36% des entreprises bloquent l’accès aux réseaux sociaux

no-fbVous accédez à Facebook depuis votre lieu de travail ? Votre employeur ne bloque pas l’accès à Twitter et aux autres réseaux sociaux ? Réjouissez-vous : ce n’est pas le cas de tous les salariés. Selon une étude internationale menée par Proskauer, 36% des (grandes) entreprises bloqueraient l’accès aux réseaux sociaux, alors qu’elles n’étaient que 29% l’an dernier. Dans le même temps, les chartes qui définissent les droits et les devoirs des salariés sur les réseaux sociaux s’imposent dans les sociétés. Voici les principaux enseignements de l’étude annuelle menée par Proskauer.

  • 90% des entreprises utilisent les réseaux sociaux pour communiquer.
  • 43% des sociétés interdisent à tous leurs employés d’accéder aux réseaux sociaux (sans forcément les bloquer). Elles sont 26% à interdire l’accès à un certain nombre d’employés.
  • 36% des entreprises bloquent l’accès aux réseaux sociaux (contre 29% l’an dernier).
  • 41% des sociétés mesurent l’accès des réseaux sociaux au travail (contre 36% l’an dernier ; rappelons que c’est tout à fait légal en France, à condition d’en informer les salariés).
  • 70% des entreprises ont déjà pris des mesures disciplinaires à l’encontre d’un ou plusieurs employés en raison d’une utilisation abusive des réseaux sociaux.
  • 80% des entreprises disposent d’une charte d’utilisation des réseaux sociaux (une étude récente menée par Robert Half indiquait que seules 43% des entreprises disposaient d’une telle charte. Les entreprises étudiées par Proskauer sont sans doute moins représentatives).
  • 53% des entreprises concernées ont mis à jour cette charte durant l’année. La plupart couvre à la fois l’usage des réseaux sociaux au travail et en dehors.

Les principales pratiques interdites par ces chartes d’utilisation des réseaux sociaux sont de :

  • Divulguer des informations confidentielles (80%)
  • Prendre position contre l’entreprise (71%)
  • Utiliser les réseaux sociaux de manière non-appropriée vis-à-vis du monde professionnel (67%)
  • Faire des remarques désobligeantes sur l’entreprise ou ses employés (64%)
  • Harceler ses collègues (64%)

La formation des employés réduit les risques d’utilisation inappropriée des réseaux sociaux, mais le nombre de formation donnée à ce sujet n’a pas augmenté pendant l’année. 17% des entreprises ont pris des dispositions qui les protègent légalement contre les pratiques de leurs employés sur les réseaux sociaux, mais les litiges sont peu nombreux et concernent surtout les anciens salariés. N’hésitez pas à consulter l’intégralité de l’étude Proskauer, « Social Media in the Workplace« , qui permet de mieux cerner les politiques internes des entreprises sur les réseaux sociaux.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

  1. Yann Oesknar
    19 juin 2014 - 0h24

    Bonjour,

    36% qui bloque et je trouve que c’est pas assez, quand on est au travail c’est pour bosser, certains dirons qu’une minute par ici et par là c’est riens, mais à l’année ?

    Cordialement
    Yann oesknar

  2. Yann Duo
    19 juin 2014 - 7h26

    Nous au boulot, une très grosse boîte bien connu, on a pas accès à Internet.

  3. Raph
    19 juin 2014 - 12h07

    Moi j’ai bossé pour des dingues qui bloquaient pas Facebook, mais qui interdisait d’utiliser un autre navigateur qu’Explorer car « Firefox et Chrome ne sont pas assez sécuisés ». J’en ris encore !…

    A part ça, la question du bloquage de Facebook en entreprise n’a plus tellement de sens puisque la majeure partie des gens possède un smartphone et peut visiter n’importe quoi, n’importe quand, y compris au travail.
    Tout au plus cela permet-il de soulager la bande passante du réseau d’entreprise (c’est déjà pas mal).

  4. Aurélien
    19 juin 2014 - 18h00

    Je ne comprends pas bien l’intérêt de ce genre de sondage et de pratiques. A l’heure ou le trafic mobile prends le pas sur le trafic desktop, les chiffres énoncés ne valent plus rien, et les mesures vaines. A moins d’installer des brouilleurs GSM, mais l’article ne le spécifie pas.

    Par contre le jour ou les entreprises éduqueront les employés à utiliser les RS pour faire du SMO au nom de la boite, elles gagneront gros, mais ce n’est pas dans la mentalité française. Utopie…

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar