Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Emoji : définition, histoire et usages

Fabian Ropars, le 12 mai 2015

Les emojis ou émoticônes, aussi appelés à tort « smileys », sont devenus un véritable pan du langage web. Ils ont survécu aux mutations des supports et plateformes. Déjà utilisés sur MSN ou AIM Messenger il y a 15 ans, ils sont toujours aussi présents sur Instagram, Facebook, Snapchat ou les plateformes asiatiques telles que Line, Weibo ou WeChat. Pour en savoir plus sur cet élément incontournable de nos communications quotidiennes, voici un rappel sur l’histoire des emojis, ainsi qu’une synthèse des différentes études sur leur utilisation, selon les pays, et selon les plateformes.

Êmoticône, emoji et Kaomoji

Il existe souvent une confusion entre émoticônes et emojis, les deux langages sont pourtant différents, et n’ont pas la même histoire.

Les émoticônes : ils sont une représentation faciale faite à partir de caractères typographiques. Les plus connus sont évidemment les 🙂 ou ;-). Il est communément admis qu’ils ont été inventés en 1982 par le chercheur en informatique Scott Fahlamn à l’université de Carnegie Mellon. Les émoticônes permettaient de différencier contenu sérieux et plus léger. Ils sont une contraction de « emotion icon ».

Les emojis : inventés plus tardivement, les emojis sont nés en 1999 grâce à l’entreprise japonaise NTT DoCoMo. L’opérateur téléphonique était confronté à un problème qui semble aujourd’hui lointain, ses abonnés utilisaient de plus en plus de messages photos. Ces envois d’images consommaient énormément de données. Pour palier à cela, DoCoMo a inventé l’emoji qui permet de transformer un émoticône en image et donc de consommer moins de datas et moins de caractères par message. Depuis 2010, les emojis font partie du langage Unicode Standard, et ont connu un développement fulgurant, notamment grâce à Apple qui a intégré ce clavier Unicode emoji en 2011 à ses devices. Il y a 972 caractères Emoji disponibles dans le langage Unicode 7.0. Une mise à jour vers Unicode 8.0 devrait être faite cette année et permettre notamment l’utilisation d’emojis de différents types ethniques.

Les Kaomoji : utilisés originellement au Japon, les Kaomojis sont la version japonaise des émoticônes et ils utilisent les spécificités des caractères et de la ponctuation japonaise. Si les émoticônes occidentaux mettent surtout en avant les expressions de la bouche, les Kaomojis sont eux plus portés sur les yeux. Précisons aussi qu’ils ont l’avantage de se lire de façon horizontale, contrairement aux emoticons. Voici quelques Kaomoji qui expriment la joie (◕‿◕) (o˘◡˘o), l’amour (─‿‿─)♡    ( ˘⌣˘)♡(˘⌣˘ ) ( ´ ▽ ` ).。o♡ , la colère (#`Д´) (`皿´#) ┌∩┐(◣_◢)┌∩┐ou la peur {{ (>_<) }} 〣( ºΔº )〣.

Usage des emojis

Dans les applis de messagerie

L’usage des emojis s’est considérablement démocratisé que ce soit par les internautes ou les marques. Il y aurait 6 milliards d’émoticônes ou de stickers envoyés chaque jour via des applications de messagerie. Notons qu’il est quasiment impossible d’avoir des chiffres fiables sur ces usages mais qu’il est possible d’avoir des données intéressantes selon les applications.

Sur Instagram :

Instagram a récemment partagé ses datas sur l’utilisation des emojis sur le service. Et les résultats sont plutôt édifiants. Près de la moitié des posts contiennent des emojis en mars 2015. Les finlandais sont ceux qui les utilisent le plus, avec 60% de textes contenant des emojis. En France, 50% des posts en contiennent, contre seulement 10% en Tanzanie.

emji-instagram

Les datas scientists d’Instagram sont allés encore plus loin en classant les emojis les plus utilisés, mais aussi en leur donnant un « sens ». En analysant le contexte d’utilisation des emojis, ils ont pu déceler quels mots, interjections ou émotions étaient associés à chaque emoji.

emojis-instagram

Les emojis les plus populaires selon les pays

Le clavier intelligent SwiftKey a analysé l’usage de plus d’1 milliard d’emojis dans plus de 16 langues sur iOS et Android,  afin de comprendre quels étaient les emojis les plus populaires par pays. Et les résultats sont particulièrement intéressants puisqu’on se rend compte qu’il existe de grandes diversités d’usages selon les régions. On y apprend par exemple que les Français utilisent 4 fois plus d’emojis cœur que les autres langues. Autre particularité, les Français ont un usage « positif » des emojis, seulement 7% des emojis utilisés le sont pour illustrer un message négatif.

emjis-sentiments

L’étude va plus loin, en analysant quels emojis nous utilisons les plus pour décrire un type de sentiment. Pour décrire tout ce qui à trait au bonheur, les Français ont ainsi tendance à utiliser principalement l’emoji « Joy ».

emojis-french

L’étude passionnante de SwiftKey est disponible en version complète ici :

SwiftKey Emoji Report

 

Emojis partout

Si les emojis sont de plus en plus utilisés par les utilisateurs des services web ou de messageries, ils sont aussi de plus en plus utilisés par les marques, les associations, et même les politiques. Les marques peuvent utiliser les emojis de plusieurs façons. Certains usages restent très simples, comme ce tweet de Bud Light pour le 4 juillet.

bud-emoji

D’autres campagnes vont beaucoup plus loin. General Electric a par exemple créé un site dédié à l’Emojiscience qui est un véritable site éducatif, basé sur les emojis. Brillant, et sûrement totalement adapté à la cible. Oreo est allé encore plus loin en proposant une campagne UGC basée sur les emojis en Chine. Le résultat est impressionnant, avec plus de 9 millions de messages créés. Sur Snapchat, Burger King dispose de ses propres émoticônes.

emojiscience

Taco Bell a de son côté lancé une pétition sur change.org pour demander la création d’un emoji Taco lors du lancement d’unicode 8.0. La pétition a déjà reçu plus de 32 000 soutiens !

Les associations ne sont pas en reste. PETA a par exemple lancé cette campagne basée sur des emojis :

Toujours dans la protection des animaux, WWF a lancé aujourd’hui sa campagne #EndangeredEmoji :

 

Même Obama semble surfer sur la vague Emoji. Récemment, le président américain a remercié son homologue japonais pour la richesse culturelle de son pays, et notamment pour avoir diffusé dans le monde… les emojis.

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *