Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Facebook représente à lui seul 92% des partages sociaux

Fabian Ropars, le 8 avril 2016

Quand on parle de viralité ou de trafic social on pense à l’ensemble des réseaux sociaux, et notamment à Facebook, Twitter, Pinterest ou Google+. Mais dans les faits, il n’y a quasiment qu’un seul d’entre eux qui participe à la viralité du contenu : Facebook. Dans une étude très intéressante, Naytev montre que le réseau de Palo Alto représente la quasi totalité des partages sociaux, et que les autres se partagent les miettes. L’étude porte sur 7 médias (National Geographic, TipHero, BuzzFeed, Bleacher Report, Billboard, Complex, E!Online) parmi les plus gros publishers, Le nombre d’actions sociales provient des chiffres BuzzSumo des 10 000 articles les plus partagés de chaque publisher, soit 68,581 articles en tout. Une méthodologie particulièrement sérieuse portant sur une somme de datas importante. Voici les résultats de l’enquête.

facebook-partages1

Facebook représente à lui seul 92% des partages sociaux. Naytev a représenté cela dans un graphique linéaire, mais la supériorité de Facebook est telle qu’il faut passer par un graphique logarithmique (l’échelle des partages n’est pas proportionnelle, mais exponentielle) pour bien percevoir la répartition des partages sociaux. Étonnamment, c’est Google+ qui arrive en seconde position, devant Twitter et Pinterest. LinkedIn est bon dernier.

facebook-partages2

Les publishers ont aussi des performances différentes sur les réseaux sociaux selon leur identité. L’étude compare ainsi National Geographic et Tip Hero. On se rend compte Que Tip Hero va sur performer sur Facebook, quand National Geographic sera particulièrement partagé sur G+.

facebook-partages3

Cette étude est certes complète et intéressante, mais elle ne porte que sur des médias. Sur des marques, et selon leur cible, ou messages, on pourrait tout à fait arriver à des résultats différents. Elle montre bien néanmoins l’hégémonie de Facebook dans le partage de contenu, et la relation de dépendance qui unit les médias au réseau social.

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *