Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

La pénurie de compétences numériques inquiète les entreprises

Thomas Coëffé, le 5 mai 2017

Brocade publie les résultats d’une étude sur les professionnels du numérique. 630 responsables informatiques de plusieurs pays – dont la France – ont été interrogés. Ces derniers s’alarment du manque de compétences numériques dans les entreprises. Mais bonne nouvelle : la situation est bien meilleure en France.

Pour faire face au manque de compétences en interne, les entreprises vont recruter – mais ce sera difficile.

Pour répondre à l’évolution rapide du numérique, les entreprises vont devoir recruter. Mais beaucoup pensent que ce processus sera difficile : 54 % s’attendent à une pénurie de candidats qualifiés. Certains professionnels du digital seront en position de force s’ils possèdent les compétences recherchées par les entreprises. Les recrutements prévus cette année sont dus à la pénurie de compétences en interne, à la prévalence de compétences dépassées, au manque de formation des salariés et à l’évolution rapide des technologies.

Au niveau mondial, près de 25 % des responsables informatiques indiquent « ne pas pouvoir répondre aux besoins de leur entreprise en raison d’une pénurie de personnel ». La France est mieux dotée en compétences numériques que les autres pays. Parmi les responsables interrogés en France, seuls 9 % indiquent que leurs équipes manquent actuellement de compétences.

Vis-à-vis des recrutements, on remarque également un phénomène singulier : la plupart des projets importants sont planifiés pour les deux prochaines années, tandis que les plans de recrutement et le choix des salariés pour ces projets dépassent rarement l’année à venir. Les responsables IT interrogés regrettent ce gap, qui ne permet pas aux entreprises de réussir pleinement leur transformation digitale.

La formation des salariés, un enjeu majeur à ne pas négliger

Si le recrutement de salariés qualifiés peut permettre aux entreprises de progresser, elles ne doivent pas négliger la formation des salariés déjà présents dans l’entreprise. Et pourtant, 90 % des professionnels interrogés estiment que la formation au digital rencontre des obstacles importants. Ils regrettent principalement :

  • le manque de temps consacré à la formation,
  • les faibles budgets consacrés à la formation,
  • le manque d’engagement du côté de la direction,
  • la difficile détermination des compétences à acquérir,
  • le manque d’investissement des salariés.

Malheureusement, 34 % des sondés estiment que pour leur direction, l’acquisition de compétences numériques « n’est pas considérée comme capitale » alors qu’il s’agit bien souvent d’un enjeu stratégique pour les entreprises. 57 % des décideurs considèrent l’acquisition de connaissances comme un coût et non comme un atout. Les dirigeants français sont bien plus positifs à ce sujet : seuls 30 % d’entre eux perçoivent l’acquisition des compétences comme un coût, 70 % comme un atout.

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *