60 secondes sur Internet en 2014 : les chiffres clés
60-secondes-internet
La taille idéale des articles de blog et des publications sur les réseaux sociaux
taille-ideale-publication
Identité numérique

70% des pages Facebook de marques sont inactives

La guerre du reach, on vous on parle depuis des semaines. Entre la polémique sur l’Edge Rank et les pratiques discutables qui en ont découlé, Facebook s’est mis à dos bon nombre de professionnels du marketing et de la communication sur les médias sociaux. Beaucoup d’études sont sorties sur le sujet : les contenus les plus efficaces, la science de l’engagement ou encore des explications sur l’Edge Rank. Des infographies sortent toutes les semaines avec des chiffres sur les taux d’engagement des marques, illustrant une baisse significative globale.

Entre coups de gueule et conseils de bonnes pratiques, une étude s’intéresse maintenant à l’activité des pages Facebook. Effectuée par Recommend.ly, elle se base sur un échantillon de 5,7 millions de pages. Et le constat est éloquent : 70% d’entre elles postent moins d’une fois par mois, autant dire jamais. Le résultat est cependant à relativiser puisque sont incluses les pages de communautés, ces espaces appartenant pour la plupart à des particuliers, quand ils ne sont pas basés sur des contenus externes type Wikipedia, IMDB. Normal donc que leur taux d’inactivité soit important.

Pour le reste, les chiffres sont intéressants :

Les pages les plus inactives sont celles des entreprises, des personnages publics ainsi que des professionnels du cinéma (acteur, réalisateur). Cependant, 16 à 20% de ces pages postent au minimum plus d’une mise à jour par semaine.

Les pages les plus actives sont sans grande surprise les artistes et groupes musicaux mais aussi les commerces locaux. Dans cette catégorie, nous incluons aussi les restaurants, cafés et tous les centres de beauté et spas.

En effet, ces commerces profitent des médias sociaux pour renforcer le côté local de leur activité. On parle de SoLoMo ou encore de community management local. Beaucoup d’interactions s’effectuent sur ces pages et ces entreprises n’hésitent pas à communiquer régulièrement sur les produits et offres. On revient alors à des stratégies plus classiques, qui placent la cible dans une zone de chalandise.

Pourquoi tant d’inactivité ? Il faut croire que parmi ces entreprises et personnes, beaucoup ont abandonné Facebook, soit par manque de moyens, de temps ou même de connaissance. Ou simplement par déception quant aux résultats attendus. On insiste beaucoup sur la nécessité de poster fréquemment pour une marque, ces chiffres montrent que 20% d’entre elles sont réellement actives.

Le reste de l’étude présente des chiffres sur l’engagement de ces pages, toujours par catégorie. Ces résultats se basent sur des critères tels que les likes, commentaires et partages. Difficile d’interpréter ces chiffres cela dit, tant ils dépendent de la stratégie adoptée par l’entreprise. Attendons de voir le résultat de ce genre d’études d’ici quelques mois afin de voir si les nouvelles pratiques ont provoqué une amélioration de ces chiffres. On pense notamment au call-to-action, qui commence à prouver son efficacité. Mais là se pose la limite entre un engagement naturel et artificiel.

via Econsultancy

Commentaires

  1. Monthi Julien
    22 novembre 2012 - 10h04

    Hé bé, ça me fait un peu peur, je bosse pour l’e-rep d’acteurs :)
    Il va falloir les motiver !

  2. Kris Neelamraju
    22 novembre 2012 - 11h33

    Hi!

    Thanks for covering Recommend.ly’s study in your site!

    I’ve a small correction to propose to the story – you’ve mentioned our company’s name as Recommended.ly instead of Recommend.ly. Can you please make this correction?

    Much obliged!
    – Kris

  3. Charles
    29 novembre 2012 - 20h52

    Finalement pas très étonnant quand on sait le travail que c’est…(tout comme un blog)

  4. ElleB
    8 janvier 2013 - 10h13

    En même temps on dit aux entreprises de créer leur page pour au moins réserver le nom … après si elles ne savent pas le gérer, c’est pas très étonnant !

  5. Julian
    30 avril 2013 - 9h13

    Pas si étonnant. Les entreprises sont souvent peu motivées (je parle de celles qui n’ont pas de services dédiés).

    Les médias sociaux fonctionnent sur ce principe. Les comptes et utilisateurs fantômes sont légion. Twitter ne risque pas présenter des statistiques plus favorables.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar