Google : un test caché dans les résultats de recherche pour recruter des développeurs

Au printemps, Snapchat essayait de débaucher des employés de Twitter, Uber et Pinterest en leur envoyant des snaps géolocalisés. Une opération innovante qui aura beaucoup fait parler d’elle. Mais Snapchat n’est pas la seule entreprise de la Silicon Valley à innover pour recruter. Google a également décidé d’utiliser ses propres armes pour obtenir des candidatures de qualité.

Up for a challenge ?

Cette stratégie de recrutement originale, c’est Max Rosett qui en parle sur son blog. Un matin, alors qu’il travaillait sur un projet, il recherche « python lambda function list comprehension » sur le moteur de recherche. Les résultats s’affichent alors tout naturellement, avant que quelque chose d’inhabituel apparaisse : un message l’invitant à jouer à un jeu, car « on parle le même langage ». Sur la requête « mutex lock », même chose. Intrigué, il a évidemment cliqué sur « I want to play »…

google-challenge-recrutement

Le développeur a alors été redirigé sur le site Foo.bar. Le site est hébergé chez Google et n’est plus accessible aujourd’hui (à moins de posséder des identifiants). Mais au départ, Foo.bar ressemblait beaucoup à une interface UNIX, donc le développeur a tapé la commande permettant d’obtenir la liste des fichiers. Un seul fichier était présent sur le serveur : start_here.txt.

2015-08-27 11_21_01

Difficile de s’arrêter en si bon chemin. Max Rosett a donc ouvert le fichier. Une phrase simple y était inscrite : Type request to request a challenge. Type help for a list of commands. Il a tapé request. Un compte à rebours a alors été déclenché, le développeur avait 48h pour résoudre 6 exercices. Il les a résolu. À la fin du jeu, un formulaire est apparu pour transmettre ses coordonnées. 2 jours après, un recruteur l’appelait pour un entretien plus classique au siège de Google, à Mountain View. Quelques semaines plus tard, il était embauché chez Google en tant que développeur. Un bel exemple de recrutement innovant, malheureusement difficile à reproduire dans une autre entreprise.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

  1. tsez
    28 août 2015 - 13h08

    Salut

    Les mot-clefs utilisés par le développeur sont communs dans les domaines du langage Python et de l’algorithmie. Je ne crois pas que Google affiche le jeu à partir de ces mot-clefs car bcp d’autres développeurs auraient eu l’alerte. Par contre, le développeur était connecté avec son compte Google… Ils le surveillaient.

    Au final ce n’est pas si positif… Je n’aimerais pas travailler dans ce genre d’entreprise surtout que c’est du débauchage.

  2. Fab
    2 mars 2016 - 14h31

    @tsez : Je pense qu’ils ciblaient géographiquement la baie de San Francisco.. ils peuvent aussi le déclencher à partir de x / requêtes ciblées sur une période de temps, pour ne pas trop le déclencher au premier noob venu

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar