Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Ouverture des jeux concours sur Facebook : le point de vue de SocialShaker

Fabian Ropars, le 28 août 2013

La nouvelle annoncée hier soir par Facebook s’est très vite propagée dans le petit monde des community managers et webmarketeurs. Dorénavant, il n’est plus impératif de passer par une application tierce pour organiser un concours Facebook. A priori, c’est une bonne nouvelle, surtout pour les pages à petits budgets. Mais derrière cette annonce, beaucoup de questions sont en suspens. Pour en savoir plus, voici l’avis d’Antoine Spadoni, fondateur et CEO de SocialShaker (spécialiste des applis Facebook) qui avait déjà réagi ce matin à l’annonce de Facebook. Il nous expose pourquoi les nouvelles guidelines ne seront pas utilisables pour toutes les pages. On ne verra donc pas fleurir (normalement) des concours à base de « like pour gagner une voiture » sur les pages de gros annonceurs…

 

 

  • Pour SocialShaker, cette annonce de Facebook est-elle un coup dur ou pensez-vous que vos clients actuels sont conscients des « risques » liés à l’organisation de concours natifs ?

Cette annonce représente un changement important puisque l’organisation d’un concours Facebook devient plus souple, ce qui renforce la capacité d’engagement des marques à court terme.
Ceci étant, Socialshaker est une solution orientée depuis son lancement sur la mesure de résultats et la collecte sécurisée de données marketing, deux objectifs importants qui sont uniquement possibles via l’organisation d’un concours au travers d’applications.

  • Cela va-t-il changer la manière dont vous travaillez ? Prévoyez-vous d’offrir plus de services ou d’accompagnement par exemple ?

Notre solution intègre de nombreuses fonctionnalités clés en main facilitant l’organisation de concours, c’est un point que nous allons continuer à renforcer. Sur l’offre de services, nos clients font déjà régulièrement appel à nous pour imaginer et développer des applications sur-mesure en complément de celles proposées en standard.

Par ailleurs, suite au succès de notre premier Concours Twitter lancé avec la Société Générale, l’activation de la nouvelle version cross-plateforme de Socialshaker est prévue pour septembre.

  • Pensez-vous qu’il soit possible d’organiser un concours d’envergure sans application tierce ?

Pour le moment il est difficile de se prononcer de manière définitive sur ce point. Si un concours d’envergure peut-être lancé sans application, il convient de se poser la question du retour marketing pour la marque. Pour une telle opération on voudra logiquement s’assurer des points suivants à travers une application concours:

– Fiabilité du mécanisme de l’opération

– Recrutement de nouveaux fans

– Suivi de l’opération (statistiques)

– Qualification de données sur sa Communauté à travers des data activables

  • Pensez-vous que les deux formats (avec et sans appli) peuvent être complémentaires dans la fidélisation des fans ?

Oui, bien sûr. D’une part, l’organisation d’un concours sans application pourra permettre à une marque de tester l’appétence de sa communauté et d’améliorer son taux d’engagement. Cette première étape réussie l’amènera à aller plus loin : en lançant un concours utilisant une application pour cette fois recruter de nouveaux fans et qualifier sa communauté (collecte d’emails, opt-ins newsletter etc.).

Nous assisterons sûrement rapidement à l’organisation de concours mixant ces 2 formats pour une expérience utilisateur unique.

  • Va-t-on voir une scission dans l’organisation des concours entre les « petites » pages (et petits budgets) et les pages avec plus de moyens ?

Cette évolution de Facebook répond avant tout aux besoins des petites marques qui bien souvent pour des questions de moyens n’utilisaient pas encore Facebook comme canal marketing. Je ne parlerai donc pas de scission mais plutôt d’une différence en terme de maturité concernant les marques puisque des solutions comme la nôtre sont déjà gratuites pour les pages de moins de 1000 fans.

  • Comment va réagir l’écosystème de création d’applications ? Avez-vous prévu de vous adapter à ces changements, en proposant par exemple de nouvelles solutions plus accessibles pour les petits budgets ?

Chaque nouveauté est une nouvelle opportunité pour faciliter la tâche des utilisateurs,qu’ils soient créateurs d’entreprises ou community managers chevronnés.

Cette simplification devrait amener un nombre considérable de nouvelles entreprises à utiliser Facebook comme canal de communication et moteur d’opportunités. Notre vocation est de les accompagner sur ces enjeux pour leur permettre de bénéficier du meilleur retour sur engagement.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. A mon humble avis, les petites entreprises n’ont pas grand chose de concret à faire de brouettes de « likes » sur un message … pour ceux qui ont un peu les pieds sur terre, tout du moins !

  2. Netskipper dit :

    Beaucoup de minis jeux concours étaient organisés sur les murs… Facebook ne pouvait fermer toutes fanpages qui ne respectaient pas leurs C.G.U. C’est une très bonne nouvelle qu’ils aient cédés la dessus 🙂

  3. Pour moi c’est sans interet.
    L’application permet de récolter automatiquement les données fournies par le participant et d’effectuer le tirage dans la base ainsi constituée.
    Cela permet d’avoir des participants clairement identifiables avec au moins un nom et un prénom, et éventuellement une adresse, et on peut alors disqualifier les participants bidons ou multiples.

    Donc expliquez moi comment on organise un tel jeu sur une base de liking ?
    Il faut passer sa journée à reporter les noms des nouveaux fans dans un fichier ?
    Et si y a 3000 nouveaux fans d’un coup on fait comment ?
    Il faut donc bien dans tous les cas une appli pour enregistrer tout ça.

    De plus, l’utilisation du like d’une page comme moyen de participation ne me parait pas éthique, car cela fait participer les fans qui ont liké la page avant le lancement du concours.

    Et je pense que cette mesure va multiplier le nombre de jeu concours illegaux, car je le rappelle, pour organiser un jeu gratuit en France faisant intervenir le hasard, il faut déposer un règlement chez un huissier de justice (article 121-38 du code de la consommation)

  4. Mauro SNCM dit :

    Il est vrai que pour des jeux dont on veut un maximum d’infos sur les participants, SocialShaker reste une très bonne solution. J’anime cependant des pages moins importantes en terme de « Fans » que celle de mon entreprise et cette nouvelle est réconfortante même si il reste un gros flou au niveau des règlements huissiers, etc. Bravo donc à Facebook de permettre à de petites pages sans budget de pouvoir animer leur communauté.

  5. Antoine dit :

    @Saturn Paradise & Mauricio : afin de faciliter l’organisation d’un concours sur votre Page Facebook, nous venons de sortir Timeline Contest, un nouvel outil gratuit (plus d’infos ici http://bit.ly/12TQJfg)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *