Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Le community manager n’existe plus, vive l’animateur de communautés

Flavien Chantrel, le 9 septembre 2013

Tout community manager le sait, ce nom de poste n’est pas facile à porter. Il suffit de répondre à la fameuse questions « Tu fais quoi dans la vie » et de regarder la réaction de la personne en face pour le remarquer. Cet anglicisme n’est plus qu’un mauvais souvenir depuis hier. Enfin, en théorie… La fameuse Commission générale de terminologie et de néologie, à qui l’on doit déjà l’arrivée du mot-dièse à la place du hashtag, a ainsi mis fin à l’utilisation de ce nom, remplacé par un terme bien français : l’animateur(trice) de communauté ou le (la) gestionnaire de communauté.

Cela devrait faciliter la tâche des recruteurs et des services RH, qui avaient parfois du mal à définir le nom du poste. Les noms choisis en lieu et place de community manager » sont assez logiques et sont même parfois déjà utilisés. Reste à voir si cette « personne chargée de développer la présence sur la toile d’une organisation publique ou privée en fidélisant un groupe d’internautes et en animant ses échanges dans des réseaux sociaux, des médias en ligne ou des forums« , comme le définit le Journal Officiel, ne continuera pas à se faire appeler community manager par habitude et facilité.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Rboussicaud dit :

    Pfff..Useless.

    Les entreprises mettaient déjà « animation de communauté(s) » dans les offres de community management.

    Mais bon si ça peut faire plaisir à quelques bureaucrates fans de Molière..

  2. Ping : Le Community Manager n’existe plus, vive le Ninja de Communautés | Pierrick Valin
  3. Un bon animateur de communauté sait gérer le ramdam sur les autoroutes de l’information !

  4. Fred dit :

    Et toi, tu fait quoi dans la vie ?

    Ah bah moi, je suis une personne chargée de développer la présence sur la toile d’une organisation publique ou privée en fidélisant un groupe d’internautes et en animant ses échanges dans des réseaux sociaux, des médias en ligne ou des forums.

    Et toi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *