Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Facebook réduit la portée organique et payée des sites de mauvaise qualité

Fabian Ropars, le 11 mai 2017

Facebook vient d’annoncer une nouvelle étape dans sa quête visant à proposer uniquement de l’information de qualité. Régulièrement montré du doigt à cause de la propagation de Fake News ou d’articles de mauvaise qualité, le géant de Palo Alto annonce de nouvelles mesures pour garantir l’intégrité des contenus postés dans les newsfeed.

Cette mise à jour vise surtout les pratiques commerciales qui visent à créer du contenu attractif et clickbait, voire à diffuser des post sponsorisés, pour finalement rediriger vers un site contenant des publicités malicieuses, des pop-up intrusifs, banners pornographiques… Si un lien posté sur Facebook dirige vers un site contenant des publicités vous proposant de « perdre du poids en 5 jours grâce à cette méthode de grand mère » ou de « trouver une fille près chez vous », ce site sera étiqueté par Facebook, et sa visibilité fortement réduite. Cette mise à jour déployée peu à peu pendant les prochains mois touchera les posts organiques, et les posts publicitaires. Facebook a explique que grâce à l’AI ils ont analysé des milliers de pages, et qu’ils arrivent à comprendre les caractéristiques d’une page malicieuse. Dès lors, il est possible de bloquer la création d’ads avant la diffusion et d’enlever la visibilité d’un post organique. Facebook explique enfin que les pages respectant les règles pourraient voir une augmentation de trafic, l’inverse arrivera pour les autres. Cette mise à jour montre en tout cas une certaine détermination de la part de Facebook à créer du contenu de qualité et à ne plus être un simple canal de diffusion.

 

Recevez nos meilleurs articles

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *