Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

5 alternatives à Slack

Arthur, le 28 décembre 2016

Slack est une plateforme de communication collaborative freemium active depuis 2014. Elle facilite le travail en groupe des équipes, et est désormais utilisée par de nombreuses entreprises. Ses fonctionnalités sont plutôt séduisantes :

  • Appels vocaux et vidéo
  • Messages privés
  • Canaux de groupes
  • Échange de fichiers et recherche approfondie…
  • Disponible en versions web, iOS, Mac, Android, Windows, Linux (bêta)

L’application compte plus de 4 millions d’utilisateurs quotidiens. Néanmoins cette application peut avoir un certain coût, jusqu’à $32/mois, nous avons donc regardé ce que proposait ses concurrents ? Nombre d’alternatives à Slack ont vu le jour, telles que HipChat, WorkGroup, Microsoft Teams, Typetalk ou encore Discord. Toutes ces plateformes permettent également une communication en temps réel.

HipChat

HipChat est un outil de discussion de groupe permettant le partage de fichiers, de captures d’écrans ou d’appels vidéo. On a donc la possibilité de travailler de n’importe où du moment qu’on a accès à une connexion Internet.

  • Appels vocaux et vidéo
  • Messages privés
  • Canaux de groupes
  • Disponible sur iOS, Mac, Android, Windows, Linux et version web

Pour inviter des gens dans un canal il suffit de les ajouter manuellement. Il est également possible de leur envoyer un mail pour les inviter à se créer un compte s’ils ne se sont pas inscrits.

WorkGroup

Comme les autres, WorkGroup permet de travailler en groupe dans des canaux communs. Il ressemble beaucoup à Slack. WorkGroup possède quasiment les mêmes caractéristiques que ses concurrents.

  • Appels vocaux
  • Messages privés
  • Canaux de groupes
  • Disponible sur iOS, Mac, Android, Windows et version web

Pour inviter des gens à rejoindre un canal, il faut les ajouter manuellement (par leurs noms ou leurs e-mails).

Microsoft Teams

Microsoft propose depuis peu une alternative à Slack avec Microsoft Teams. Le géant américain à fait le choix de développer un concurrent pour contrer son rival et propose des fonctionnalités équivalentes.

  • Appels vocaux et vidéo (via Skype)
  • Messages privés
  • Canaux de groupes
  • Disponible sur iOS, Mac, Android, Windows

Microsoft Teams n’est accessible qu’aux possesseurs d’un abonnement Office 365 Business ou Entreprise (versions payantes, donc). Cette application a été lancée pour contrer Slack, et semble prometteuse. Seul reproche qu’on peut lui faire : son prix. Effectivement c’est la seule parmi toutes les applications que l’on présente qui ne propose pas de version gratuite, même limitée. Mais l’intégration aux autres produits Office est un plus important. Microsoft Teams saura sans doute s’imposer dans les entreprises qui disposent déjà d’un abonnement Office 365.

Typetalk

Lancée en fin d’année 2016 par Nula Inc, cette alternative à Slack cherche à convaincre ses utilisateurs en « renforçant les liens émotionnels qui les unissent ».

  • Appels vocaux et vidéo
  • Messages privés
  • Canaux de groupes
  • Disponible sur iOS, Mac, Android, Windows et version web.

À l’image de Slack, Typetalk est gratuit uniquement dans une certaine limite, plutôt restreinte. Le coût de l’application peut aller jusqu’à 150$/mois pour un pack beaucoup plus complet. Inviter des gens à rejoindre un canal est assez simple, il suffit de les ajouter manuellement (ajouter directement leur profil s’il est déjà créé ou leur envoyer un e-mail pour les inciter à créer un compte pour rejoindre le canal.

Discord

Cette dernière application est probablement la plus ressemblante à Slack. En effet son interface est très similaire, et son fonctionnement est basé sur les même principes.

  • Appels vocaux
  • Messages privés
  • Canaux de groupes
  • En français
  • Disponible sur iOS, Mac, Android, Windows, sur le web et bientôt sur Linux

Mis à part les appels vidéo, l’application semble donc en tout point similaire à sa concurrente… à une différence près. Discord est totalement gratuit. Pour inviter quelqu’un à rejoindre un canal, il suffit de lui donner un lien d’invitation qui l’ajoutera automatiquement au groupe dès qu’il aura cliqué dessus. Cela permet d’inviter plusieurs personnes sans avoir à le faire manuellement. Discord offre également la possibilité de se connecter sur une version web sans téléchargement et toute aussi pratique que l’application. Comme HipChat, Typetalk et Slack elle est disponible sur Mac, Windows, iOS, Android (et bientôt sur Linux également). A noter également que Discord est en français, ce qui n’est pas le cas de Slack.

Recevez nos meilleurs articles

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Commentaires
  1. Jeremie dit :

    Merci pour cette article , belle découverte! Hipchat a l’air pas mal du tout.

  2. Serge dit :

    On aurait aussi pu ajouter Mattermost, open source, ou sa version made in Framasoft : Framateam.

  3. DREAU André dit :

    Je compte sur vous pour m’aider dans ce maquis qu’est l’informatique. l’Etat a promu la vente de PC mais comme c’est souvent le cas il a oublié qu’il n’y avait pas de formateurs disponibles pour des personnes de mon âge (78 ans), c’est dommage.

  4. Sony dit :

    J’ai eu l’occasion d’utiliser flowdock qui me semble être un clone de slack, sans avoir fait le tour de toutes les fonctionnalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *