Semaine décisive pour Twitter : la vente du réseau social envisagée par des membres du CA

Pour Twitter, la rentrée, c’est demain : le conseil d’administration se réunit à San Francisco pour discuter de la stratégie à adopter dans les prochains mois. Parmi les pistes envisagées, un serpent de mer qui prend visiblement de l’importance : la cession à un tiers.

Twitter et LinkedIn, même combat ?

On parle du rachat de Twitter par une autre entreprise depuis déjà plusieurs mois. Il faut dire que les résultats sont décevants depuis longtemps : une base d’utilisateurs qui stagne, des pertes astronomiques, des nouveautés trop pointues ou trop timides pour convaincre le grand public… Une situation qui rappelle évidemment LinkedIn, racheté récemment par Microsoft alors que le réseau social professionnel essuyait des pertes depuis plusieurs trimestres. Pour le moment, les investisseurs de Twitter suivent et permettent au réseau social de survivre. Mais cette situation n’est pas tenable à long terme, et plusieurs membres du conseil d’administration veulent discuter de la vente de Twitter à une autre entreprise. Les investisseurs veulent visiblement récupérer leurs billes avant qu’il ne soit trop tard.

twitter-down

Qui peut racheter Twitter ?

Selon Recode, qui dévoile l’information, le sort de Twitter pourrait donc être scellé dès cette semaine. Et si Twitter faisait partie d’Alphabet ? Ou si Twitter était racheté par Apple ou par Rupert Murdoch ? Visiblement, ces options sont sur la table et seront discutées dès jeudi. Recode rappelle que depuis quelques jours, le co-fondateur de Twitter Evan Williams fait monter les enchères. La semaine dernière sur Bloomberg, il évoquait le choix important de Twitter par rapport au futur du réseau social en tant qu’entreprise indépendante (ou pas). Le cours du réseau social a bondi de 6% après son interview.

twitter-bourse

Les autres options pour sauver Twitter

La vente de Twitter a une entreprise tierce n’est pas la seule option. Les membres du conseil d’administration vont explorer d’autres pistes, dont le licenciement d’une partie du personnel. L’an dernier, Twitter s’était déjà séparé de 8% de ses effectifs (300 personnes). Twitter pourrait aussi discuter du sort de certaines marques, qui ne rapportent pas suffisamment à l’entreprise. On pense à MoPub, Fabric et même Vine qui pourraient être vendus pour que Twitter puisse se re-concentrer sur son cœur de business. Twitter pourrait aussi se séparer de ces entités pour assainir ses finances et attirer d’éventuels repreneurs.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Rédacteur Web H/F

N#1 des services recrutement, emploi et carrière en France, Regionsjob imagine et développe depuis 16 ans des solutions RH à forte valeur ajoutée. Précurseur dans l'application des technologies web au ...

Chef de Projet Digital Commerce-Clients H/F

Le Groupe Pomona (3, 1 milliards d'Euros de CA, 10200 collaborateurs) est leader de la distribution livrée de produits alimentaires auprès des professionnels de la restauration et des commerces spécialisés ...

Chargé de Projet Web H/F

Acteur majeur de la prévention et de la maîtrise des risques, le groupe Socotec (5 000 collaborateurs) exerce ses métiers auprès des entreprises de tous secteurs : construction & immobilier, ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar