Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Comment Facebook Workplace et Microsoft Teams vont connecter les salariés de l’entreprise

Juliette Pignol, le 26 janvier 2017

A l’occasion de la présentation de son 9ème tome sur l’état de l’art sur les réseaux sociaux d’entreprise, Lecko France a accueilli Alexandre Cipriani et Julien Lesaicherre respectivement en charge de Microsoft Teams et de Workplace by Facebook. Si Workplace a été lancé en octobre, c’est deux mois plus tard que Teams a fait son entrée sur le marché et uniquement pour ses clients. Aujourd’hui, la nouvelle appli d’Office 365 est encore au stade de preview même si Alexandre Cipriani assure qu’elle est opérationnelle dès maintenant. Si les deux géants de l’informatique proposent des solutions d’entreprise différentes, les deux sont nées à partir d’un même constat : celui selon lequel notre société est devenue « mobile only ».

Des applications adaptées aux usages

La diversité des usages qui se font à domicile se doivent d’arriver en entreprise en trouvant des solutions qui répondent à leurs pré-requis. En effet, aujourd’hui, les gens discutent plus avec les applications WhatsApp et Messenger qu’avec n’importe quelle messagerie classique parce qu’elles sont mobiles, connectées et permettent la communication directe. C’est pourquoi en plus de disposer des mails, d’une gestion de contenu, d’un intranet, d’une possibilité de co-édition de contenus, de la téléphonie, Teams permet à 10,15, 20 personnes de discuter ensemble instantanément. De son côté, Workplace by Facebook propose sa propre version de Messenger appelée Workchat sur laquelle toutes les données sont préservées, où il est possible d’avoir la traduction de messages en plus de 40 langues et où la vidéo est mise en avant. Avec Office 365, il faudra attendre courant 2017 pour voir arriver Skype sur Yammer.

« Une entreprise se doit de proposer une palette d’outils collaboratifs qui répondent aux différents besoins de l’entreprise », dit Alexandre Cipriani. C’est pourquoi Teams intègre sur sa plateforme tous les outils Office 365 (OneNote, SharePoint etc…). Mais il est aussi possible, que ce soit sur Teams ou Workplace, d’intégrer plusieurs applications tierces telles que Trello, Asana, Slack… Selon Julien Lesaicherre, avec Workplace, l’objectif de Facebook est de « connecter tous les salariés d’une entreprise, du CEO à l’ouvrier » afin d’atteindre dans les années à venir les 3 milliards de travailleurs à travers le monde. Une ambition de croissance mais également de rémunération puisque Facebook change de modèle économique pour cette application : fini le modèle Ads comme sur le réseau social, cette fois il faudra débourser 1 à 3 dollars par utilisateur et par mois pour accéder à Workplace. Pour le moment, le groupe ne souhaite pas communiquer sur ses chiffres mais annonce avoir plus d’une dizaine de milliers de demandes d’installation par semaine…

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *