Enquête RegionsJob : les liens entre recrutement et médias sociaux

Notre grande enquête sur l’emploi et le recrutement en est déjà à son quatrième épisode. Après nous être intéressé à la recherche d’emploi vue par les candidats, au recrutement vu par les professionnels RH et à l’entreprise idéale, nous nous intéressons cette fois au lien qu’entretiennent les recruteurs et les réseaux sociaux. Notre intérêt pour ce sujet ne date pas d’hier. Dès 2010, nous avions réalisé une enquête pour savoir si ces derniers, annoncés par certains comme une révolution, impactaient réellement les services RH. Quatre ans après, et alors que le rôle des réseaux sociaux est à son paroxysme dans notre vie quotidienne, force est de constater que leur intégration dans les processus de recrutement reste très légère.

L’évolution constatée ces dernières années dans les réponses à nos questions montrent que les usages restent timides, et surtout que les types d’utilisation des réseaux sociaux évoluent assez peu. Autant ils jouent un rôle important dans nos interactions personnelles, autant leur côté professionnel peine à se développer. Certes, ils sont présents, mais jouent un rôle secondaire pour les RH et souvent non lié directement au recrutement en lui-même. Voici les résultats de notre enquête, menée du 17 juin au 21 juillet 2013 auprès de 354 professionnels RH.

S’informer pour améliorer ses pratiques

Le web permet à tous de s’informer sur son secteur d’activité et sur son métier de manière beaucoup plus simple qu’avant. Il est donc logique que cela soit la même chose quand on aborde le recrutement. Dans ce domaine, on fait toutefois plus confiance aux sites emploi et RH (86% les consultent pour s’informer) qu’aux réseaux sociaux, qui ont 44% d’adeptes. La presse magazine spécialisée (49%) et les collègues (45%) sont également des vecteurs forts d’information.

informer

Communiquer sur son entreprise

A l’heure où l’on parle beaucoup de marque employeur, la communication RH est une problématique importante pour les entreprises. Faire connaître ses besoins en recrutement, communiquer sur les avantages de sa société, donner envie aux « talents » de rejoindre sa structure… Quels sont les canaux utilisés pour cela ? Les réseaux sociaux sont très présents dans ce domaine, que ce soit sur les réseaux professionnels (45% des RH y sont présents pour communiquer), sur une page Facebook (26%) ou via un compte Twitter (16%). Mais encore une fois, ce sont les sites emploi qui sont les plus populaires, avec 78% d’utilisateurs. Les actions offlines se portent également bien, puisque c’est la présence aux salons et aux forums de recrutement qui arrive en seconde position.

outils

L’identité numérique influence fortement le recrutement

C’est probablement le domaine où les réseaux sociaux ont le plus fait évoluer le recrutement. Les traces se rapportant aux candidats qui postulent sont de plus en plus nombreuses en ligne. Et les recruteurs utilisent forcément ces informations. Ils sont d’ailleurs un sur deux à se renseigner en ligne sur les candidats ayant postulé dans leur entreprise. Et cela joue souvent en bien (31%) ou en mal (35%) sur leur candidature. Les traces les plus positives sont les recommandations de relations professionnelles, celles qui sont le plus mal perçues sont les informations contradictoires avec le CV.

identité nuémrique

Un recrutement sur les réseaux sociaux peu efficace

Le dernier aspect sur lequel nous nous sommes penchés dans cette enquête est la recrutement direct sur les réseaux sociaux. les recruteurs utilisent-ils ces outils pour aller chercher directement des candidats ? Si un sur deux les utilise, ils ne sont que 4% à trouver leur efficacité excellente. Ils y passent d’ailleurs peu de temps (50% y passe une heure ou moins chaque semaine) et ont peu de résultats. Seuls 32% ont déjà finalisé un recrutement via un réseau social. Et quand c’est le cas, moins de 3 recrutement sont concernés dans l’année (63% des cas), et cela représente généralement moins de 10% des recrutements totaux (48% des cas).

recrutement

Voici notre enquête complète :

Ne ratez pas non plus l’épisode précédent de notre enquête sur l’entreprise idéale !

Commentaires

  1. Jean-Paul GREGOIRE
    12 février 2014 - 13h05

    à mon avis, la meilleure méthode de recrutement est de consulter et d’analyser les CV sur les sites spécialisés et d’avoir un entretien direct par téléphone avec les personnes sélectionnées pour un poste proposé. En cas d’échanges favorables, il faut dans ce cas organiser une conversation téléphonique à 3, recruteur, client et candidat et après, le client, c’est à dire le Représentant désigné de l’Entreprise utilisatrice décide au final. Ce moyen de recrutement en CDIC a bien fonctionné dans mon cas pour le « senior » que je suis.

  2. carole roussel
    13 février 2014 - 10h20

    je viens de consulter votre enquête qui est instructive.Personnellement;je n’aime pas trop les réseaux sociaux qui livrent votre vie privée au premier venu.Je n’ai rien à cacher ,cependant ,je préfère faire connaissance avec des personnes que j’ai choisies.Les blogs et autres pages électroniques ne m’attirent pas ,mis à part pour être informée occasionnellement comme sur le votre.Cordialement

  3. Pyt
    13 février 2014 - 12h45

    18% des recruteurs considèrent donc que ne pas afficher sa vie privée est un frein au recrutement ??? Est-ce compatible avec les lois sur la non discrimination à l’embauche?

6 commentaires supplémentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar