Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Les libertés sur Internet reculent encore, les réseaux sociaux et les messageries en ligne de mire

Thomas Coëffé, le 22 novembre 2016

Freedom House publie son étude annuelle sur la liberté d’expression sur Internet. Les libertés sur Internet reculent pour la sixième année consécutives. Les réseaux sociaux et les applications de messagerie sont de plus en plus surveillés.

La carte des libertés sur Internet

internet-liberte-2017

La carte ci-dessus représente les pays où la parole sur Internet est libre (en vert), pas vraiment libre (en jaune) et pas libre du tout (en violet). Les pays grisés n’ont pas été analysés. La carte ci-dessous représente les mêmes données, avec plus de nuances.

score-liberte-nuance-2016

Un score est affecté à chaque pays, de 0 à 100. Plus le score est élevé, plus le pays restreint les libertés sur Internet. La France est plutôt bien placée, avec un score de 25 sur 100. Sur le podium des pays les plus liberticides, on retrouve la Syrie (87), l’Iran (87) et la Chine (88). Freedom House partage également ces deux statistiques, particulièrement inquiétantes, concernant les libertés sur Internet…

27% des internautes vivent dans un pays où des personnes ont été arrêtées pour leurs publications, leurs partages ou leurs « Like » sur Facebook.

67% des internautes vivent dans un pays où la critique du Gouvernement, des militaires ou de la famille régnante est censurée.

Les réseaux sociaux et les messageries en ligne de mire

Dans le monde, ce sont principalement les réseaux sociaux et les applications de messageries qui sont dans le viseur. Sur les 65 pays analysés par Freedom House, 24 ont entravé l’accès aux réseaux sociaux ou aux applications de messagerie cette année, contre 15 en 2015. On remarque également que 15 pays ont temporairement suspendu l’accès à Internet dans tout leur pays ou sur les réseaux cellulaires, notamment pour éviter la propagation d’informations sur les réseaux sociaux.

libertes-internet-reseaux-sociaux-2016

La France et les libertés sur Internet

La France affiche un score général plutôt honorable : 25 sur 100. Mais notre pays ne se place qu’à la 9e place sur 65, derrière l’Estonie, l’Islande, le Canada, les États-Unis, l’Allemagne, l’Australie, le Japon et le Royaume-Uni. Depuis plusieurs années, la tendance est à la restriction des libertés sur Internet. Entre 2013 et 2016, notre indice est passé de 20 à 25. Le rapport complet souligne 4 faits majeurs :

  • La prolongation de l’État d’urgence qui permet aux autorités de procéder à des arrestations et des recherches électroniques, sans autorisation judiciaire.
  • Le nombre, en forte augmentation, de demandes de suppression ou de désindexation de contenus liés au terrorisme, sans autorisation judiciaire.
  • La Loi Renseignement qui contraint les FAI à surveiller les « comportements suspects » et faciliter l’accès aux agences de renseignement.
  • La loi adoptée en mai 2016 (contre le crime organisé) qui permet de sanctionner la navigation sur des sites faisant l’apologie du terrorisme.
Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *