Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Réseaux sociaux : les Français sont moins accros que les autres

Thomas Coëffé, le 15 octobre 2013

Facebook, Twitter, Google+… En France comme ailleurs, les réseaux sociaux semblent omniprésents. Mais selon une étude qui vient d’être présentée par l’institut Ipsos OTX, de grandes différences subsistent entre les pays. Au total, plus de 18 000 internautes répartis sur 24 pays ont évalué l’importance donnée aux réseaux sociaux sur une échelle de 5 points. Ils ont répondu 5 s’ils considèrent les réseaux sociaux comme « très importants » et 4 comme « assez importants ». En une image, voici les résultats de l’étude selon l’origine des internautes.

Une chose est sûre : les Français sont moins accros aux réseaux sociaux que les autres internautes. Seuls 17% d’entre eux considèrent les réseaux sociaux très/assez importants. Sur les 24 pays analysés, la France se classe dernière ! Les pays les plus addicts sont :

  • La Turquie – 64%
  • Le Brésil – 63%
  • L’Indonésie – 62%
  • La Chine – 61%
  • L’Inde – 59%

Globalement, on remarque une assez faible importance donnée aux réseaux sociaux en Europe occidentale. Les pays asiatiques sont assez partagés sur la question : si 61% des Chinois considèrent les réseaux sociaux comme importants, seuls 24% des Japonais sont sur la même longueur d’ondes.

Ipsos OTX met également en évidence les différences liées à l’âge des répondants. C’est le critère le plus saillant. 50% des moins de 35 ans considèrent les réseaux sociaux comme assez/très important, contre 30% des 50 à 64 ans. Globalement, 42% des internautes considèrent que les réseaux sociaux sont importants (46% des femmes contre 37% des hommes).

Et vous, si vous deviez noter l’importance des réseaux sociaux de 1 à 5, quelle note attribueriez-vous ?

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Johanna dit :

    Le problème avec ce genre de notation est qu’il ne reflète pas réellement la pensée de l’interviewé. Demandez de noter l’importance de 1 à 5, vous obtenez 2. Demandez ensuite à l’interviewé s’il peut à l’instant quitter son réseau facebook, je ne suis pas sûr qu’il soit d’accord et là, le mot « importance » prend tout son sens. C’est comme les fumeurs, on banalise jusqu’à ce qu’on réalise ce que ça représente et qu’on constate qu’on est plus addict qu’on ne le laisse savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *