Google Reader ferme, comment sauvegarder ses flux RSS ?

Coup de tonnerre : Google annonce la fermeture de Google Reader, le 1er juillet prochain. Vous avez donc trois mois et demi pour faire vos cartons, sauvegarder vos flux RSS et migrer vers un nouvel outil. La nouvelle a fait grand bruit hier soir : au beau milieu d’un communiqué présentant un nouveau « nettoyage de printemps », la firme de Mountain View a donc officialisé une rumeur à laquelle personne ne voulait croire. Lancé en 2005, Google Reader permettait jusqu’alors de suivre ses flux RSS pour rester informé des nouvelles de ses sites préférés et centraliser ses alertes.

Sauvegarder ses flux RSS

Si vous utilisiez fréquemment le service, vous risquez d’avoir du mal à vous en passer. Heureusement, il existe un certain nombre d’outils alternatifs. Vous devez dans un premier sauvegarder vos flux RSS.

Pour exporter ses données avant de quitter un service Google, vous devez à chaque fois passer par Google Takeout. Pour vos flux RSS, le principe est le même. Rendez-vous sur l’outil, puis choisissez l’option « Sélection des services » pour ne choisir que les données liées à Google Reader. Google Takeout va estimer la taille de l’archive générée et vous pourrez la télécharger. Elle contient donc l’ensemble de vos flux RSS, que vous allez ensuite importer dans un nouveau lecteur de flux.

Les alternatives à Google Reader

Bien heureusement donc, il existe de nombreux services similaires. Beaucoup appréciaient la simplicité et les quelques fonctionnalités bien utiles de Google Reader, mais il va falloir s’y faire.

Sage, un plug-in pour lire ses flux RSS sur Mozilla Firefox

Si vous utilisez Mozilla Firefox, vous pouvez utiliser Sage : il s’agit d’un plug-in intégré au navigateur pour suivre vos flux RSS. Ses 44 000 utilisateurs lui ont attribué une note de 4 étoiles au sein du Store, vous pouvez donc opter pour Sage sans risque. L’outil est simple et efficace, supporte notamment les flux RSS, Atom, et l’import/export OPML.

Feeder, une extension pour lire ses flux RSS sur Google Chrome et Safari

Si vous utilisez Google Chrome ou Safari, le mieux est sans doute de se tourner vers Feeder : le service  intègre les mêmes fonctionnalités que la plupart des lecteurs et vous permet d’être alerté via une notification lorsqu’un nouvel article est publié. Pratique pour ne rater aucune info ! A noter qu’une version pour Mozilla Firefox est en développement.

Feedly, une alternative efficace munie d’un clone de l’API Google Reader

Un certain nombre d’internautes, et ils sont très nombreux, utilisent des lecteurs de flux RSS basés sur l’API de Google Reader pour les organiser. La vie de l’ensemble de ces outils est donc menacée. Mais certains services ont vu venir la fermeture de Google Reader et c’est notamment le cas de Feedly. Le service va en effet cloner l’API de Google Reader (projet Normandy) pour permettre à ses utilisateurs de continuer à utiliser Feedly sans aucun problème. Il s’agit donc d’une alternative pour laquelle vous pouvez opter sans risque. Le service est disponible sur le web, pour Google Chrome, sur l’App Store et sur Google Play.

Une fois le service idéal choisi et votre flux sauvegardé via Google Takeout, il suffit d’utiliser l’outil d’import des alternatives présentées. Sauf pour Feedly et Feeder, qui peuvent importer directement  vos flux présents sur Google Reader. Une fonctionnalité pratique que n’intègrent pas tous les outils !

Commentaires

  1. mchereau
    14 mars 2013 - 10h05

    On peut éventuellement citer Pulse aussi ;-)

  2. Aurels
    14 mars 2013 - 10h14

    Le problème, c’est lorsqu’on n’utilise pas un ordinateur en particulier, et qu’on ne possède ni Android, ni iOS, là c’est la débandande, c’était l’avantage de Google Reader, de pouvoir accéder à ses RSS depuis n’importe où… Résultat : je suis foutu !

  3. Julien Delcourt
    14 mars 2013 - 10h16

    Question pratique :

    Comme beaucoup de monde je suppose, j’utilise plusieurs devices pendant ma journée (Smartphone, tablette, ordinateur portable,…). Est-ce que toutes ses solutions comprennent une synchronisation automatique, histoire de ne pas se retaper 3 fois les mêmes articles « non-lus », ou s’agit-il juste de simples reader ?

15 commentaires supplémentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar