Google vise une explosion du traffic sur G+ mais plutot une lente et régulière montée à mesure que les gens découvriront du contenu pertinent.

  21. Laura
    11 juillet 2012 - 19h13

    C’est marrant, il y a eu un article sur le monde qui parlait de la même chose.
    Nous avons donc (nous, les fantômes vivants sur G+) fait un post pour nous expliquer au journaliste que non, google + n’est pas mort.

    Je reprend les arguments les plus intéressants (plus de 100 commentaires en Français, c’est dingue pour un truc mort !)

    « La majorité des personnes qui trouvent que G+ est une ville déserte n’ont que 20 personnes dans leurs cercles. »

    « Tout dépend ce que l’on recherche dans les réseaux…
    Pour des échanges de qualité, je n’ai pas trouvé mieux que G+. J’en suis enchanté depuis le 1er jour. Incomparable ! »

    « Peut être que je me trompe mais personnellement j’arrive à considérer G+ comme un très bon outil de communication pour peu d’avoir des centres d’intérêt et de la curiosité . Quand je suis arrivée sur G+ c’est vrai que j’avais adoré dès le début car il n’y avait que des extraterrestre comme moi ^^ . Et j’imagine qu’il doit être difficile de se trouver un cercle intéressant … »

    « Je pense que G+ n’a pas vocation à devenir un réseau social ou tout le monde viens donné de ses nouvelles ou dire « OMG j’ai mangé des pâtes à midi ROFLOL!!!! ».

    G+ est plus la pour du partage d’info et d’opinion constructives (ou pas) et pour du lol et des chats, mais toujours sérieux on vous dit.

    PS: les gens bizarre c’est pas nous, c’est les autres ^^ »

    « Il faut tout simplement rajouter des personnes dans ses cercles au fur et à mesure du temps.
    J’ai un cercle de personnes francophones, un cercle d’anglophone, puis d’autres par thèmes (atheisme, news, pages…)
    Ce n’est pas en restant enfermé sur soi-même qu’on va rencontrer de nouvelles personnes, c’est comme ça dans la vraie vie, c’est pareil sur g+ :)
    Je suis inscrite sur ce réseau social depuis le début et c’est celui que je privilégie, alors que je connais très bien Twitter et Facebook. »

    « personnellement je préfère une ville fantôme qui fait écho des pensées bien senties, rhétorique, ou sarcastiquement drôle, plutôt qu’une mégalopole bondée noyé dans une cacophonie de LOL, Preums, mdr tro drol é cé tro vré g vou M »

    « Perso J’vois plus G+ comme un grand Forum, un Twitter like, mais en tout cas pas comme Facebook. J’ai beaucoup d’échanges publics sur G+ mais y ai très peu d’échanges avec des proches. Sur Facebook c’est l’inverse, j’ai tout cloîtré et ne cause qu’avec des amis. »

    « Google+ ne disparaitra pas comme wave. G+ est devenu la pierre angulaire de tous leurs services et plus le temps passe plus il en devient le pilier central. Si ils devaient arrêter G+, ils perdraient énormément de ressources et de temps à faire les modifications nécessaires pour arriver à supprimer G+ sans que cela pètent leurs divers services »

    « Rien qu’en regardant la dernière « keynote » de Google, déjà. Pleins de mises à jours ont été faites pour google+, et maintenant de plus en plus de services Google tournent autour de son réseau social (dernier rajouté en date : le calendar avec les events.)
    De plus les développeurs Google ont récemment dit que si une compagnie n’avait pas sa page sur Google +, c’était fini pour elle dans les années qui viennent.
    Ce qui veut dire que Google a encore plein de choses sous le coude pour Google +. Ce réseau social n’a qu’un an, et croyez moi, vous allez être tous très surpris par l’importance que celui-ci aura dans les années à venir. »

    « ..en plus, à la différence de Twitter, on peut développer, et lire de longs posts, et participer, à des files de discussion, variées, le tout, ds une gde liberté, de ton, et avec des avis motivés, de la courtoisie, …je fais pas dela pub pro domo, mais j’arrive à exploiter un grand horizon de possibilités, en le rattachant à l’idée antique de forum, ds mes posts…..si, si..si,  »

    « De toute façon cette comparaison FB, G+ n’a pas vraiment lieux d’être, ce sont certes 2 réseaux sociaux (bien que si ont s’intéresse au fond que google insuffle dans G+, on se rend compte que ce n’est en rien un réseau social), mais au niveau psychologie d’utilisation il y a une grosse différence qui les rend incomparable (et peut être même complémentaire)

    Sur FB l’échange est exibo-egocentrique on est plutôt en mode : regardez moi je vie! aimez moi! D’un coté seul ceux que l’on connait réellement peuvent être intéressé et donc répondre (d’un cool pour toi, félicitations), les autres s’en tapent le coquillard (à part quelques « stalkers », et autres qui vivent par procuration)

    Sur G+ c’est plutôt : j’ai découvert ceci, cela, qu’en pensez vous? ou j’aime ca avez vous d’autres liens du même genre? Ou encore je pense ceci de cela, êtes vous d’accord? Et dans ce cas là nos amis, ont connait déjà leur opinions ce sont nos amis ont commence a les connaitre par cœur, y’a rien de nouveau, sur G+ on cherche l’opinion de personnes qu’on ne connait pas, pour essayer un peut d’élargir notre vision, débattre, apprendre au contact des autres. »

    Donc pour avoir un article plus « juste », il suffirait d’être présent sur G+ et d’avoir un minimum de personnes dans ses cercles.

    Monsieur le journaliste, combien en avez vous? Allez vous voir le stream de Google + au minimum une fois par jour et commenter sur des posts? Ou est ce que le français grammaticalement correct est trop difficile à comprendre?

    Bien cordialement.

  22. LEKO
    11 juillet 2012 - 19h13

    Pourquoi certains semblent prendre plaisir à démolir ou comparer Google+ avec les autres réseaux sociaux?

    L’objectif de Google+ n’est pas de remplacer Facebook ou twitter, c’est de créer un espace commun de partage entre ses divers services. C’est le « pot de colle » entre les diverses sources de données et leurs services de Google.

    Et ceux qui disent que c’est mort, sont sûrement ceux qui n’ont encerclés personne (ou pas les bonnes personnes) ou ceux qui n’ont pas compris comme utiliser l’outil.

    Facebook a sa place et Google+ aussi, tout comme Twitter. Par exemple, je n’utilise pas Twitter et je ne m’amuse pas à dire que Twitter c’est nul: c’est différent.

  23. Ben
    11 juillet 2012 - 19h49

    119 « +1″ contre 31 « J’aime » !!!!!!

  24. Mat
    11 juillet 2012 - 20h17

    Damn ! Il y a toutefois plus de G+1 que de Tweeter et de « J’aime » de facebook ensemble !

  25. FOULON Olivier
    11 juillet 2012 - 20h25

    Bon ben voilà les résultats sur vos compteurs :
    en 2 heures
    FB passe de 16 à 34
    Tweeter de 111 à 164

    et G+ de 13 à 206

    sinon venez voir là
    https://plus.google.com/u/0/108868488762810386580/posts
    ou là
    https://plus.google.com/u/0/101300274272764653889/posts/S62FHUtYd2L
    ou là
    https://plus.google.com/u/0/114096099683887759200/posts/MQ9DnqFnykh

    Bonne soirée …

  26. luka
    11 juillet 2012 - 20h43

    237 +1 sur ce site vs 37 likes… mort google plus ? Je ne crois pas…

  27. ClemP
    11 juillet 2012 - 20h47
  28. pandaroux
    11 juillet 2012 - 21h07

    cf les boutons de réseaux sociaux placé en haut de cette page…
    255 ont partagés ceci sur g+ contre 39 sur Facebook et 172 sur twitter… (le 11/07 a 21h)

    je dis ca je dis rien…

    ridicule ^^’

  29. D4rk
    11 juillet 2012 - 21h13

    Regarde le compteur de partage de G+ voir si le réseau est mort ;)

  30. PaMpLeMoUsSe
    11 juillet 2012 - 21h19

    Je ne comprend pas l’acharnement sur le web, comme si il y avait une prime à celui qui découragera le plus de nouveaux venus sur G+ c’est assez fou!

    Ou c’est simplement le fait que sur la plus part des sites diffusant des « infos » sur internet font souvent juste du copier-collé avec une phrase ou deux modifiées sans réel investigation (une fois je suis remonté jusqu’a 5 sites differents qui se donnaient en source et ne faisait que du pompage de la sorte, ce que je trouve assez pathétique.)

    Je n’essaye pas pour autant de faire venir du monde sur G+, je suis moi même arrivé sur invitation d’une personne qui une semaine après qualifiait ce réseau de « désert » et qui y est toujours inscrit mais à déserté G+ au bout de 2 posts !!!

    Et puis comme tout le monde on essaye de faire venir des « amis » de Facebook (vous avez vu, « ça brille » quand on écris ce mot!) mais contrairement à beaucoup qui ne sont pas resté sur G+ et sont retournés sur le truc bleu avec leurs « amis » immobiles, j’ai posé mes valises et me suis installé là bas.

    Et j’ai 3000 personnes qui m’ont ajoutés à leur cercle à ce jour.

    Je n’allais pas beaucoup sur twitter, j’ai créer un compte, je m’amusais bien avec les hashtags mais quand j’ai découvert G+ j’ai tout lâché (j’avais trois copains qui n’y allait pas et quelques robots qui me suivaient donc je me b… en gros) et depuis un mois et demi RT m’envois 2 ou 3 mail/semaine pour essayer de me récupérer et me propose recement de m’abonner à Lady Gaga (ça m’a vexé, je vais clôturer mon compte)

    Les comptes fantômes/zombies sont légion surtout les réseaux j’ai une fiche sur linked in c’est tout, je n’ai jamais utilisé le réseau, idem pour Trumbl inscrit, mais j’ai pas creusé, j’ai reçu mon invitation Printerest je ne m’en suis pas servi du coup.

    J’ai des « amis » sur FB qui ont 2 ou 3 comptes pour pouvoir pourrir ceux du compte 1 avec le 2 !
    Si tout les réseaux sociaux supprimaient ou gelaient les comptes inactifs trop longtemps ils auraient tous des stats pourris.

    Ce que je constate avec google+ c’est que les gens qui y sont, y sont bien, sur FB les gens râlent à chaque mis à jour qui leur fait à nouveau tout partager en mode publique, insidieusement (à chaque fois, c’est immanquable).

    Sur Twitter les gens s’inscrivent et n’ont pas le temps de comprendre, ou ne le prennent pas et te disent que ça les gonfle « cette usine à gaz, mais c’est pratique, et moins cher que Closer pour être au courant de la vie des stars »

    Mes les chiffres, c’est infaillible, évidement.

  31. mimstyle
    11 juillet 2012 - 21h26

    google+ est le meilleur vous n’avez rien compris sur votre site

    google+ c’est tellement puissant ^o^

    un jour viendra où google deviendra numéro 1 sur ça aussi. C’est pas ce que dit Google en tous cas dans son dernier I/O CA MONTE EN PUISSANCE ET CE N’EST PAS DES MENTEURS

  32. Dragnucs
    11 juillet 2012 - 22h02

    Haha, satistique mensengaire a mon avis pour les partage. Même cette article a été plus plusé qu’aimé.

  33. Américo DA SILVA
    11 juillet 2012 - 22h17

    après un an c’est bien où pas, comparé aux autres?

  34. Bouh
    11 juillet 2012 - 22h25

    Il y à juste rien à comparer, entre des réseaux qui n’ont pas le même intérêt.
    Encore un article pour dire de la mer** sur G+, euhh il fraudais que les rédacteurs prennent des News qui valent le coup, et arrêté de pompé les débilité des autres plusieurs mois après ;)
    Bisous =D

  35. experimental tecnologie
    11 juillet 2012 - 22h29

    Google c’est internet

  36. L.
    11 juillet 2012 - 22h29

    Interessant… 178 ReTweet, 40 Likes et 337 +…
    effectivement, Google+ est mort.

  37. Maxime
    11 juillet 2012 - 23h30

    Ce que je trouve marrant c’est qu’on compare toujours le temps passé sur les réseaux sociaux et qu’on y attache une notion de qualité. Hors la qualité d’un site est de trouvé l’info voulue en un temps record.

    Le seul avantage de rester longtemps sur un site c’est pour les annonceurs. Même les entreprises qui ont le page ont plus intéret à ce que leurs informations soit trouvées le plus rapidement possible et c’est ce qu’offre google avec tout ces services y compris google+.

    Personnellement il est clair que je passe beaucoup moins de temps sur google+ que sur facebook mais c’est tout simplement car je n’y perd pas mon temps comparé à facebook.

    Ensuite pour devenir rentable en moins de temps d’utilisation, il faut des pub ciblée comme sait le faire google.

  38. Mik92
    11 juillet 2012 - 23h36

    Google+ mort ???!!!???

    Alors là cette blague est VRAIMENT mauvaise. Je tiens à dire que les médias n’arrêtent pas de descendre le réseau social. Mais alors pourquoi font t’ils une page Google+ ? Pour faire jolie ? C’est totalement PITOYABLE !!!

    Google+ est BEAUCOUP MIEUX que Facebook !!! Ce n’est pas parce que Facebook a plus de 900 millions d’utilisateurs à travers le monde qu’il est le meilleur.

    #BeJealous

  39. Lò-mc
    11 juillet 2012 - 23h43

    « Arrivé au mauvais moment » « Pourquoi les gens abandonneraient subitement leur profil dans lequel ils ont investit tant de temps pour monter leurs relations »

    -_-

    A l’époque MySpace, Caramail et Yahoo semblaient aussi indétrônables.

    Mais les temps changent, les habitudes des gens aussi. Facebook ne s’est d’ailleurs pas fait en un an, ses 4 premières années ont été beaucoup plus laborieuse que cette année ne l’est pour G+ !

    Une certitude, Facebook doit aujourd’hui officiellement faire du cash pour satisfaire ses actionnaires déjà échaudés par cette mise en bourse qui ressembla plus à un vaste délit d’initié qu’une vrai transaction honnête.
    Google+ à la différence de Facebook n’est pas le seul moyen de rentrer du cash pour Google :)

    Laissons donc blogger les rageux (copier coller ?), et observons tranquillement la chute prochaine de Facebook si ils décident de satisfaire plus leurs actionnaires que leurs usagers. Usagers qui sont de plus en plus sensibilisés aux usage qui sont fait à leur insu par les acteurs du web social, Facebook en tête !

    … et en passant, 373 +1 sur cette page a 23h40 vs 43 « like » :)

  40. Meh
    11 juillet 2012 - 23h43

    Juste en passant, je tiens à vous mettre en garde. Il n’y a que des névrosés schizophrènes fanatiques sur Google+. En revanche, on écrit bien français, et on a des chats :3

    Come to the G side: we have Pi!

  41. Nick0las
    12 juillet 2012 - 1h16

    Rho le billet de troll ou de n00b au choix :-/ On dirait un pro-Apple qui parle d’Android…
    Cela dit, joli pied de nez lorsqu’on voit le nombre de partage de cet article sur les réseaux sociaux avec G+ en tête ^^

  42. Franck Shinkaretzky
    12 juillet 2012 - 3h18

    le jour où il y aura 900 millions d’utilisateurs sur G+ , pas de problème, moi je n’y serai plus, ça c’est une certitude.

  43. Julien
    12 juillet 2012 - 8h57

    197 tweet – 512 +1 – 46 j’aime

    voila des chiffres qui eux sont véritablement sans appel et démontre bien l’utilisation des réseaux justement!

    900 millions d’utilisateurs peut-être mais l’engagement des utilisateurs en dehors de Facebook est assez pauvre, proportionnellement parlant.
    900 millions d’utilisateurs ? de comptes ? de compte actifs ? les chiffres sur internet sont à prendre avec des pincettes, les chiffres de cette infographie et de votre article divergent fortement avec d’autres sources.

    Soyez critique, faites vos recherche et interrogez-vous sur le long terme de ce service. G+ comptait 10 millions d’utilisateurs après 16 jours (twitter: 780 – fb: 852)

    article intéressant sur l’évolution de G+ et des prédictions pour fin 2012: https://plus.google.com/117388252776312694644/posts/ZcPA5ztMZaj

  44. Lò-mc
    12 juillet 2012 - 9h36

    « Arrivé au mauvais moment » « Pourquoi les gens abandonneraient subitement leur profil dans lequel ils ont investit tant de temps pour monter leurs relations »

    -_-

    A l’époque MySpace, Caramail et Yahoo semblaient aussi indétrônables.

    Mais les temps changent, les habitudes des gens aussi. Facebook ne s’est d’ailleurs pas fait en un an, ses 4 premières années ont été beaucoup plus laborieuse que cette année ne l’est pour G+ !

    Une certitude, Facebook doit aujourd’hui officiellement faire du cash pour satisfaire ses actionnaires déjà échaudés par cette mise en bourse qui ressembla plus à un vaste délit d’initié qu’une vrai transaction honnête.
    Google+ à la différence de Facebook n’est pas le seul moyen de rentrer du cash pour Google

    Laissons donc blogger les rageux (copier coller ?), et observons tranquillement la chute prochaine de Facebook si ils décident de satisfaire plus leurs actionnaires que leurs usagers. Usagers qui sont de plus en plus sensibilisés aux usage qui sont fait à leur insu par les acteurs du web social, Facebook en tête !

    … et en passant, 533 +1 sur cette page a 9h30 vs 43 « like » :)

  45. plop
    12 juillet 2012 - 9h37

    N’importe quoi cet article

  46. KSF
    12 juillet 2012 - 10h08

    C’est pour ça que que pour cette article il y a plus de 500 +1 et que dalle pour tweet et FB. Merci pour la pertinence de l’article….

  47. Oweia
    12 juillet 2012 - 10h23

    Google + c’est plus qu’un réseau social, c’est la centralisation de tous les services google.

    Le jour où tous les les utilisateurs de gmail et youtube seront inscrits par défaut sur google +, que le flux google + sera intégré en page d’accueil, que facebook lancera son moteur de recherche (via bing ou ses propres boutons de sharing), on verra alors que google +, c’est juste par défaut, on y est point barre, il n’y aura pas de comparaison à faire.

  48. Tom
    12 juillet 2012 - 10h38

    A part un titre accrocheur pour les anti-G+ y’a pas grand chose dans cet article, les chiffres c’est bien, mais ou est la valeur ajoutée du journaliste ?

    En tout cas, ça manque de recul.

    G+ est un pilier des services google, avec sa dimension sociale, ça n’est pas un FB Like.

    Comptez les minutes passés sur LES services Google, où l’on partage à tout va sur G+ les contenus intéressants par exemple …

    Un n-ième article de ce genre, sans grand intérêt.

  49. Veovis
    12 juillet 2012 - 16h34

    J’aime l’importance qui est donné au temps passé sur les réseaux sociaux.
    Vous êtes con ou quoi ?
    Il faudrait au préalable réfléchir un minimum à pourquoi cet écart ?

    On perd son temps à jouer sur G+, non ?
    L’ergonomie est-elle plus simple, ce qui permet là-aussi un gain de temps ?
    A-t-on des billets indésirables sur G+ ?

    C’est bien joli d’avoir des fait chiffrés, c’est mieux de les interprêter correctement.
    Bref article creu, se réduisant à broder autour d’une « étude ».

  50. Loïc
    12 juillet 2012 - 19h21

    Et moi j’ai trouvé cet article sur Google+ ;)

  51. M. Regime
    17 juillet 2012 - 11h14

    Un gros +1 pour ce commentaire.

    L’imbrication de Google Places dans Google Plus pour créer Google Plus Local est indique que le vent est peut-être en train de tourner.

    A cette fusion s’ajoute également celle de Picasa à Google Plus.

    Ensuite, la part de marché croissante de l’OS Android (et l’absence – à l’heure actuelle – de Facebook sur ce marché) rend la marge de manoeuvre de Google ENORME.

    La question à l’avenir sera peut-être:
    Est-ce que ça vaut la peine que je partage sur Facebook alors que mon mobile / ma tablette / mon appareil photo / ma camera / mon micro onde / ma carte / mon GPS / mon agenda à déjà tout synchronisé sur Google +, que mes amis peuvent déjà accéder aux info et qu’en 1 clic sur le bouton « dictée vocale » je peux commenter ce que je viens de publier sur Google Plus ?

  52. Thomas
    21 novembre 2012 - 1h00

    Y a pas photo, effectivement Google+ avance à grand pas et ses arguments sont sans appel grâce à la centralisation de ses services de mieux en mieux intégrés ou inter-reliés à ce réseau. De plus, les innovations comme les Hang Out en direct offrent encore plus de perspectives.

    La facilité d’utilisation de Google+ sur Android va incontestablement faire pencher la balance et je pense qu’il va rattraper très rapidement son retard très sur ses concurrents.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar