Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Kik : la messagerie oubliée aux 240 millions d’utilisateurs

Fabian Ropars, le 22 décembre 2015

Dans le paysage des messageries instantanées, on pense souvent à Snapchat, WhatsApp, WeChat et Messenger. Mais il en existe d’autres, qui paraissent parfois inconnues mais possèdent de solides bases utilisateurs et une vraie plus-value : Line, Kik… Aujourd’hui nous avons décidé de vous présenter rapidement Kik dont nous n’avons jamais parlé sur le blog alors qu’elle existe depuis 2009 et fédère… 240 millions d’inscrits.

kik

Le principe de Kik est relativement simple. Il suffit de s’inscrire, donner un pseudonyme, son nom et prénom (pas obligatoire néanmoins), une photo (pas obligatoire non plus) et c’est bouclé. Ensuite, Kik va vous aider à trouver des amis si vous lui donnez l’accès à votre carnet d’adresses ou si vous scannez des Kik codes. C’est exactement la même mécanique que Snapchat. Kik pourrait de prime abord être une messagerie de niche, mais ce n’est pas le cas. 240 millions d’utilisateurs sont inscrits, et les plus jeunes plébiscitent l’app un peu partout, notamment en Amérique du Nord. En comparaison, WhatsApp a 700 millions d’utilisateurs actifs, et Messenger 600 millions. Tencent, le géant chinois qui détient notamment WeChat, a d’ailleurs investi $50 millions dans Kik.

Ce qui est intéressant avec cette plateforme, c’est qu’elle s’inspire fortement des usages chinois qui pourraient préfigurer notre utilisation des apps de messagerie. Elles se substituent aux navigateurs web sur mobile. Concrètement, WeChat permet de tout faire sans quitter l’app (acheter une place de concert, faire des recherches, écouter de la musique…) et Kik est fortement en train de s’inspirer de cela en lançant des services (jeux, messageries, apps de rencontres, contenus..) qui ne sortent pas de l’écosystème. C’est aussi ce que tente de faire Messenger en nous permettant de commander un chauffeur Uber depuis l’app. C’est finalement ce choix de développement stratégique qui est le plus intéressant avec Kik qui veut devenir notre navigateur web. Surtout que pour l’instant, nous n’en sommes qu’aux balbutiements, comparé à ce que proposent WeChat et consorts…

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *