Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

LinkedIn veut proposer à ses membres de publier du contenu

Flavien Chantrel, le 20 février 2014

Il y a quelques mois, LinkedIn lançait un nouveau concept : LinkedIn Influencer. Le but était de mettre en avant des articles de personnalités connues et reconnues du monde de l’entreprise et de l’entrepreneuriat, comme Richard Branson, Bill Gates, Barack Obama ou Tony Robbins. Une manière de poursuivre sa stratégie de contenu, initiée avec LinkedIn Today, espace de curation qui propose du contenu jugé intéressant aux membres du réseau social professionnel en fonction des partages des autres. Cette fonctionnalité a d’ailleurs évolué avec le rachat de Pulse, un agrégateur RSS, il y a un peu moins d’un an.

LinkedIn semble vouloir accentuer cette volonté de garder captif ses membres. Le temps passé sur son site est en effet très faible, les mises en relation restant la principale fonctionnalité et ne prenant que peu de temps sur le site lui-même. Les possibilités de curation restent en effet peu utilisées, le nombre de possibilités de s’informer étant infinies en ligne et LinkedIn ne proposant pas un outil particulièrement original. Le programme LinkedIn Influencer évolue et s’ouvre à d’autres personnalités, comme Carlos Ghosn (PDG de Renaut-Nissan) ou Susan Lyne, PDG d’AOL.

Mais l’annonce principale faite par LinkedIn concerne ses membres. Ces derniers vont avoir la possibilité d’écrire des articles sur le réseau social et de les publier sur leur profil. Pour le moment, 25 000 membres anglophones sont concernés. L’ouverture se fera au reste de la plateforme dans les prochains mois. L’idée se défend mais arrive étrangement très tard. Les plateformes de publication sont très nombreuses déjà et cette multiplicité des sollicitations dilue forcément le volume que LinkedIn peut espérer accueillir… Son principal argument étant de servir l’identité numérique de ses membres en proposant d’enrichir leur profil. Mais la question se pose une nouvelle fois : pourquoi choisir d’écrire sur un espace qui ne nous appartient pas quand on peut être propriétaire de son site ou de son blog ?

linkedin influencers

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. ndrouin dit :

    Dans le cadre de lier son image professionnelle et de toucher des cibles (prospects, clients, confrères…), Linkedin Blog ou linkedin Influencers sera trés certainement un outil puissant. D’autant qu’il faut moins de partages pour apparaitre dans les newsfeed des ses connections (la faute à un partage beaucoup plus modéré que sur facebook par ex).
    Après, pas sûr que ces publications apportnet quelque shose par rapport aux nombreux blogs spécialisés.

    pour preuve
    http://www.linkedin.com/today/post/article/20140211151916-49133125-how-to-make-editors-not-hate-you

  2. tom dit :

    C’est la bonne stratégie, linkedin a mangé Viadeo avec sa nouvelle interface et sa curation de contenu, proposer aux membres d’écrire est évident et un moyen bien simple de les garder sur le site, ainsi que leurs collègues, monter un blog non lu et non vu est frustrant pour beaucoup..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *