Analyse : les villes labellisées French Tech les plus populaires et les personnes qui en parlent

Sur le web et les réseaux sociaux, on entend beaucoup parler de la French Tech. Certains médias parlent de la French Tech nationale dans son ensemble, quand d’autres préfèrent mettre en avant les initiatives locales. Pour mieux cerner l’importance de la French Tech et les spécificités des écosystèmes locaux, nous avons réalisé une analyse des conversations, sur le web et les réseaux sociaux, du 1er juillet au 30 septembre 2015, en partenariat avec Synthesio.

mots-clefs-frenchtech

French Tech nationale vs. Écosystèmes locaux

Premier constat : on parle beaucoup plus de la French Tech dans son ensemble que des initiatives locales. Toutes sources confondues, la French Tech nationale représente 73,6% des mentions web et réseaux sociaux, contre 26,4% pour les villes et écosystèmes labellisés.

frenchtech-natio-vs-regio

Les proportions étaient plus nuancées jusqu’à mi-septembre, mais plusieurs actualités ont fait pencher la balance : la levée de fonds de la start-up BlaBlaCar, la préparation de l’IPO Deezer et le lancement d’une plateforme collaborative pour concevoir le projet de loi pour une République Numérique etc.

frenchtech-mentions

Le top 10 des villes labellisées French Tech

Nous avons regardé, de plus près, quelles étaient les villes qui cristallisaient les conversations sur le web et les réseaux sociaux. Nous avons réalisé un top 10 des villes labellisées French Tech qui génèrent le plus de conversations sur les réseaux sociaux, sur le web et dans les médias (base 100 = Aix-Marseille, métropole labellisée French Tech qui cristallise le plus les conversations et les articles). L’ouest domine les autres régions françaises, grâce à Nantes, Rennes et Angers (en savoir plus).

  1. Aix-Marseille (100)
  2. Nantes (95)
  3. Rennes (90)
  4. Angers (IOT City) (66)
  5. Lyon (65)
  6. Toulouse (49)
  7. Montpellier (49)
  8. Côte d’Azur (Nice, Sophia Antipolis, Cannes, Grasse) (39)
  9. Brest (37)
  10. Bordeaux (35)

La carte de la French Tech sur Twitter

Avec Synthesio, nous avons réalisé une carte des tweets géolocalisés qui parlent de la French Tech. Paris domine évidemment, mais quelques villes sortent du lot. C’est notamment le cas de Marseille, Toulouse, Lyon, ou encore Nantes, Rennes et Montpellier.

carte-frenchtech

Les acteurs influents de la French Tech

Beaucoup d’acteurs locaux, nationaux mais aussi internationaux parlent des initiatives de la French Tech. Nous avons dressé la liste des personnes et des médias les plus influents qui ont parlé de la French Tech au cours des trois mois de notre étude (selon l’algorithme Synthesio, entre juillet et septembre 2015). Au plan national, ce sont le Financial Times, la Ville de Paris, Venture Beat, Anne Hidalgo et Slate qui s’illustrent. Le tableau ci-dessous représente les comptes les plus influents qui ont parlé des 10 écosystèmes locaux les plus populaires au cours des 3 derniers mois. L’idée n’est pas d’identifier les personnes les plus actives dans tel ou tel écosystème, mais d’identifier les personnes les plus influentes qui ont parlé d’initiatives locales.

Aix-MarseilleNantesRennesAngersLyon
Slate.frVille de NantesMaddynessEntreprendreLDLC.com
frenchwebMike BriercliffeBlog du ModérateurRegionsJob.comLouis Real del Sarte
MaddynessCNNumRennesVilleMétropoleMarie-Laure VIEONLYLYON
GregonewsAlban JarryOuest-France 35Florent LetourneurGérard Collomb
Jacques FroissantJeremie BerrebiFlavien ChantrelVille d’AngersMaddyness

ToulouseMontpellierCôte d’AzurBrestBordeaux
France DigitalePhilippe CouveMaddynessRegionsJob.comBordeaux
Alban JarryMarie-Laure VIERobin DevogelaereFlorent LetourneurSud Ouest Bordeaux
#RKCECOMNEWSCCI InnovationLes 1000 de l’OuestFlorent Letourneur
Cédric GiorgiLa MêléeCCI Nice Côte d’AzurBrest.frECOMNEWS
Toulouse MétropolePhilippe WeickmannmuseomixEtienne HObjectif Aquitaine

Qui parle de la French Tech ?

Au niveau démographique, ceux qui parlent de la French Tech sur les réseaux sociaux sont majoritairement des hommes (65%). Ils ont généralement moins de 35 ans et partagent un certain nombre d’intérêts : digital, business, mobile, startup, design etc. À noter que 75% des tweets ont été publiés en français et près de 23% en anglais (autres langues : espagnol, allemand, italien).

demo-frenchtech

Analyse réalisée en partenariat avec Synthesio, du 1er juillet au 30 septembre 2015.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet Monétisation H/F

Cdiscount, qui sommes-nous ? Pionnier du e-commerce en France, nous n'avons eu de cesse d'évoluer pour nous adapter et anticiper les besoins et aspirations des consommateurs. En nous engageant à démocratiser ...

Concepteur Développeur C# Dot Net H/F

APSIDE, 1ère ESN indépendante de France (+2000 salariés sur + 20 agences en France et à l'international) développe son activité en 1998 sur Rennes, qui regroupe aujourd'hui près de 100 ...

Chargé de Communication H/F

Promoteur Immobilier National recrute en CDI un Chargé de Communication H/F.Au sein d'une équipe de 5 personnes et sous la responsabilité directe de la responsable marketing et communication, vous serez ...

Commentaires

  1. eliek
    15 octobre 2015 - 10h59

    Pourquoi Saint-Etienne qui a été labellisé n’est pas cité? Aucun tweet?

  2. Nico
    15 octobre 2015 - 11h49

    Une explication au fait qu’Angers ne fasse pas partie de votre « étude » ?
    #passérieux

  3. Matt
    15 octobre 2015 - 15h52

    Label French Tech=Label inutile sauf pour ceux qui aiment se faire mousser… Grosse daube made in France

  4. bsts
    15 octobre 2015 - 16h55

    N’y a-t-il pas une erreur pour la colonne « Bordeaux » > 1ere case « Bordeaux » ???
    alors que vous parlez de @polenumerique33 (Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux) dans votre tweet ?
    https://twitter.com/BlogModerateur/status/654564923884851200

  5. weickmann
    15 octobre 2015 - 17h11

    Dans les influenceurs de Bordeaux Agnès Grangé a disparue au profit de Florent.

  6. Thomas Coëffé
    15 octobre 2015 - 18h06

    Hello !

    @eliek : Saint-Etienne n’est pas cité car il ne fait pas partie du top 10 des métropoles / écosystèmes (sur 18 territoires labellisés)

    @Nico : L’étude a été mise à jour dans la journée, nous avions omis certains mots clés concernant Angers effectivement. Là, c’est OK.

    @bsts : Non, il s’agit du compte de la Ville de Bordeaux. Nous avons mis à jour les données de puis notre tweet, d’où cette différence.

    @weickmann : Nous avons mis à jour nos données dans la journée, d’où ces différences dans les classements.

    Bonne fin d’après-midi,

  7. Gwenood
    15 octobre 2015 - 18h50

    Nous sommes extrêmement sensibles, à la Frenchtech mais particulièrement à Bresttech+.
    L’innovation est « Maître » mot en Bretagne.
    Territoire de création virtuelle par excellence :-)) ( un brin chauvin je vous l’accorde).
    Un moteur de recherche Breton au service de son économie locale !!
    Adossé à la base de donnée de Google, il privilégie les sites Bretons dans ses résultats.
    Donc Bresttech + est dans un rayonnement unique et innovant.
    Gwenood propose des contrats de visibilite :exemple: taper dans la barre de recherche
    Epicerie fine guilvinec= résultat mis en avant = Ecume de saveurs
    Communication totalement révolutionnaire !!

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar