Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Publicité : l’IAB reconnaît ses erreurs et lance un nouveau standard pour contrer les adblockers

Thomas Coëffé, le 19 octobre 2015

L’IAB, qui représente les acteurs de la publicité en ligne, le reconnaît : « Nous nous sommes plantés ». L’organisation a publié un communiqué pour dénoncer les erreurs des publicitaires, qui ont préféré troquer l’expérience utilisateur contre quelques euros… pour au final, en perdre des milliards à cause des bloqueurs de publicités des utilisateurs mécontents. En France, on estime que plus de 10% des internautes utilisent AdBlock, et que les bloqueurs ont fait perdre $22 milliards en 2015.

iab-lean

Le mea culpa de l’IAB

L’IAB estime que les progrès technologiques ont permis aux annonceurs de créer de plus en plus de publicités, avec des formats et des ciblages de plus en plus complexes. Alors que ces avancées technologiques auraient pu permettre aux publicitaires de créer des annonces plus transparentes et moins gênantes pour les internautes, l’expérience utilisateur a été totalement mise de côté. Le chargement des publicités, en fonction de critères de ciblage complexes, a ralenti le chargement des pages web, affecté la lisibilité des pages web et les utilisateurs ne l’ont pas supporté. D’où la montée en puissance des bloqueurs de publicités, installés sur les machines des internautes excédés.

L.E.A.N. : un nouveau standard  publicitaire

L’IAB considère que les adblockers constituent un vrai danger et annonce le lancement d’un nouveau standard : le L.E.A.N., pour Light, Encrypted, Ad choice supported, Non-invasive ads. Cette nouvelle norme n’est pas clairement définie pour le moment : l’IAB lance une concertation dont l’objectif est de préciser clairement les spécifications des publicités certifiées L.E.A.N. Cependant, on connaît déjà l’esprit de ce nouveau standard : les publicités devront être légères, donner davantage de choix à l’utilisateur, et l’expérience utilisateur devra être respectée. Avec ce standard, l’IAB veut notamment limiter la place des publicités au sein des pages web pour améliorer la lisibilité.

Une mesure pour contrer les bloqueurs de publicité

Cette réaction de l’IAB pourrait lui permettre de contrer les bloqueurs de publicités. Plutôt que de les attaquer frontalement, l’IAB préfère lancer ce nouveau standard pour convaincre les bloqueurs de publicités d’inclure les sites qui utilisent le nouveau standard L.E.A.N. dans leurs listes blanches. On termine avec cette illustration, signée Marketoonist, qui résume plutôt bien la situation.

adblocking

Recevez nos meilleurs articles

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Commentaires
  1. Caroline F dit :

    Cela devait arriver, le nombre d’utilisateurs de bloqueurs ayant explosé. Je ne me souviens plus exactement des chiffres, mais toutes ces publicités prennent une part important de la bande passante et réduisent considérablement l’expérience de l’internaute. C’est tout simplement lassant et exaspérant. Il aura fallu des milliards de pertes sèches pour qu’enfin les annonceurs et autres parties prenantes au sujet se posent les bonnes questions. Attendons cependant de voir les caractéristiques de ces pubs LEAN.

  2. langlais dit :

    Stop pub sur ma boîte à lettre, adblock sur mon navigateur et arrêt de la télévision ( plus de direct, replay au pire ) jamais la vie sans pub n’a été aussi sereine pour moi et mes enfants. Pourquoi ferais je marche arrière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *