60 secondes sur Internet en 2014 : les chiffres clés
60-secondes-internet
La taille idéale des articles de blog et des publications sur les réseaux sociaux
taille-ideale-publication
Identité numérique

Google Plus passe la barre des 500 millions de membres

Google Plus est arrivé sur le marché il y a maintenant un an et demi. A l’époque, le réseau social du géant américain avait tout à prouver : Facebook et Twitter étaient déjà bien installés, le challenge était de proposer une alternative suffisamment innovante et agréable pour convaincre les internautes. En intégrant un système de partage par cercles, un certain nombre d’utilisateurs furent séduits ; d’autres ont apprécié les jeux proposés sur le réseau, ou le système de gestion des évènements. Si petit à petit, de plus en plus de membres rejoignent Google Plus, l’utilisation de ce dernier est souvent raillée : on pense notamment à la durée d’utilisation moyenne du réseau, sans doute plombée par les membres inactifs sur le réseau… car chaque création de compte Google créé automatiquement un profil sur le réseau social. Aujourd’hui, Google Plus présente deux nouveautés, et quelques statistiques qui permettent de mieux situer le réseau social dans son environnement.

Les statistiques d’usage de Google Plus

Trois chiffres pour mieux comprendre l’audience

Lorsqu’on regarde les statistiques d’un réseau social, plusieurs chiffres sont à prendre en compte, et la signification des chiffres fournis est importante. Google Plus commence par annoncer que 500 millions de membres sont inscrits sur le réseau social. On ne parle pas ici d’utilisation régulière du réseau, mais simplement que 500 millions de profils existent. Facebook de son côté, communique généralement sur le nombre d’utilisateurs actifs mensuels (ils seraient aujourd’hui plus d’un milliard sur le réseau social de Mark Zuckerberg). Google a eu la bonne idée de fournir également ces chiffres, et 235 millions d’utilisateurs sont considérés comme actifs le mois dernier (distribution de +1 sur Google Play, hangout sur Google Plus…). Directement sur le site de Google Plus, 135 millions d’utilisateurs sont actifs.

Une progression comparable à Facebook

Vis-à-vis de Facebook notamment, Google Plus a encore de la marge. Mais force est de constater que la progression du réseau social est bien réelle, même lorsqu’on ne se concentre que sur les utilisateurs réellement actifs sur le service. On remarque même que la marche en avant constatée est comparable à celle de Facebook, lorsque le réseau de Mark Zuckerberg accueillait le même nombre de membres (14 millions d’utilisateurs actifs supplémentaires par mois, comme Facebook entre avril 2008 et avril 2009, lorsque le réseau social est passé en un an de 100 à 200 millions de membres habituels).

Snapseed sur Google Play et les communautés sur Google Plus

L’équivalent d’Instragram disponible sur Android

Snapseed, c’est l’application iPad de l’année 2011 ; et la meilleure application photo pour mobile de l’année 2012, selon l’organisme TIPA. Pourtant, lorsqu’on pense application mobile et photographie, le mot Instagram vient plus rapidement à l’esprit. Au niveau des fonctionnalités, Snapseed ressemble comme deux gouttes d’eau à son concurrent. Il offre néanmoins une alternative intéressante, des filtres supplémentaires, et un partage désormais facilité sur Google Plus. Ses utilisateurs paraissent conquis, pas sûr cependant que l’application permette d’attirer de nouveaux membres sur le réseau social.

Les communautés, l’équivalent des groupes Facebook

Autre nouveauté, l’apparition des communautés sur Google Plus. Vous connaissez les groupes Facebook ? Alors vous n’aurez aucun mal à comprendre le fonctionnement des communautés, car il s’agit plus ou moins de la même fonctionnalité. Elles peuvent être publiques ou privées, et vous pouvez décider de ne partager du contenu qu’avec les membres qui la compose si vous le souhaitez.

En intégrant ces nouveaux services, Google Plus permet à ses membres de profiter de fonctionnalités  intéressantes qui serviront, c’est évident. C’est une bonne chose en soit, mais ces services sont déjà bien connus des internautes. Pour continuer à grandir, le réseau social devra intéresser plus largement. Motiver les plus indécis grâce à des innovations de rupture, mettre à disposition des membres des fonctionnalités exclusives, seraient par exemple des initiatives bienvenues pour se démarquer.

Le blog du Modérateur sur Google+

Commentaires

  1. LaurentB
    9 décembre 2012 - 17h55

    Progression artificiellement dopée en rachetant des réseaux sociaux et en obligeant à ouvrir un Gmail (donc compte G+ associé) pour s’inscrire sur Youtube.
    Bref, il n’y a qu’à voir la réalité du Ghost Town sur G+ pour comprendre que la traction n’existe pas. Peu importe les chiffres que Google veut bien trafiquer pour nous faire croire que ça marche.
    Le pire est qu’une connexion à Gmail compte pour une « action » G+ !

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar