Médias en ligne : quel avenir pour leur monétisation ?

Le web2day a commencé hier, avec de nombreuses conférences passionnantes. Celle qui a pour le moment le plus retenu notre attention est celle animée par Romain Saillet sur les nouveaux entrepreneurs des médias. Elle s’attardait sur 4 médias ou projets liés innovants et sur la difficile question de la monétisation. Comment se placent-ils par rapport aux médias traditionnels ? Comment arriver à se faire une place et à pérenniser son activité ? A l’heure où le modèle publicitaire classique est fortement remis en question, il est temps de trouver d’autres solutions pour faire vivre médias et journalistes. Voici quelques éléments de réponse que nous avons entendu, ainsi qu’une présentation de ces entrepreneurs et leurs projets, que nous avons trouvé brillants.

web2day medias

Helene Fromen, Thank You Motion

Ancienne de Mediapart, Le Monde ou encore 20 minutes, c’est avec une connaissance étendue du monde des médias que Helene Fromen s’est lancé dans la création de Thank You Motion. Il ne s’agit pas d’un média, mais plutôt d’un outil d’intermédiation entre le lecteur de sites d’actualité et les contenus vidéos qu’ils consultent. La consultation de contenu a beaucoup évolué, avec des temps de lecture en baisse constante. Plutôt que de céder à l’air du temps en tronquant la qualité de ses vidéos et en réduisant leur temps et donc leur intérêt, Thank You Motion offre un outil qui va permettre à l’internaute d’adapter le contenu à sa consommation, plutôt que de pousser le producteur de contenu à faire l’inverse. Vous regardez une vidéo et vous avez envie d’en partager un court moment ? Le service vous permet de découper quelques secondes (ou plus) de la vidéo originale et de la partager facilement sur les réseaux sociaux. Pratique pour l’utilisateur, les avantages sont aussi nombreux pour le média, qui peut continuer à réaliser du contenu riche sans plomber sa viralité. Plus de partages, et donc plus de lecteurs potentiels attirés par la vidéo complète. Un intermédiaire qui donne de la valeur ajoutée aux contenus des médias, et donc une solution possible pour une monétisation facilitée.

Damien CirotteauBrief.me

Responsable technique de Brief.me, Damien Cirotteau officiait avant à Rue89, au même poste. Désireux d’explorer de nouvelles voies, il a co-fondé il y a quelques mois Brief.me, un service d’information qui s’est lancé en début d’année. Devant une offre de contenus déjà pléthorique, l’idée de brief.me a été de s’éloigner de la production d’articles en flux tendu pour proposer une sélection d’infos quotidienne sous forme de newsletter. De quoi rendre l’info plus lisible, rester au contact de ce qu’il faut savoir sans subir des heures de curation à réaliser. Chaque soir, votre mini-journal arrivera dans votre boite mail avec l’essentiel de l’info du jour. L’accent a été mis sur l’expérience utilisateur sur mobile, le smartphone étant un canal très utilisé pour la consultation de ce service. Pas de site à alimenter en lecteurs, le principal indicateur est le taux d’ouverture des mails, le clic étant rendu facultatif par la clarté de la présentation de l’info. Brief.me se rémunère sur les abonnements payants, à 5,9 euros par mois (3,9 euros en abonnement annuel).

Liam BoogarRude Baguette

Après avoir grandi à San Francisco, Liam Boogar arrive en France il y a quelques années et travaille pour une start-up qui a levé des fonds. Consommateur de blogs et sites spécialisés sur les start-ups, il observe l’appétence des Français pour les médias anglophones, mieux considérés, là où les anglophones ne lisent pas du tout les médias français. C’est ainsi que naît Rude Baguette, site qui traite en anglais l’actualité des start-ups françaises. Une spécialisation qui fait sa force et sa différence et fait de Rude Baguette « le plus grand poisson d’un tout petit bocal ». Le site ne se rémunère pas sur la publicité, pas assez d’audience et une efficacité que Liam Boogar considère comme faible. Pas de consulting non plus, contrairement à beaucoup d’autres sites de ce type, mais plutôt l’organisation d’évènements pour mettre à contribution son lectorat hautement qualifié qui intéresse les entreprises. Une stratégie payante et un développement façon start-up avec le lancement d’un service, Omniscient.ly, qui transforme les journalistes en super-héros.

omniscient

Jérôme RuskinUsbek & Rica

Jérôme Ruskin a fondé Usbek & Rica avec des idées et une ligne directrice : explorer le futur. Plus qu’un média, il s’agit d’utiliser tous les moyens disponibles et possibles pour faire passer des valeurs faites d’optimisme, de créativité et d’humanisme. Peu importe le support, Usbek & Rica se présente comme un discours global qui s’adresse à une communauté (souhaitée évidemment la plus large possible) et qui se veut protéiforme. Magazine papier trimestriel, émission TV sur Arte, application mobile, site web, une collection de livres intitulée « Le monde expliqué aux vieux , une série de conférences originales participatives qui se nomme « Tribunal pour les générations futures »… La monétisation se veut ici multiple et non ciblée exclusivement sur la publicité liée à un support particulier. Un projet porté par une vision qui a su rencontrer sa communauté. De quoi en tirer une bonne leçon : pour prendre la parole (et en vivre), le mieux est encore d’avoir quelque chose à dire.

usbek

OFFRES D'EMPLOI WEB

Directeur Associé H/F

Nous recherchons pour notre client, une agence spécialisée dans le digital, un(e) :

Directeur Associé H/F

Vous serez en charge du conseil en stratégie digitale et CRM des comptes ...

Assistant Chef de Produit H/F

C3 Alternance recrute pour l'une de ses entreprises partenaire un Assistant Chef de Produit H/F en alternanceN°1 de la communication digitale locale, propose des contenus digitaux, des solutions publicitaires et ...

Community Manager H/F

Le manager e-commerce, achats et logistique développe la stratégie du site e-commerce, en décidant des différents leviers webmarketing à activer pour accroître le trafic, la notoriété et fidéliser les internautes. C'est ...

Commentaires

  1. Eveno
    5 juin 2015 - 8h59

    Titre accrocheur, mais on ne parle guère de monétisation dans cet article….

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar