30 astuces pour Google Chrome

Dans la famille des navigateurs web, Google Chrome est vite devenu une
référence : pour s’en rendre compte, il suffit de se pencher sur l’évolution des parts de marché des différents browsers. Si les instituts statistiques ne sont pas tous d’accords sur les chiffres, ils reconnaissent tout de même globalement l’envolée du navigateur depuis ses débuts. Selon StatCounter, il serait même le browser le plus utilisé, avec 36% de parts de marché. Sur le blog, Google Chrome est en tout cas largement plébiscité, puisque vous êtes environ 40% à l’utiliser ! Il faut dire que l’outil est très puissant, affichant correctement la plupart des sites en un temps record. Mais ce n’est pas tout : de nombreuses astuces existent pour améliorer le navigateur. Nous en avons sélectionnées 30, n’hésitez pas à partager les vôtres en commentaire !

Gagner en productivité avec Google Chrome

Les raccourcis clavier

Comme à peu près tous les services Google, Chrome dispose de ses propres raccourcis clavier. Et ils sont très nombreux : sur Windows, on en dénombre plus de 75 ! Voici nos raccourcis préférés – vous pouvez également consulter la liste complète des raccourcis sur WindowsMac, et Linux.

  • CTRL+N : pour ouvrir une nouvelle fenêtre
  • CTRL+T : ouvrir nouvel onglet
  • CTRL+MAJ+N : ouvrir un nouvel onglet en mode incognito (navigation privée)
  • CTRL+MAJ+T : pour rouvrir le dernier onglet fermé
  • MAJ + Clic sur un lien (ou clic sur la molette) : ouvrir un lien dans un nouvel onglet
  • Retour arrière (backspace, ou ALT + flèche gauche) : retour à la page précédente ; le type de raccourci qu’on aimerait pouvoir désactiver pour éviter les fausses manipulations.
  • CTRL+F5 : pour rafraîchir la page en vidant le cache du navigateur
  • F11 : pour passer en mode plein écran
  • CTRL+J : pour accéder aux téléchargements
  • CTRL+MAJ+SUPPR : pour effacer les données de navigation
  • CTRL+MAJ+M : pour passer d’un utilisateur à un autre en mode multi-utilisateurs.

 

Synchroniser ses données sur Google Chrome

Le navigateur permet de sauvegarder et synchroniser ses données. De cette manière, vous pouvez utiliser le même environnement, les mêmes favoris, et les mêmes connexions sur plusieurs terminaux. Il suffit de se rendre dans le menu de votre navigateur (disponible grâce au bouton situé dans l’angle supérieur droit), puis « Se connecter à Chrome ». A noter qu’il est possible de choisir quels éléments on souhaite synchroniser. Les données associées à votre compte sont situées dans le dashboard.

 

Imprimer des documents à distance avec Google Cloud Print

Ceci peut s’avérer très pratique dans certains cas (en déplacement par exemple, ou lorsqu’on utilise un appareil mobile) : via Google Chrome, il est en effet possible d’imprimer un document à distance. Il suffit de se rendre dans les paramètres avancés de l’application pour activer Google Cloud Print.

Naviguer entre les onglets avec le clavier

Si Alt + Tab permet de naviguer entre les applications ouvertes sur votre ordinateur, Ctrl + Tab sert à passer d’un onglet à un autre sur Google Chrome ! Et la fonctionnalité réagit comme Windows lorsque vous ajoutez la touche MAJ, en « revenant en arrière ». Vous pouvez également utiliser Ctrl + 1, Ctrl + 2, Ctrl + 3 jusqu’à Ctrl + 8 pour afficher les onglets numéro 1, 2, 3 et ainsi de suite. Le raccourci Ctrl + 9 est assez particulier puisqu’il permet d’afficher le dernier onglet ouvert.

 

Remplir automatiquement les formulaires

Via les paramètres (avancés) du navigateur, il est possible de paramétrer le remplissage automatique des formulaires. Fini les longues minutes perdues à remplir inlassablement son nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, pseudo, adresse email… Google Chrome peut tout retenir pour vous.

Si vous le souhaitez (uniquement), le navigateur peut également retenir vos coordonnées bancaires. Une fonctionnalité qui peut s’avérer pratique, mais qui doit être utilisée avec précaution.

 

Envoyer une page sur son mobile, et vice-versa

C’est une fonctionnalité qui peut servir, mais à manier avec précaution. En effet, Chrome permet de visualiser les onglets ouverts sur un autre appareil. Comprenez qu’avec votre ordinateur, vous allez pouvoir ouvrir les onglets présents sur votre téléphone, votre tablette, ou tout autre terminal synchronisé. Pour activer l’option, vous devez vous rendre dans les paramètres de synchronisation de Google Chrome, et cocher la case Onglets ouverts. A l’ouverture d’un nouvel onglet, dans l’angle inférieur droit, une nouvelle option Autres appareils s’offre à vous pour récupérer vos pages web.

Vous pouvez également envoyer à votre téléphone la page web de votre choix. Le navigateur permet de choisir entre l’envoi simple d’un lien, et la page entière (pour la consulter hors connexion).

 

Les paramètres généraux de Google Chrome

Plusieurs utilisateurs sur un même navigateur !

Disponible depuis la version 16 du navigateur, la gestion multi-utilisateurs est une fonctionnalité indispensable dans de nombreuses situations. Elle permet par exemple à chaque membre d’une famille de disposer de ses propres sessions, et de ses propres préférences.

A noter qu’il ne s’agit pas d’une mesure de sécurité : tout profil logué peut utiliser le compte de son choix. Mais c’est une option indispensable qui vous permettra de ne pas avoir à vous déconnecter de vos sites favoris si une personne de votre entourage souhaite s’y connecter, par exemple. Cette astuce permet également de conserver deux fenêtres ouvertes appartenant à deux utilisateurs différents.

Changer le moteur de recherche par défaut

Si un logiciel a malencontreusement changé le vôtre, par exemple

Sur Google Chrome, vous pouvez choisir le moteur de recherche correspondant à l’omnibox  (il s’agit de la barre d’adresse, qui permet également d’effectuer des recherches). Il suffit de se rendre dans les paramètres du navigateur (via le menu) pour atteindre la gestion des moteurs de recherche.

Vous pouvez ajouter les moteurs de recherche de votre choix, et choisir celui que vous souhaitez utiliser par défaut (si un logiciel a malencontreusement changé le vôtre, par exemple).

 

Restreindre une recherche à un site web

Lorsque vous utilisez la fonction de recherche d’un site, Google Chrome le repère et l’ajoute à la liste des moteurs de recherche potentiels. Ainsi, si vous le souhaitez, vous pouvez facilement rechercher un contenu sur le site web de votre choix, directement via l’omnibox ! Il est par exemple possible d’écrire : blogdumoderateur.com dans la barre d’adresse, appuyer sur la touche « TAB », et inscrire les mots-clefs de son choix. A noter que cette astuce utilise directement les moteurs de recherche présents sur les sites web, et non celui proposé par Google.

Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser cette astuce plus rapidement, en « renommant » ces sites. Il vous suffit de vous rendre dans les paramètres, puis dans l’outil de gestion des moteurs de recherche. En quelques clics, vous pouvez modifier le « mot-clef » associé au moteur. En choisissant « Modérateur » par exemple, vous n’aurez plus qu’à taper « Modérateur » puis appuyer sur la touche « TAB » pour restreindre votre requête au blog du Modérateur.

 

Supprimer la personnalisation des résultats de recherche

Lorsque vous utilisez Google comme moteur de recherche, celui-ci personnalise les résultats suivant de nombreux critères (historique, profil, localisation, réseaux sociaux…). Mais ce n’est pas une fatalité ! Vous pouvez très bien supprimer cette personnalisation en quelques clics. Il suffit d’ajouter cette adresse, comme moteur de recherche :

https://www.google.com/search?q=%s&pws=0

Seul inconvénient : pour que vos recherches soient effectuées de manière « neutre », vous devrez les effectuer via l’omnibox. Ceci vous permet cependant de bénéficier des avantages de la personnalisation en vous rendant directement sur le moteur de recherche. Vous pouvez ajouter le moteur de recherche « neutre » par défaut, ou lui attribuer un mot clef afin de l’utiliser facilement via l’omnibox.

 

Épingler un onglet

C’est une fonctionnalité très pratique, qui permet :

  • De réduire considérablement la taille d’un onglet
  • De conserver cet onglet ouvert, même si vous fermez puis rouvrez votre navigateur
  • De ne plus fermer malencontreusement un onglet (la croix le permettant n’étant plus affichée)

Ces trois raisons peuvent vous pousser un épingler certains onglets que vous ne souhaitez pas fermer. Ceci peut correspondre à vos réseaux sociaux favoris par exemple, ou à l’administration de votre blog lorsque vous rédigez un article. Fini les fermetures d’onglets intempestives !

 

Rouvrir un onglet fermé par inadvertance

Lorsqu’on navigue entre les onglets, il arrive qu’on clique par inadvertance sur la petite croix, entraînant automatiquement la fermeture de la page. Heureusement, tout n’est pas perdu : il est possible de récupérer très facilement cet onglet. Il suffit d’effectuer un clic droit sur l’onglet de son choix, et choisir « Rouvrir l’onglet fermé ». Le raccourci clavier CTRL + MAJ + T permet également de récupérer une page fermée.

 

Ouvrir plusieurs onglets au démarrage

Si vous le souhaitez, il est possible d’ouvrir plusieurs onglets par défaut, lors du lancement de Google Chrome. Pour se faire, rendez-vous dans les paramètres du navigateur, et choisissez l’option Ensemble de pages au démarrage. A noter que les onglets épinglés se rouvrent automatiquement.

 

Importer ou exporter ses favoris

Pour organiser ses favoris, c’est très simple : il suffit d’entrer chrome://bookmarks dans l’omnibox, ou bien passer par le menu classique du navigateur. Ensuite, vous pouvez classer vos favoris ou les ré-organiser comme vous le souhaitez. Il est également possible d’importer ou d’exporter des favoris. Le fichier contenant vos sites préférés doit être au format HTML pour que ceux-ci puissent s’intégrer.

Réduire la taille des favoris

Si vous conservez de nombreux favoris, vous pouvez bien évidement les classer par dossiers via le gestionnaire. Mais si vous le souhaitez, il existe une autre méthode pour s’y retrouver et gagner de la place sur la barre de favoris : vous pouvez décider de supprimer tous les textes associés à vos liens sauvegardés. Ainsi, seuls les favicons seront affichés. Si les sites web que vous fréquentez intègrent une icône reconnaissable, nous vous conseillons d’utiliser cette fonctionnalité ! Il suffit de ne pas donner de nom aux favoris lorsque vous les ajouter. Ainsi, seul le favicon sera conservé.

 

Changer de thème via le Chrome Web Store

A l’instar des personas sur Mozilla Firefox, il est possible de personnaliser le thème de Chrome. Tout est disponible via le Chrome Web Store. De très nombreux thèmes sont disponibles, et vous pouvez très bien proposer le vôtre via l’interface dédiée au développement sur Chrome.

Afficher l’icône de la page d’accueil et la personnaliser

C’est assez déroutant au premier abord, mais Google Chrome n’intègre pas de bouton pour afficher la page d’accueil, par défaut. Il suffit néanmoins de rejoindre les paramètres, et cocher la case Afficher le bouton accueil. Vous pouvez également changer la page appelée par l’icône, en choisissant un site Internet (votre blog préféré par exemple), ou la page Nouvel onglet.

 

La confidentialité des données sur Google Chrome

La navigation privée…

Google Chrome permet à tous de naviguer de manière privée : il s’agit du mode Incognito. En activant cette fonctionnalité, le navigateur n’enregistrera pas les pages que vous consulterez, et tous les cookies créés pour le bon fonctionnement de la session seront supprimés lorsque vous fermerez. Les favoris ajoutés et les fichiers téléchargés seront par contre conservés. Pendant une session privée, toutes les extensions pour Google Chrome sont désactivées.

Par contre, cette forme de navigation n’a aucune incidence sur les serveurs des sites web visités : ceux qui recueillent de l’information sur vous pourront toujours le faire, les autorités, vos employeurs (ou vos parents) pourront toujours vous surveiller d’une autre façon, s’ils le souhaitent. Vous êtes prévenus !

Pour accéder à la navigation privée, il suffit de passer par le menu habituel, dans l’angle supérieur droit. Le raccourci clavier CTRL + MAJ + N est également disponible pour utiliser le mode incognito.

 

… activée par défaut

Il est tout à fait possible de naviguer en mode incognito par défaut. Il suffit de créer un raccourci vers Google Chrome (sur le bureau par exemple). Ensuite, un clic droit permet d’accéder aux propriétés du raccourci. Il suffit d’ajouter -incognito à la fin de l’adresse indiquée dans la cible.

 

Effacer les données de navigation

Si vous souhaitez supprimer vos traces, vous pouvez effacer les données de navigation. Il s’agit notamment de l’historique de navigation, des téléchargements, du cache, des cookies, et des mots de passe enregistrés. Pour se faire, rendez-vous dans le menu de Google Chrome, puis sur Outils.

 

Retrouver ses mots de passe

Par défaut, Google Chrome permet de retenir les mots de passe. Vous pouvez entrer l’adresse chrome://settings/passwords dans l’omnibox ou bien passer par les paramètres du navigateur. Google Chrome vous indique tous les sites pour lesquels un mot de passe est retenu, et vous pouvez visualiser en clair l’identifiant et le mot de passe correspondant. En quelques clics, il est possible de supprimer la sauvegarde d’un mot de passe, ou bien refuser la conservation des mots de passe pour un site donné. Une fonctionnalité à ne pas oublier lorsqu’on utilise un ordinateur partagé ou public.

 

Les fonctionnalité avancées sur Google Chrome

Le gestionnaire de tâches

Lorsqu’on navigue sur Internet via plusieurs onglets, Google Chrome peut drastiquement ralentir. En général, un site web est responsable de ce dysfonctionnement, sans qu’on sache duquel il s’agit. Le gestionnaire de tâches intégré au navigateur permet de le savoir. Il suffit d’effectuer un clic droit sur le haut de la fenêtre pour qu’il apparaisse, ou utiliser le raccourci clavier correspondant (MAJ + Échap). L’outil ressemble au gestionnaire de tâche présent sur Windows. Par exemple, il vous informe pour chaque onglet ou extension de l’utilisation de la mémoire, du processeur, de la bande passante, et de la carte graphique. Il est possible d’accéder à des statistiques mémoire avancées en inscrivant chrome://memory-redirect/ dans l’omnibox.

 

Les commandes sur Google Chrome

Le navigateur permet d’accéder à un certain nombre de paramètres via l’omnibox. Il suffit d’entrer une adresse précise, pour rejoindre ces pages. Voici les raccourcis principaux (ils ne sont pas cliquables) :

  • chrome://about – pour connaître l’ensemble des commandes disponibles
  • chrome://settings – pour accéder aux paramètres de l’application
  • chrome://downloads – pour retrouver tous les téléchargements
  • chrome://extensions – pour éditer les extensions
  • chrome://bookmarks – pour organiser les favoris
  • chrome://history – pour accéder à l’historique

 

Inspecter le code source et le modifier

Comme de nombreux navigateurs, Google Chrome permet d’accéder au code source des sites visités via un clic droit sur la page. Il est également possible d’utiliser le raccourci clavier Ctrl + U, ou ajouter view-source avant l’adresse dans l’omnibox. Vous pouvez aussi choisir un passage précis d’un site, et inspecter le code source correspondant. Il suffit de sélectionner ce que vous souhaitez, effectuer un clic droit, et choisir Inspecter l’élément. La page se scinde alors en deux parties, la première affiche le site web, la seconde présente le code source. Pour effectuer un test (ou piéger vos amis), il est possible de modifier (localement) le code source et visualiser directement le résultat sur la partie principale.

 

Le laboratoire Google Chrome

Comme Gmail et Google Agenda, Google Chrome dispose de son propre laboratoire. Celui-ci s’avère cependant moins évolué que ses équivalents sur les autres services, et s’adresse à un public plus expérimenté (notamment les développeurs). D’ailleurs, vous êtes prévenus d’entrée.

Le navigateur peut même s’auto-détruire selon Google ! Vous pouvez accéder aux fonctionnalités du laboratoire en inscrivant chrome://flags dans l’omnibox. Il est ensuite possible d’activer des options avancées comme l’aperçu des onglets sur Mac ou la connexion automatique aux services Google.

 

Les extensions sur Google Chrome

Sur Google Chrome, les extensions permettent d’enrichir l’expérience utilisateur. L’avantage est qu’il en existe pour tous les goûts : certaines permettent de personnaliser l’outil, quand d’autres accroissent la productivité des internautes. Vous pouvez naviguer entre les différentes catégories, ou découvrir les applications les plus populaires. Nous avons sélectionné pour vous cinq extensions.

 

Les outils professionnels

L’extension Do it (tomorrow) permet de rapidement prendre des notes, directement via Google Chrome. L’outil est très sympa à utiliser, et très réussi graphiquement. L’interface a le mérite d’être agréable et plus originale qu’une simple feuille blanche. A utiliser d’urgence pour noter vos tâches et rendez-vous rapidement !

Tout est dans le nom de l’application : Read later fast est une extension très simple, permettant de sauvegarder un lien afin de lire une page plus tard. L’outil a été créé par le site de marque-pages Diigo et se démarque par sa facilité d’utilisation : deux clics suffisent pour sauvegarder une page. Et celles-ci peuvent-être lues hors-connexion !

Si vous avez l’habitude de suivre vos flux RSS via Google Reader, vous ne pouvez pas passer à côté de l’extension dédiée pour Google Chrome. Très simple d’utilisation, elle permet simplement deux choses : rejoindre l’outil en un seul clic, et savoir en un coup d’œil combien d’articles non lus sont présents dans vos flux.

 

Les outils plus personnels

  • Notifications Facebook

Vous souhaitez connaître le nombre de notifications en attente sur Facebook ? Cette extension le permet, que l’onglet correspondant au réseau social soit ouvert ou non ! L’outil permet de visualiser le contenu de ces notifications, ainsi que les messages reçus sur le réseau social. Une extension à ne pas manquer !

  • Angry Birds

Parfois, décompresser, c’est bien. Votre journée de travail terminée, que diriez-vous d’une petite partie sur Angry Birds ? Disponible sur Facebook depuis février 2012, le célèbre jeu opposant oiseaux et cochons est désormais intégré sur Google Chrome. Bonne chance à vous pour obtenir les trois étoiles et dénicher les œufs en or !

Commentaires

  1. Apollo
    25 janvier 2013 - 18h47

    MAJ + clic = ouvrir un lien dans une nouvelle page

    Ctrl + clic = ouvrir un lien dans un nouvel onglet

    SI je peux me permettre…

    Merci et bonne soirée !

  2. Marc PINCHON
    3 février 2013 - 23h59

    Bonjour,
    Je me permet de vous écrire afin de résoudre un problème que j’ai lorsque je consulte sous Google Chrome (et uniquement sous ce navigateur) le site Tripadvisor.
    Les photos des voyageurs ne s’affichent pas du tout.
    J’avais résolu ce problème auparavant avec une extension de Chrome, mais impossible de la retrouver ou me souvenir laquelle, suite à une réinstallation.
    Google chrome est bien paramétré et je n’ai rien trouvé sur internet.

    Merci d’avance pour vos diligences et votre aide

    Marc PINCHON

  3. Fabienne
    15 avril 2013 - 21h34

    Bonjour
    Puisque vous semblez connaître google chrome, je me permets de vous poser une question, sur un soucis que je rencontre avec google chrome.
    Je me suis un jour il y a 2 ans, connectée sur un ordinateur d’une personne de ma famille via google chrome, j’ai ouvert mes adresses gmail (j’en ai plusieurs) en mode multi compte. Cette personne a aussi un compte gmail. Or régulièrement il semble que mes favoris apparaissent sur sa fenêtre google chrome, et dernièrement j’ai perdu tous mes favoris enregistrés et je vois certains des siens (pas tous bizarrement) qui n’étaient pas là avant, et elle m’a averti qu’elle voyait en revanche des favoris récents que j’avais sélectionnés.
    De plus dans la fenêtre gmail je vois ses comptes en option possible sans qu’elle n’ait jamais utilisé mon ordinateur pour ces comptes !! Il semble y avoir une connexion entre nos deux interfaces google chrome sans explication. Comme faire pour ne plus avoir ces partages d’infos d’un ordinateur à l’autre alors qu’on n’utilise pas les ordi de l’une ou de l’autre (elle habite à 500km de mon domicile). Merci beaucoup.

124 commentaires supplémentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar