Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Panorama des entreprises de l’Internet des objets en 2016

Thomas Coëffé, le 30 mars 2016

Social-media-landscape-2015Chaque année, Fred Cavazza réalise un panorama des réseaux sociaux. L’édition 2015 divisait les réseaux sociaux en 4 usages : publishing, sharing, discussing et networking. Cette cartographie permet de visualiser en un coup d’œil les rôles de chaque réseau social. L’article de blog associé à cette map va plus loin, explique les sorties (Google+ en 2015) et les entrées (Periscope, Ghost et Slack en 2015), les principaux usages des réseaux sociaux et les tendances de fond. Si vous appréciez ce genre d’état des lieux et que vous vous intéressez à l’internet des objets, voici un panorama des entreprises de l’IoT.

Les entreprises de l’IoT en 2016

Les auteurs du panorama des entreprises de l’Internet des objets sont Matt Turck et David Rogg, du fonds d’investissement FirstMark Capital. Les entreprises sont divisées en trois : les applications, les plateformes et les blocs qui permettent aux objets connectés d’exister.

Les applications

Parmi les applications, le panorama distingue 5 grands domaines :

  • Personal : les entreprises qui proposent des objets connectés pour mesurer son activité, monitorer sa santé, jouer, faire du sport. Apple, Runkeeper, Withings…
  • Home : toutes les entreprises qui s’intéressent à la maison connectée. On retrouve Samsung, Nest, NetAtmo et Sen.se notamment.
  • Vehicles : les voitures connectées, les voitures autonomes, les drones, l’espace et les cycles… De Waze à Uber en passant par Google et Space X.
  • Enterprise : les applications professionnelles liées de près ou de loin à l’Internet des objets, de Shopify à Square en passant par LogMeIn et Tachyus.
  • Industrial Internet : pour aller plus loin, les entreprises qui proposent des services connectés pour l’industrie (Siemens, E-on, Amazon Robotics…).

Les plateformes et interfaces

Les plateformes et les interfaces référencées sont les suivantes :

  • Plateforms : des logiciels, des réseaux et des entreprises spécialisées dans la connectivité et l’analyse des données (IFTTT, Symantec, Sigfox…).
  • Interfaces : tout ce qui concerne la réalité virtuelle ou augmentée (Oculus, PlayStation VR, Google Cardboard, Microsoft HoloLens…).
  • 3D : FirstMark Capital a détaché les entreprises liées à l’impression 3D et au scan 3D (Project Tango, Sculpteo, Sketchfab, Autodesk…).

Les blocs de construction

Enfin, les blocs qui permettent aux objets connectés d’exister sont rassemblés au sein d’une troisième catégorie. On y trouve les composants (hardware : Intel, Qualcomm, TI…), les logiciels (Cisco, IBM Watson IoT Platform, Brillo…), les protocoles et entreprises liés à la connectivité (RFID, Orange…) et les partenaires des l’Internet des objets (consultants, fournisseurs, incubateurs, sites permettant de lever des fonds etc.).

L’infographie est disponible ici en HD.

Internet-of-Things-2016

Vous pouvez aussi consulter la liste des entreprises de l’IoT.

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *