Combien gagne un stagiaire chez Facebook, Twitter ou Google ?
glassdoor
Les sites web et les réseaux sociaux préférés des Français
reseaux-sociaux-france
Identité numérique

Travail à domicile : arnaques et erreurs à éviter

moneyTravailler à domicile. C’est le rêve de beaucoup d’entre nous ! Entre clichés, idées reçues et réels avantages, ce statut peut effectivement être alléchant. Ce n’est toutefois pas une raison pour céder aux sirènes de l’argent facile et rapide… De nombreuses sociétés peu scrupuleuses ont en effet mis en place des arnaques organisées. Plus ou moins légaux, leurs procédés de vente sont à leur unique avantage. Le discours est bien rodé : gagner de l’argent vite et facilement sans discrimination d’âge de sexe et d’origine. Il s’agit bien sûr de bons plans à ne pas rater, tellement avantageux qu’il faut se ruer dessus avant que les autres ne s’en aperçoivent. Si ce type d’arnaques fera fuir la plupart des gens, certains peuvent tomber dans le panneau : baisse du moral, démotivation dans la recherche d’emploi, besoin urgent de rentrées d’argent… Autant de facteurs qui peuvent faire passer le pire des charlatans pour votre sauveur. S’il existe de réelles opportunités de travailler de chez soi pour des entreprises sérieuses, il convient de se méfier et de redoubler d’attention face à ce genre de propositions. D’autant que je vois régulièrement des commentaires douteux sur la plateforme, que je modère bien sûr… Voici quelques conseils en la matière.

Source icône

On distingue de grands classiques dans les arnaques et les pièges du travail à domicile. Je n’aborderais bien sûr pas les scams (même si certains y ont perdu des centaines de milliers de dollars), qui ne s’apparentent même pas de loin à un emploi… Voici celles que l’on rencontre le plus fréquemment.

  • Les systèmes pyramidaux

pyramidPour ceux qui l’auraient oublié, les systèmes pyramidaux sont interdits en France. Le fameux système qui consiste à acheter un objet pour ensuite le revendre à d’autres (je suis retombé récemment sur un site proposant cette méthode pour un e-book, comble de l’arnaque) est bien sûr à éviter. Peu importe à quel point cet objet, matériel ou immatériel, est formidable. Peu importe le nombre de témoignages enthousiastes de personnes ayant réussi par ce biais. Contrairement à l’argumentation généralement rencontrée, ces systèmes ne correspondent même pas à un travail au sens commun du terme…

  • Les « packs de démarrage« 

packOn vous promet des revenus importants. Vous n’avez qu’à vendre un produit super-compétitif, de bonne qualité et dont les bienfaits sont reconnus par les plus grands scientifiques. Autrement dit, ils se vendront tout seul… Une seule condition, vous devez (bien sûr) acheter le kit de démarrage comprenant les fameux échantillons, les catalogues et tout le reste. Commencer à travailler en dépensant une somme plus ou moins importante, çà ne vous met pas la puce à l’oreille ? C’est un bon moyen pour ces entreprises de s’enrichir sur le dos des vendeurs : aucun risque de perte, puisque dès le premier jour ils sont gagnants. A éviter.

  • Le travail de VDI (Vendeur à Domicile Indépendant) et autres systèmes de commission

vendeurLe travail de Vendeur à Domicile Indépendant est parfaitement légal. Tant mieux, car il en existe 200 000 en France… Dont plus de 80% de femmes. Le statut est limité dans le temps (trois ans) mais aussi dans les revenus perçus. Aucune arnaque dans ce statut donc, mais un métier pas toujours facile. Le VDI ne touche de l’argent que sur les ventes qu’il effectue. Aucun salaire minimum n’est garanti. Les horaires de travail peuvent être exigeants (soir et week-ends sont souvent les meilleures périodes). Avant de vous lancer, réfléchissez donc bien aux tenants et aboutissants : beaucoup en sont revenus. Une fois le produit vendu à tous ses amis et connaissances, beaucoup ne supportent pas l’échec du porte-à-porte et s(‘arrêtent. Reste à savoir si vous avez la fibre commerciale et la motivation suffisante pour ne pas perdre votre temps… N’hésitez pas à vous renseigner sur le très sérieux site de la Fédération de la Vente Directe pour en savoir plus.

  • Le travail 100% Internet

internetOui, vous pouvez gagner votre vie grâce à Internet ! C’est facile, rapide et ouvert à tout le monde. Les méthodes sont diverses et variées : montez un site, vendez des produits (tiens, bizarrement cela recoupe les points déjà mentionnés plus haut), cumulez les sites qui vous paient à recevoir des mails, touchez des revenus en envoyant des mails, enchainez les loteries, bons plans et autres affiliations… Ces arnaques sont aussi vieilles que le web. Pour rappel, travailler sur Internet est un métier et nécessite des compétences particulières. Il n’y a pas de méthode magique pour gagner sa vie sur le web… Si on vous assure du contraire, c’est une arnaque.

 

Avant d’accepter une offre de travail à domicile, il faut donc vous poser les bonnes questions. D’une manière générale, les procédés vous promettant de gagner de l’argent facilement et rapidement sont louches… Il n’y a pas de recette miracle, faites attention à ceux qui vous disent le contraire. Parmi les réflexes à prendre, pensez à :

  • Vérifier le statut et la légitimité de l’entreprise, par exemple sur societe.com.
  • Une petite recherche sur Google vous en dit généralement beaucoup. Essayez « nom de la société + arnaque », si vous êtes submergé par les réponses, c’est qu’il y a un souci… Et essayez de ne pas vous fier aux témoignages bidons et aux copier/coller de membres de l’entreprise faits sur les forums…
  • Demandez-vous à qui profite le poste. A vous, ou à la société qui vous embauche ? Logiquement aux deux, si c’est unilatéral ce n’est pas très prometteur.
  • Un travail ne doit rien vous coûter et vous rapporter de l’argent. Pas des promesses, mais un vrai salaire. C’est la base même, n’oubliez pas qu’une société sérieuse n’est pas sensée vous demander de payer avant même votre première rentrée d’argent.
  • Quel look a le site qui vous promet monts et merveilles ? Si des animations flash apparaissent de partout et que vous êtes cerné par des pop-ups, fuyez. De la même manière, un siège social à l’étranger et aucun bureau en France (à part une boîte postale); ce n’est pas très sérieux. Attention aux sociétés fantômes qui disparaissent au bout de quelques mois !
  • Pas de salaire fixe ? soyez sûr de vous avant de vous lancer… Les commissions c’est bien, mais généralement les sociétés qui utilisent ce genre de procédés s’enrichissent sur le dos des vendeurs crédules. Si certains réussissent à en faire leur métier, la plupart perdent plusieurs mois sans gagner un sou (voire en en perdant avec les frais de fonctionnement). Il existe tout de même des sociétés sérieuses, encore faut-il que vous soyez fait pour le job.

 

Enfin, si vous avez un doute, n’hésitez pas à en parler autour de vous pour recueillir d’autres avis et opinions. Toutes les propositions de travail à domicile ne sont évidemment pas des arnaques. Il convient juste d’être prudent !

Sources icônes : 1 2 3 4

Commentaires

  1. Véronique
    22 janvier 2009 - 19h02

    Merci. Tu as raison de rappeler tout ceci car parfois, certains dans des situations pas faciles, finissent par tomber sur ce type d’arnaques…

  2. BJC
    22 janvier 2009 - 20h26

    Coiffée au poteau ;-)
    Un aspect TRES important du travail à domicile !
    merci !

  3. Yves
    25 janvier 2009 - 20h33

    Reste tout de même la solution qui consiste à monter un site web, le faire pousser et en retirer un bénéfice (par exemple avec de la pub).

    Ca marche, mais 1/ c’est long (pas question de gagner sa vie le 1er mois), 2/ c’est dur (bloggueur/journaliste c’est un métier, en fait).

    Merci d’avoir rappelé tout ça quand-même.

144 commentaires supplémentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar