Étude : les smartphones nous feraient perdre la mémoire

Est-ce vraiment étonnant ? Nous nous reposons de plus en plus sur notre connexion au web 24 heures sur 24 grâce à notre smartphone dans de nombreux domaines. Trouver la réponse à une question qui nous taraude grâce à Google, gérer notre agenda à notre place avec des rappels, trouver le bon itinéraire, conserver au chaud les numéros de téléphone de nos contacts… À force de déléguer toutes ces actions à notre téléphone, notre mémoire en prendrait un coup, selon la dernière étude de Kaspersky, menée auprès de 6 000 personnes de plus de 16 ans dans 6 pays d’Europe. Premier élément touché, on ne se rappelle plus des numéros de téléphone de nos proches. Ainsi, seuls 58% des sondés en France connaissent ceux de leurs enfants, 51% celui de leur lieu de travail, 34% celui de leur conjoint. Ce qui complique les choses quand on n’a plus de batterie ou que l’on a égaré son téléphone… Pourtant, la moitié des personnes interrogées se souviennent du numéro de téléphone fixe de leur jeunesse.

Plus inquiétant, 43% des 18-24 ans déclarent que leur smartphone contient tout ce dont ils ont besoin de se rappeler (32% toutes tranches d’âges cumulées). 71,9% disent utiliser Internet comme extension de leur cerveau, chiffre qui monte de 10 points chez les 16-24 ans. 42% craignent fortement de perdre leurs données contenues dans leur smartphone et que 17% enregistrent sur ce seul support leurs photos et carnet d’adresses (40% chez les 16-24 ans). Dr Kathryn Mills de l’UCL Institute of Cognitive Neuroscience de Londres ne s’alarme pourtant pas des oublis liés à l’utilisation du smartphone, qui ne sont pas forcément dommageables : « Le fait d’oublier n’est pas en soi une mauvaise chose. Nous disposons d’une formidable faculté d’adaptation et nous ne nous souvenons pas de tout car ce n’est pas dans notre intérêt. L’oubli devient cependant un handicap lorsqu’il porte sur des informations qu’il nous faut impérativement retenir. L’une des raisons pour lesquelles les consommateurs se soucient moins de retenir les informations s’explique par le fait qu’ils les confient trop souvent à des appareils connectés. En effet, dans de nombreuses sociétés, l’accès à Internet paraît aussi stable que celui au réseau d’électricité ou d’eau.« 

kaspersky

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar