Etude : l’usage de Twitter sur mobile

Twitter vient de publier une étude sur l’utilisation mobile de son service. À destination des publicitaires, elle a été réalisée par le cabinet Compete et se concentre sur la totalité des utilisateurs des Etats-Unis. Twitter insiste sur l’importance du mobile et ce dans les fondements même de son existence, évoquant la limite 140 caractères reprise des SMS.

Ici, l’étude s’intéresse aux utilisateurs accédant à Twitter principalement sur mobile (que ce soit la version web ou le client officiel) en les comparant aux usages de l’utilisateur moyen.

  • Ces utilisateurs ont 57% moins de chance d’utiliser Twitter en desktop
  • 15% utilisent principalement une tablette pour utiliser Twitter

Avec ces résultats, Twitter insiste sur la prédominance du mobile sur le desktop et sur la nécessité de cibler ces supports lors de campagnes tout en prenant soin de s’y adapter, car l’usage n’est pas le même que sur un ordinateur. Un site non optimisé pour le mobile est un facteur bloquant par exemple et réduira considérablement l’efficacité d’une campagne, qualitativement.

Les utilisateurs entre 18 et 34 ans ont 52% plus de chance d’utiliser principalement le mobile au desktop. Le chiffre n’est pas très étonnant, beaucoup de jeunes découvrent et s’inscrivent à Twitter via leur smartphone.

Une utilisation de Twitter quasi-constante

  • Ces utilisateurs sont 157% plus susceptibles d’utiliser Twitter le matin au réveil, 129% lors du coucher.
  • Ils ont 3 fois plus tendance à l’utiliser pendant un trajet (voiture, transports en commun, etc)

Chiffre étonnant, 62% des utilisateurs de Twitter sur mobile l’utilisent pour communiquer avec des personnes étant plus ou moins proches géographiquement. On entend par là les mentions faites à des amis en soirée (pour ne pas attirer l’attention par exemple) par exemple ou des messages qui feraient d’avantage l’objet de SMS. Est-ce un moyen d’afficher sa vie sociale aux yeux de tous ?  Twitter n’insiste pas sur les DM, peut-être sont-ils moins utilisés dans ce cas.

62% des utilisateurs mobile utilisent Twitter devant leur télévision chez eux, avec 32% de chance en plus de l’utilisant en regardant un programme. On pense ici bien évidemment à la Social TV et à l’usage des seconds écrans. Une pratique en constante progression, au potentiel intéressant à la fois pour les médias mais aussi pour les publicitaires. Ce n’est pas pour rien que Twitter s’est associé à Nielsen et à Bluefin Labs pour analyser et tirer partie de cette tendance.

Des utilisateurs plus actifs et plus engagés

Les utilisateurs principalement sur mobile sont 57% plus susceptibles de composer des tweets originaux (écrit par eux même). Ils ont 63% plus de chance de cliquer sur des liens, 78% à retweeter et 85% à mettre des tweets en favoris.

L’engagement et la tendance au partage sont donc plus importants chez ces utilisateurs, c’est un facteur important pour la mise en place de campagnes ciblées mobile, qui auront en théorie une portée supérieure. Twitter incite même au « call-to-action » (du style « please retweet ») à pour maximiser le partage.

Enfin, l’étude se termine en comparant la tendance à suivre les marques sur Twitter. Ainsi, l’utilisateur moyen est abonné à 5 marques ou plus alors que l’utilisateur principalement mobile en suivra 11 ou plus. De plus, il a 58% plus de chance de se souvenir d’une publicité affichée sur sa timeline. Des chiffres qui parleront aux marketeurs en quête de nouvelles audiences plus engagées.

La sortie de cette étude est loin d’être anodine, elle succède à une année 2012 axée sur la monétisation et l’agrégation de ses utilisateurs sur ses propres services. Twitter a en effet durci l’utilisation de son API pour les développeurs, qu’ils soient à l’origine de clients tiers (Tweetbot, Echofon, Falcon Pro, Plume, etc.) ou de services utilisant les données de Twitter. Ces clients, aussi bien développés soient-ils, ne permettent pas une monétisation sur la base de ses utilisateurs. Tout comme Facebook a été accusé de durcir son Edge Rank pour inciter à l’usage des posts sponsorisés, c’est sur le même principe qu’est décriée la pratique de Twitter.

Commentaires

  1. ElleB
    14 février 2013 - 16h13

    62% ça parait peu : mais c’est une question de pratique. Pour les gens qui live tweet des évènements, ou même dvt la TV, c’est pratique !

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar